|

Mot-clé - Areva-Orano

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 25 février 2019

Le nucléaire, bon pour la santé ? une soirée-débat avec la CAN-SE organisée à Aix en Provence

2019-01-18_UPPA_CANSE_Nucleaire_Bon-pour-la-sante.jpgDepuis sa naissance, notamment en France, l’industrie nucléaire tient un discours rassurant : une industrie propre et sûre, une énergie peu polluante,… Mais les citoyens ont le droit de connaître, outre ce discours officiel, les analyses critiques citoyennes, écologiques et scientifiques, qui sont aujourd’hui formulées. L'Université Populaire du Pays d'Aix à ré-ouvert le débat, le 18 janvier dernier, lors d'une soirée animée par des militants de la CAN-SE.

Lire la suite...

mardi 25 septembre 2018

Explosion d'un conteneur radioactif militaire à l'usine de Malvesi-Narbonne, trois blessés

2018-09-19_Areva_Comurhex_Malvesi_Narbonne_Aude_accident.jpgUn accident nucléaire vient de se produire ce 19 septembre sur le site d'Areva-Orano à Malvési (Aude). Après avoir déployé un silence assourdissant, la direction de l'entreprise reconnaît qu'un fût de matière uranifère militaire situé au cœur d'un stock de 221 fûts entreposés-là depuis les années 1980, a explosé. Un autre incident s'était déjà produit quelques semaines plus tôt. La France rayonne, la population s'irradie !

Lire la suite...

lundi 6 août 2018

6 août 1945 : le premier crime atomique de l'histoire. Ni oubli, ni pardon, abolition des armes atomiques, arrêt immédiat du nucléaire

2018-08-06_Hiroshima-Avignon_CAN84.JPGUne cérémonie en mémoire aux trois cent mille morts et milliers d'autres victimes des bombardements atomiques états-uniens sur Hiroshima et Nagasaki (6 et 9 août 1945) s'est déroulée à Avignon à l'appel du CAN84. A cette occasion a été lancé un appel au désarmement nucléaire, à la ratification par la France du Traité International d'Interdiction des armes nucléaire, à l'arrêt immédiat du nucléaire militaire et civil.

Lire la suite...

mercredi 7 mars 2018

11 mars 2011, triple catastrophe nucléaire de Fukushima : Ni oubli, ni pardon

2011-010-31_japan-radiation-fukushima-nuclear-nukes-photo-001.jpg11 mars 2011 : l'impensable et l'impossible martelés sans discontinuité par les adeptes du Dieu atomiste se produit dans un pays de haute technologie nucléaire. Trois réacteurs nucléaires explosent à la suite d'un tremblement de terre puis d'un raz de marée. L'un d'eux est gorgé du terrible  produit de fission atomique à base d'oxyde de plutonium, le "Mox", fourni par le nucléariste tricolore Areva. La centrale de Fukushima-Daïchi au Japon est anéantie. Et autour d'elle : la mort radioactive s'installe. Et le drame continue

Lire la suite...