|

mercredi 13 novembre 2019

Séisme : Il faut mettre à l'arrêt définitif les installations nucléaires

2019-11-11_seisme_teil-4513219.jpgLe séisme d'intensité 5,4 sur l'échelle de Richter a frappé le sud-est du pays ce 11 novembre 2019 à 11h52 à quelques dizaines de kilomètres des sites atomiques de Cruas (Ardèche) et Tricastin (Drôme-Vaucluse). Les 4 réacteurs nucléaires de Cruas ont du être arrêtés en urgence, ce qui n'est pas le cas au Tricastin. La Coordination antinucléaire du sud-est appelle et exige la mise à l'arrêt immédiate et définitive de toutes les installations nucléaires de France.

Lire la suite...

dimanche 20 octobre 2019

Exercices de crises nucléaires : manoeuvres de poudres aux yeux et d'enfumages

2019-10-15_exercice-crise_Orange_Vaucluse_helico.jpgCycliquement, les autorités se lancent dans des actions de communication pour tenter de se convaincre et de convaincre la population qu'en cas d'accident nucléaire « on maîtrise ». Dernièrement les préfets du sud-est et les nucléaristes ont mobilisés pompiers, gendarmes, policiers et hélicoptères pour des parades technocratiques en total décalage avec les menaces et dangers. Revue de détails à Nîmes, Orange et au Tricastin.

Lire la suite...

mercredi 26 juin 2019

La "loi énergie climat" c'est augmenter la menace nucléaire en France. Interpellez vos député-es !

climat et co2.jpg.jpgPour trois jours seulement, à la veille des vacances estivales, le gouvernement va faire débattre et voter par l'Assemblée Nationale la "loi énergie climat". Elle recule de 10 ans l'échéance de réduction de la part du nucléaire dans la production électrique du pays. Sous la houlette du banquier Macron, et après les reculades des gouvernements sous Hollande, l'ancien lobbyiste d'Areva devenu 1er ministre, Edouard Philippe, offre à la nucléocratie ce qu'elle exige depuis 60 ans : poursuivre sa mainmise sur le pays et continuer sa fuite en avant mortifère. Arrêtons le bras des criminels !

Lire la suite...

mercredi 5 juin 2019

Valence : le débat public sur les déchets nucléaires - la grande messe nucléariste - perturbé par les antinucléaires

2019-06-04_valence-debat-dechets-nucleaires_0.jpgCe mardi 4 juin 2019 la nucléocratie n'était pas à la fête à Valence (Drôme). Le débat public sur la gestion des déchets nucléaires organisé pour faire valider, par une mascarade de démocratie noyautée, le plan de poursuite du nucléaire et d'enfouissement des déchets radioactifs a été perturbé par les antinucléaires de Vaucluse et de Drôme. Devant la salle et dans la salle, les 150 cadres et directeurs du lobby nucléaire régional qui avaient squatté toutes les places au détriment du public et des citoyens se sont retrouvés pendant plusieurs heures avec, devant leurs yeux, des banderoles exigeants l'arrêt immédiat du nucléaire et fustigeant les projets de démantèlements entrainant un accroissement démentiel des déchets radioactifs.

Lire la suite...

mercredi 17 avril 2019

Bientôt 2 millions de tonnes de déchets radioactifs : le débat public du pseudo Plan National de Gestion des Déchets et Matières Radioactives est une bouffonnerie

Dechets-nucleaires_stockage-profond-a-Bure.jpgLes choix de politique énergétique sont verrouillés depuis des décennies par l'industrie nucléaire et ses gouvernements successifs aux ordres. Conséquence : le débat public portant sur le pseudo Plan National de Gestion des Déchets et Matières Radioactives qui vient de s'ouvrir est une bouffonnerie. La nucléocratie veut bien que la population discute mais uniquement dans le cadre de ce qu'elle a déjà décidé et imposé. Les dés sont pipés encore une fois. La non-participation aux débats publics est la seule attitude active pour condamner cette mascarade. D'autant que la répression policière et judiciaire frappent durement les opposants.

Lire la suite...

dimanche 14 avril 2019

Démantèlement dément d'Eurodif Tricastin : la presse régionale grande complice

eurodif-areva_demantelement.jpgUne Installation Nucléaire de Base, telle celle de production d'uranium enrichi du Tricastin (Georges Besse I) mise aujourd'hui à l'arrêt définitif est un peu comme un navire fantôme. Les errements et la dangerosité s'y côtoient et le commandant ne souhaite pas entendre poser des questions qui fâchent. Surtout si des pages de pub ont été déversées sur la presse institutionnelle. Mais ne parlez surtout pas de fake-news.

Lire la suite...

jeudi 27 septembre 2018

Nouvelle affaire Areva : une monstrueuse amende de 24 milliards de dollars menace les contribuables français

Areva_Anne-Lauvergeon_Fleur-Pellein_Arnaud-Montebourg_La-Commission-Innovation.jpgLe groupe nucléaire, dont les frasques ont déjà coûté 4,5 milliards d’euros aux contribuables en 2017, pourrait se voir réclamer 24 milliards par la justice américaine. Cette fois, c’est une affaire de corruption aux États-Unis qui est en cause. La justice américaine a discrètement prévenu début juillet les autorités françaises qu’elle pourrait lancer un procès pour corruption contre l’ex-fleuron tricolore de l’atome. Ça n'en finira donc jamais!

Lire la suite...

mercredi 15 août 2018

Ukraine : un des 15 réacteurs nucléaires passe aux mains des USA pour son "combustible". Areva-Orano est dans le coup !

ukraine-usa.jpgL'Ukraine nucléarisée se livre aux Etats-Unis. Le réacteur numéro 3 de la centrale de Ioujnooukraïnsk dans le sud de l'Ukraine, fonctionne désormais uniquement avec des produits de fission atomique livrés par l'américain Westinghouse... filiale en faillite du japonais Toshiba. Le français Areva-Orano est partie-prenante de l'opération !

Lire la suite...

jeudi 9 août 2018

Aveu officiel : le retraitement des déchets nucléaires n'existe pas, c'est un leurre produit par l'industrie de l'atome

2018-07-28_rapport-hctisn_Cycle du combustible.jpgDans un document récent de présentation du « Cycle du combustible » français en 2018 le Haut Comité pour la Transparence et l’Information sur la Sécurité Nucléaire fait un aveu de taille : le retraitement des déchets nucléaires n'existe pas vraiment et les piscines d'entreposage frisent la saturation. Moins de 1% des déchets des centrales atomiques est "recyclé", et en un produit de fission encore plus dangereux et hautement radioactif que l'uranium. La terminologie utilisée par l'industrie nucléaire -notamment Areva-Orano - induit la population en erreur.

Lire la suite...

vendredi 20 juillet 2018

80% du parc nucléaire français vérolé : EDF avoue 1775 anomalies et 449 "non-conformités" sur au moins 46 réacteurs.

areva-EDF-Framatome_Creusot-forge.pngDepuis plus d'un an le scandale des falsifications de pièces et de dossiers au sein de Creusot-Forge d'Areva n'en finit pas de rebondir malgré les tentatives désespérées de la nucléocratie d'étouffer l'affaire. EDF, dont les réacteurs nucléaires fonctionnent avec ces pièces défectueuses, menace tout le pays et l'Europe entière. L'électricien atomiste avoue à présent avoir comptabilisé pas moins de 1775 anomalies et 449 "non-conformités" sur au moins 46 des 58 réacteurs nucléaires contrôlés à ce jour. En début d'année il annonçait déjà 1.063 anomalies et 233 non-conformités sur 23 réacteurs. Et l'ASN ne met toujours pas à l'arrêt immédiat et définitif ces tueurs en série.

Lire la suite...

dimanche 15 juillet 2018

Décret Présidentiel scélérat : des déchets radioactifs de plutonium et d'uranium d'Australie vont venir et être stockés sur le sol français pour plus de 20 ans

reacteur-nucleaire-Opal_Lucas-Heights_Australie.jpgUn décret signé le 6 juillet, en catimini, par Emmanuel Macron, Edouard Philippe, Jean-Yves Le Drian et l'ambassadeur de France en Australie vient d'autoriser l'importation en France de près de 4 tonnes de déchets radioactifs de plutonium et d'uranium australiens. Areva en fera du business en accointance avec la Australian Nuclear Science and Technology Organisation qui exploite à Lucas Heights un réacteur de recherche répondant au doux nom d' "Opal". En devenant propriétaire en titre de cette merde, Areva devenu Orano pour masquer sa faillite financière, impose au globe et aux français une nouvelle menace de transports mortels maritimes et terrestres, et quelques autres saloperies.

Lire la suite...

vendredi 13 juillet 2018

Inventaire de l'Andra : la pagnolade des experts pour rouler la population dans la farine radioactive

2011-06-27_centrale-nucleaire_cattenom.jpgTous les 3 ans, l'Agence gouvernementale des déchets radioactifs (Andra), dite indépendante du lobby atomiste, publie un inventaire de ce que la France génère comme ordures radioactives. Pour sa consommation électrique nucléaire et la bombe atomique les français, vous, ont ainsi généré en 2016 plus 10 500 tonnes de déchets radioactifs mortels soit 28 330 m3 d'ordures radioactives chaque année. Et depuis 1959 : plus de 1 540 000 m3 de déchets, mortels pour des milliers d'années et dont nul ne sait quoi faire. Si on continu ce sera pas loin de 3 millions de m3. Chacun-e peu connaître les déchets radioactif produits et stockés par loin de son lieu de vie, de travail ou de villégiature. Revue du massacre...

Lire la suite...

vendredi 6 juillet 2018

Rapport de la Commission d'Enquête Parlementaire sur la sûreté et la sécurité nucléaire : pipeautage, cartes biaisées et incohérences afin de maintenir l'Ordre atomique

2018-06-28_rapport-parlementaire-nucleaire_securite-surete.pngLa montagne accouche d'une souris, mieux elle entérine la poursuite du nucléaire et permet aux élu-es de se donner bonne conscience. Sur le dos de la santé et de la vie de la population, en entérinant la contamination durable de la planète et la production de déchets mortels refilés aux générations futures. La « Commission », composée à 90% de macronistes et d'élu-es liés au nucléaire, réinvente les Shadock. Voici une analyse-critique du « rapport de la Commission d'Enquête Parlementaire ».

Lire la suite...

mercredi 6 juin 2018

Simulacre d'exercice de sûreté nucléaire à Marcoule les 5 et 6 juin

2016-07-08_Areva-melox_fabrication_pastille_de_produit-de-fission_Mox.jpgUn exercice de sûreté nucléaire est engagé sur le site de Marcoule sur deux jours, les 5 et 6 juin. Officiellement, Il s’agit de mettre en œuvre un test de fonctionnement et d’organisation des différents organismes impliqués dans la gestion « d'une situation d'urgence radiologique » impliquant l'installation Atalante touchée par un « événement fictif » et la société voisine, Melox. La journée du mardi 5 juin sera mise en action “la circulation de l'information qui ne devra pas laisser les réseaux sociaux prendre la main” *.

Lire la suite...

mardi 8 mai 2018

La Macronie : va-t-en-guerre nucléariste

Emmanuel-Macron_ministre-des-armees_Florence-Parly_base-aerienne-_Istres_bouches-du-rhone_juillet-2017.jpgA quelques heures des célébrations du 8 mai 1945 marquant la fin de la seconde guerre mondiale et la capitulation de l'Allemagne nazie, la ministre macroniste des armées annonce la construction d’un cinquième sous-marin nucléaire d’attaque. L'alignement de la France sur le bellicisme états-unien et les exigences des "va-t-en guerre" galonnés tricolore et du Commissariat à l'Energie Atomique sont une menace pour les peuples et la planète.

Lire la suite...

lundi 30 avril 2018

Eurostat épingle les 4 milliards 800 millions de fonds publics apportés par l'Etat à Areva-Orano pour masquer sa faillite

eurostat.jpgEurostat, l'office des statistiques de l'Union européenne, estime que les milliards d'euros injectés par l'Etat français dans Areva-Orano pour sauver l'atomiste et reporter la charge de la faillite sur le dos des contribuables auraient dû être comptabilisés dans le déficit public 2017 de la France. Et non pas déguisés et masqués sous d'autres habits.

Lire la suite...

vendredi 23 mars 2018

Le Mistral ça déchire le nucléaire

Site nucléaire du Tricastin : Un bâtiment de la nouvelle usine COMURHEX 2 d’ORANO (ex.AREA) a eu tout un pan de plusieurs centaines de mètres carrées bardage métallique de sa façade arraché à 2 heures du matin ce  21 Mars 2018 par le mistral avec des poinTout nouveau tout beau et déjà en lambeaux ! Le mistral vient de faire voler en éclats le revêtement d'un des bâtiments de la nouvelle usine Orano (ex-Areva) de conversion de l'uranium du Tricastin. Comurhex II déjà dans le sillage délabré de la vieille Comurhex I âgée de 55 ans ? Flippant...

Lire la suite...

jeudi 25 janvier 2018

Tambouille nucléocrate, ravalement de façade, mascarades, tapis vert et bonneteau

philippe-knoche-ceo-of-orano_la-defense_Areva.jpgAprès le grand bon en arrière de 60 ans opéré par EDF en nommant l'ex-filiale d'Areva tombée dans son escarcelle (spécialisée en pièces et construction de centrales atomiques) "Framatome", c'est à présent Areva NC qui se surpasse dans les envolées lyriques et poudre de perlimpinpin. Après avoir affublé cette filiale d'extraction du minerai d'uranium et de transformation en produits de fission nucléaire du nom provisoire de "New Areva" pour cause de quasi-faillite, les têtes d’œuf viennent d'accoucher du nom définitif de leur (déjà vieille) progéniture. Ce sera "Orano". Dépecer et faire du neuf avec du vieux est tout un art. Areva SA demeurera quant à elle toujours en survie pour gérer les "pertes" et autres avatars financiers enfantés par les experts nucléocrates.

Lire la suite...

mercredi 10 janvier 2018

Le mirage chinois et la dure réalité des effets d'annonces politiciennes : les français vont payer le prix fort

Macron-Hollande-et-Sarkozy.gifAprès Sarkozy et Hollande, le nouveau VRP des actionnaires hexagonaux, Emmanuel Macron, roule à son tour des mécaniques. Relayé avec une uniformité d'alignement idéologique effarante par la plupart des médias, la France aurait vendu aux chinois, pour plusieurs milliards : réacteurs EPR et usine de retraitement de déchets radioactifs. Au delà des effets d'annonces la réalité est tout autre : vente fictive et engagement d'intention sans lendemain qui chante pour les nucléaristes. La Chine ne sera pas le sauveur ni d'Areva ni de EDF.

Lire la suite...

mardi 9 janvier 2018

Retour vers le passé : la nouvelle filiale nucléaire d'EDF-Areva reprend le nom "Framatome" datant des années ... 60 !

EDF-La-Defense_Center.jpgNouvel exploit de EDF ! En reprenant la filiale de l'ancien groupe nucléaire Areva - appelé temporairement "New Areva" depuis sa faillite actée en 2015 - l'électricien atomique se tourne délibérément et fougueusement vers... le passé. Il vient de baptiser cette nouvelle filiale en charge de la construction des réacteurs et de la fabrication des matériels : Framatome. Le nom d'une entreprise atomiste - la Franco-Américaine de Constructions Atomique - datant de... 1958 et disparue il y a plus de 16 ans !

Lire la suite...

- page 1 de 7