|

lundi 30 septembre 2019

Nucléaire : le danger qui nous menace s'accroît


accident_nucleaire_montage_3.jpgLe nucléaire national va de plus en plus mal, le danger qui nous menace s’accroît. Les mauvaises nouvelles pour l’industrie nucléaire s’accumulent et nous ne pouvons que nous en réjouir, nous qui en annonçons depuis longtemps la faillite inexorable, les dégâts avérés sur la santé des populations et des travailleurs, et qui en revendiquons l’arrêt au plus vite, avant qu’il ne soit trop tard pour une catastrophe. Mais les conséquences et les dangers liés à la gestion irresponsable du nucléaire sont de plus en plus graves.

Lire la suite...

mercredi 17 avril 2019

Bientôt 2 millions de tonnes de déchets radioactifs : le débat public du pseudo Plan National de Gestion des Déchets et Matières Radioactives est une bouffonnerie

Dechets-nucleaires_stockage-profond-a-Bure.jpgLes choix de politique énergétique sont verrouillés depuis des décennies par l'industrie nucléaire et ses gouvernements successifs aux ordres. Conséquence : le débat public portant sur le pseudo Plan National de Gestion des Déchets et Matières Radioactives qui vient de s'ouvrir est une bouffonnerie. La nucléocratie veut bien que la population discute mais uniquement dans le cadre de ce qu'elle a déjà décidé et imposé. Les dés sont pipés encore une fois. La non-participation aux débats publics est la seule attitude active pour condamner cette mascarade. D'autant que la répression policière et judiciaire frappent durement les opposants.

Lire la suite...

mardi 6 février 2018

Projet "Astrid" : le CEA en difficulté malgré les milliards accordés par les gouvernements successifs

CAN84_marche-antinucleaire-pour-la-vie_Avignon_Roquemaure_Bagnols_Marcoule_022.JPGA notre connaissance, pour la 1ere fois le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) prend l’initiative d'une reculade dans ses ambitions. Dans le passé, les rares replis lui avaient été imposés par les compromis politiques tels que la décision de développer la filière Westinghouse-PWR au lieu de la graphite-gaz, ou encore l’arrêt de superphenix. Cette fois, c'est le CEA lui-même qui prend les devants, il propose de réduire sa relance de la filière plutonium par la construction d'un réacteur nettement plus petit qu'initialement prévu.

Lire la suite...

vendredi 31 juillet 2015

Pourquoi maintenant, pourquoi nous ?

Jusqu'ici tout va bienLe CEA possède 54,37% des parts d'AREVA, l'avant projet détaillé Astrid pour 2016/2019 doit être budgétisé cette année, ITER avance chaotiquement, l'EPR capote et fonce dans le mur, l'amendement CIGEO est passé au forceps du 49-3 dans la loi Macron,...  Depuis le dépôt de plainte du géant AREVA contre la Coordination antinucléaire du Sud-Est, nous n'avons cessé de nous interroger sur la raison qui avait poussé ce grand industriel à s'attaquer à nous, infimes et très peu écoutés militants radicaux dans le monde antinucléaire, depuis longtemps dominé malheureusement par des mouvements associatifs et politiques dont la tiédeur ne peut inquiéter le lobby tout puissant; et ensuite, pourquoi ce billet, précisément, sur les élus EELV, alors que de multiples billets, tracts et flyers présents sur le site traitent depuis toujours de tous les noms d'oiseaux les industriels, professionnels, et autres chantres de cette industrie mortifère. L'objet de ce billet est de tenter de chercher réponse à ces questions.

Lire la suite...

vendredi 16 janvier 2015

ASTRID les années 2015-20 sont décisives. Il faut empêcher ça.

accident_nucleaire_montage_3.jpgLe projet d'implantation d'un nouveau réacteur nucléaire (Astrid) destiné à relancer la filière plutonium se prépare discrètement à Marcoule (près de Bagnols/Cèze dans la vallée du Rhône) même si sa construction prend du retard. De la taille de près d’un demi Superphénix, refroidi au sodium métallique liquide, c’est le summum de dangerosité de ce qu'a construit l'humain ! Si nous n’y prenons pas garde la nucléocratie ...


Lire la suite...

vendredi 2 mai 2014

Marche antinucléaire : 8ème jour : Le centre nucléaire de Marcoule et le siège d’Areva de Bagnols/Cèze en ligne de mire

CAN84_marche-antinucleaire-pour-la-vie_Avignon_Roquemaure_Bagnols_Marcoule_029.JPGDéjà 4 départements traversés depuis le début de la marche : Alpes de Haute-Provence, Var, Bouches-du-Rhône, Vaucluse. A l’assaut du cinquième. La venue de nouveaux citoyens depuis hier et au petit-matin donne un souffle nouveau à la marche pour la vie. Marcoule avec l'imbécilité "Astrid" et le terrifiant "Mox" est en vue...

Lire la suite...

vendredi 15 février 2013

Action citoyenne antinucléaire au Conseil Général du Gard : Non à l'abomination "Astrid"

2012-02-15_CAN30-CAN84_antinucleaire_banderole.jpgHabitués au rond-rond des institutions qu'ils s'approprient pour cinq années sans plus aucun contrôle de la population, les élu-e-s ont perdu l'habitude de voir des citoyen-nes prendre en main leur Histoire commune. Alors que se trame en silence et dans le dos des habitants et travailleurs un sinistre projet de nouveau réacteur nucléaire à base de plutonium à Marcoule (Astrid), les antinucléaires du Gard et de la région ont placé les élu-e-s face à leurs responsabilités et dénoncé leur collusion avec les criminels de la destruction atomique.

Lire la suite...

vendredi 12 octobre 2012

“Astrid 2020" : un projet démoniaque

FOULE_SENTIMENTALE.jpgFace à la propagande développée par l’Agence de développement du Gard Rhodanien pour tenter de promouvoir à tout prix un nouveau réacteur nucléaire à neutrons rapides (Astrid) dans le plus pur style des démoniaques et in-fonctionnables "Phénix" et "Super-Phénix", la Coordination antinucléaire du sud-est met en garde les élus et la population contre ce projet criminel.

Lire la suite...