|

mercredi 1 février 2023

Orano (ex-Areva) le spécialiste nucléaire de la faillite a les yeux plus gros que le ventre

Tricastin_Georges-Besse-II_Areva-Orano_usines-2.jpgLes PDG passent mais le délire criminel demeure. On se croirait revenu au temps des investissements foireux de l'époque Lauvergeon. Orano (ex-Areva) veut investir entre 1,5 et 1,7 milliard d’euros dans une nouvelle installation pour fournir en uranium enrichi... principalement les USA en lieu et place du Russe Rosatom. Un pari plus qu'audacieux misant sur la guerre militaire et économique contre la République de Russie pour une installation délirante, dangereuse, polluante et contaminante qui ne serait opérationnelle au mieux qu'en 2030 et implantée en pleine zone sismique et inondable. Orano poursuivra toutefois son business avec la Russie qui lui enrichi une partie de ses déchets radioactifs en uranium de retraitement. URT que le nucléariste souhaite imposer dans tous les vieux réacteurs délabrés EDF de l'hexagone.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 16 janvier 2023

L'héritage empoisonné d'Orano : au Niger des millions de tonnes de déchets radioactifs non confinés, en Drôme à Solérieux des tonnes de fûts radioactifs dans une décharge sauvage

2013_arlit-ville-du-nord-niger-theatre-d-une-exploitation-uranium.jpgLorsque l'industrie nucléaire telle Orano (ex-Areva) exploite des mines telle au Niger elle laisse derrière elle une catastrophe écologique et sanitaire dramatique. Lorsque l'industrie nucléaire telle Orano (ex-Areva) exploite des installations telle au Tricastin elle se débarrasse de ses déchets encombrants en pleine nature comme à Solérieux dans la Drôme et impose à l'environnement et aux populations une catastrophe écologique et sanitaire dramatique. Un héritage empoisonné au nom de la modernité et de la technoscience dominatrice. On continu à laisser faire cette mafia écocidaire?

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 29 décembre 2022

Alerte Tricastin : la Fleur du mal, un nouveau parc d’entreposage de déchets radioactifs

site-atomique-du-Tricatin_Drome-Vaucluse_canal-Di=onzere-Mondragon.jpgLa mise en service annoncée d'une nouvelle installation nucléaire de base va avoir lieur sur le site atomique du Tricastin: Fleur, destinée à stocker un des trop-pleins mortels radioactifs national d’Orano et d’EDF. Tout ce qui est dégueulasse porte un joli nom. Des tonnes de CO2, de transports dangereux, de consommation exorbitante d'eau en perspective pour la construction; puis quatre bâtiments métalliques de 11 m de haut abriteront chacun jusqu’à 14 080 fûts d’uranium de retraitement (URT). Déjà la plateforme d’Orano/Areva comporte huit installations nucléaires de base,  deux usines Seveso seuil haut et une installation nucléaire de base secrète militaire lié au CEA et à la bombe. Auquel viennent s'ajouter sur 650 hectares les installations nucléaires de EDF dont les quatre délabrés réacteurs atomiques. Aucun risque, selon l’Autorité de sûreté nucléaire, qui n’a pas son pareil pour noyer le poisson avec son charabia technique. Un article de "Charlie Hebdo"

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 23 décembre 2022

Framatome (Romans-sur-Isère) : Défauts sur le système de fermeture des colis des matières radioactives

crash-test_Areva-Orano_emballage-colis-uranifere_Framatome.jpgLes emballages de type FCC censés assurer un hermétisme total des colis de transport des matières fissiles uranifères de leur lieu de fabrication (Romans sur Isère) vers chaque centrale nucléaire - 19 éparpillées sur le territoire français - fuient. Bien que l'ASN instruit toujours une demande de prolongation de ces colis déposée en 2021 par Areva/Orano, ils continuent à circuler sur les routes françaises et les voies maritimes sans affoler les autorités. Un nouvel incident vient d'être détecté à la réception des colis mortels dans les centrales nucléaires de Gravelines et du Blayais après les quatre autres déjà détectés en début d'année. Le nucléaire cette fabuleuse technique à produire de la radioactivité mortelle et la bombe.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 30 novembre 2022

"Notre Terre Mourra Proprement" : un film-témoignage historique, des images parfois tenues secrètes

notre-terre-mourra-proprement_comite-centrales.jpgCette histoire  est l'histoire de luttes populaires inspirantes. "Comité Centrales" par ce film (en libre accès et conférence-débat) offre un colossal travail de mémoire. Ce récit est régénérant, enthousiasmant. Il permet de s'imprégner de la culture des luttes pour ne pas sombrer dans la résignation, pour nourrir sa révolte, son indignation, son refus et sa volonté d'un autre monde que celui de la destruction. Atomique en l'occurrence. D'admirables "dynosaures" y sonnent au travers de leurs histoires singulières collectives le réveil antinucléaire contre les fanatiques imbéciles et idiots du dieu atome qu'ils soient politiciens ou techno-scientistes. A l'heure de la falsification de masse de l'Histoire ce film rappelle que les françaises et les français n’ont jamais accepté les déchets radioactifs et avec eux, l’ensemble de l’industrie nucléaire qui leur a été imposée. Des images inédites et parfois secrètes, cachées au public.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 3 novembre 2022

Accident nucléaire dans la centrale nucléaire bulgare de Kozloduy. Areva et EDF impliqués ?

2022-10-29_centrale-nucleaire-Bulgarie.jpgUne fuite d’hydrogène radioactif dans le système de refroidissement du réacteur VI s'est produite le 29 octobre dernier à la centrale nucléaire de Kozloduy en Bulgarie. Ce réacteur de type soviétique VVER-1000 venait d'être réparé voici peu par... Areva et était alimenté en produits de fission atomique notamment par Areva/Orano (devenu Framatome/EDF) et par l'états-unien Westinghouse. Le réacteur s'est mis en arrêt forcé d'urgence et il se pourrait que les analyses révèlent d'autres problèmes dans cette unique centrale atomique du pays. Une élévation du niveau de radioactivité a été mesuré par deux stations de surveillance en Bulgarie et en Roumanie.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 31 octobre 2022

EPR en Finlande : encore un incident qui plombe la mise en service

EPR-finlande.jpgDes dommages supplémentaires viennent d'être découverts dans l’îlot de la turbine du réacteur EPR de Olkiluoto en Finlande construit par Areva/Orano. Tout comme pour l'EPR de Flamanville piloté par EDF dans la Manche et celui de Taishan en Chine qui a révélé des erreurs de conception c'est la bérézina pour la nucléocratie tricolore. Pénalité à la clef assurées pour le nucléariste français que l’opérateur du réacteur finlandais TVO avait déjà fait sanctionner lors de précédents incidents et retards.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 12 septembre 2022

Histoire : l'affrontement nucléaire USA-France-Russie en Ukraine ou la guerre des atomes

ukraine-usa.jpgPour qui regarde la réalité historique il-elle découvrira, derrière la guerre, un affrontement de vingt ans entre d'un côté la Russie et Rosatom pour garder la fourniture d'uranium à l'Ukraine pour ses monstrueuses centrales atomiques en contre-partie de la destruction des stocks d'armement nucléaire ukrainien sur le sol russe et en face, aux aguets, d'une part la France qui aurait souhaité placer Cogema-Areva-Orano comme fournisseur des produits de fission atomiques aux centrales ukrainiennes et, d'autre part, les Etats-Unis et le gestionnaire Energoatom qui, au final avec Westinghouse, ont emporté en 2014 et de manière exclusive ce marché de mort.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 20 août 2022

Anne Lauvergeon, ex-PdG de Areva, perd son procès contre le fisc et écope d'un redressement de un demi-million d'euros

lauvergeon_areva_sarkozy.jpgLe fisc vient de "redresser" l'ex-Pdg toute puissante de Areva Anne Lauvergeon pour près d'un demi-million d'euros d'avantages en nature versés par Areva après son départ de l'entreprise. Un redressement qui vient d'être confirmé par la justice... en attendant son procès pénal pour corruption dans l'affaire Uramin.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 27 mai 2022

Signal national d’alerte (SNA) nucléaire partagé entre EDF et Orano au Tricastin : la ligne est coupée depuis plus d'un an !

premiers-cadrans-telephoniques.jpgDormez les moutons, dormez en paix, bêlez en sourdine s'il vous plait et ne faîtes pas de bruit. Depuis plus d'un an la ligne filaire de communication entre EDF et Orano de déclenchement de la sirène d'alerte est coupée. Depuis plus d'un an ! En cas d'incident c'est pratique. Bientôt on va nous parler de perte de compétences chez EDF et s'en étonner...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 26 mai 2022

La sirène d'alerte d'incident nucléaire ne fonctionne plus sur la commune de Pierrelatte... depuis plus d'un an.

sirene-alerte_SNA.jpgEn cas de fuite mortelle et d'incident nucléaire majeur les habitants des alentours du site nucléaire du Tricastin et au delà n'en saurons rien. Et pour cause : la sirène d'alerte (SNA) ne fonctionne plus sur la commune de Pierrelatte (Drôme) depuis plus d'un an! La presse locale si prompte à cirer les pompes de la nucléocratie ne s'est pas ruée pour diffuser l'information de mise en danger de la vie d'autrui par les exploitants nucléaires et la complicité des élus locaux et départementaux. Il est vrai que certain-es d'entre-eux réclament à corps et à cri l'implantation de réacteurs atomiques supplémentaires EPR sur le site du Tricastin. Une démence.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 20 mars 2022

Déchets d'Areva-Orano au Tricastin : une formation du personnel au petit bonheur la chance et les déchets radioactifs laissés en plan

2022_fut-dechets-radioactifs_02.jpgOn pourrait penser, voire croire, qu'en matière de nucléaire les exploitants atomiques font très attention et tout leur possible pour éviter le pire notamment en formant correctement les personnels et gérant précautionneusement les déchets radioactifs. C'est une grossière erreur comme vient de le confirmer - le 19 janvier dernier -  une inspection de l'ASN sur le site d'Orano-Areva du Tricastin (Drôme-Vaucluse)

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 11 mars 2022

Orano-Areva à Marcoule condamnée pour faute inexcusable et manque de protection de ses salariés face aux radiations mortelles

2018-07-15_Phenix-Marcoule_demantelement_incident-criticite_site_3.JPGOrano-Areva vient d’être condamnée par le pôle social du tribunal judiciaire de Nîmes pour faute inexcusable après la plainte d'un salarié travaillant chez Melox à Marcoule (Gard) dans le contrôle des "combustibles" radioactifs "Mox. Victime d'irradiations ayant détérioré ses yeux et généré de fortes céphalées, Christophe appelle ses collègues à sortir du silence au vue des autres travailleurs victimes de maladies,  tumeurs et cancers liés à la radioactivité.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 31 janvier 2022

Orano-Marcoule : aggravation des difficultés dans la fabrication des produits de fission nucléaire "Mox" et saturation des matières plutonifères entreposées

fabrication-mox.jpgLes dysfonctionnements récurrents de l'unité "Mélox" de Orano (ex-Areva) à Marcoule (Gard) qui ne produit pas autant que prévu le terrible produit de fission "Mox" à base de déchets de plutonium et d'uranium entrainent une saturation plus rapide que prévue des capacités d’entreposage des matières radioactives mortelles plutonifères à La Hague (Manche). Le ballet routier des déchets radioactifs de chaque réacteur atomique disséminés sur le territoire vers la Hague pour conditionnement en attendant une solution monstrueuse (enfouissement sous terre) et la récupération de moins de 1% de ces déchets plutonifère entraîne la saturation inéluctable des piscines d’entreposage d'attente des produits de fission (combustibles) usés. La sécurité de la population est en jeu. Le directeur général d’Orano-Areva vient d'être auditionné par l'ASN pour des explications.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 8 décembre 2021

Orano (ex-Areva) Tricastin : l'usine de chimie nucléaire Georges Besse II (INB n°168) prend des libertés avec les procédures, la règlementation, la sécurité

Tricastin_Georges-Besse-II_Areva-Orano_zone-entreposage-container.jpgOrano (Areva) s'est affranchie de plusieurs de ses obligations après avoir obtenu de l'ASN des autorisations de modifications dans l'enrichissement de l'uranium. Idem pendant le mouvement social de novembre dernier en passant outre les obligations de formations et habilitations des intervenants. Changement de nom pour cause de faillite mais toujours vieilles pratiques de bricolage et de petits arrangements au détriment de la sécurité, du respect de la réglementation et de la maîtrise des processus nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 8 juillet 2021

La nucléocratie rackette les contribuables : l'Etat verse encore 994,1 millions d'euros à Areva

1000euros.jpgCa n'en finit plus. Après les 9 milliards de fonds publics versés ces dernières années à Areva et à EDF, c'est à présent près d'un milliard d'euros que l'Etat va verser à Areva pour éponger la dette et les pénalités de retard que le nucléariste doit à la Finlande pour avoir faillit à ses engagements de construction d'un EPR.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 30 juin 2021

Petits arrangements entre nucléocrates en faillite : Areva S.A va refiler 563 millions d'euros à EDF pour masquer sa responsabilité dans les malfaçons de l'EPR

EPR_flamanville.jpgAreva SA, la holding faillitaire installée pour liquider les dettes de l'entreprise après sa faillite et qui doit achever le chantier de l'EPR d'Olkiluoto en Finlande va verser 563 millions d'euros à EDF pour solder les contentieux et litiges sur les malfaçons dont elle est responsable notamment sur l'EPR de Flamanville. Un tour de passe-passe entre "mafieux" qui changent d'appellation à tour de rôle et suivant les poussières glauques glissées sous le tapis par les uns et les autres. Areva devient Orano, EDF recrée un Framatome appartenant précédemment à Areva, des millions passent de l'un à l'autre que l'Etat renfloue par ailleurs...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 14 juin 2021

Chine : alerte à la centrale atomique EPR de Taishan. EDF et Areva impliqués, le gouvernement français bloque l'information. Des rejets atmosphériques ont eu lieu.

2021-06-13_Chine_EPR_centrale-nucleaire_Taishan_probeme_fuite_gaz-rare_.jpgNouveau coup dur pour l'EPR d'EDF-Areva. La centrale EPR chinoise de Taishan construite par EDF et dans laquelle le nucléariste français est co-actionnaire à 30 % aux côtés de China General Nuclear Power Group (CGN) est en difficulté. Une fuite de gaz rares a été détectée dans le circuit primaire. Et certainement des rejets atmosphériques radioactifs. Le monstre tricolore de soit-disant nouvelle génération de réacteur atomique, inauguré en grandes pompes par E.Macron, menace deux ans à peine après sa mise en service.  C'est la filiale  EDF-Framatome aux Etats-Unis qui a lancé l'alerte le 14 juin auprès du gouvernement des USA alors que le gouvernement français connaissait la nouvelle depuis le 10  juin et que les médias se taisaient.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 15 mai 2021

Procès des opposant-es à l'enfouissement des déchets nucléaires : exigeons la relaxe des qualifiés de "malfaiteurs"

Dechets-nucleaires_stockage-profond-a-Bure.jpgEn juin, cela fera 4 années que les portes des opposant.e.s au projet CIGEO d’enfouissement de déchets radioactifs à Bure ont volé en éclat sous les coups de boutoir d’une instruction pour « association de malfaiteurs ». Vingt domiciles perquisitionnés, dix militants et militantes interdits de se voir pendant 2 ans et demi, 100 téléphones placés sous écoute, 16 années cumulées de communications enregistrées, des balises posées sous des voitures, un escadron de gendarmes mobiles harcelant les habitants et habitantes au quotidien… Cette scandaleuse traque d’Etat a tenté de paralyser ce mouvement de lutte vieux de 30 ans contre le plus gros projet industriel européen, dont les risques sont connus. 100 organisations locales et collectifs dont le CAN84 ont signé ce mercredi 12 mai 2021  une tribune de solidarité qui paraît simultanément dans les médias. Plus de 250 signataires expliquent en quoi ce qui se joue à Bure nous concerne, tous et toutes, et demandent la relaxe des mis en examen dont le procès s'ouvre le 1er juin prochain.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 17 mars 2021

Areva-Orano : intimidations et menaces sur un sous-traité du nucléaire

2021-03-17_Orano-Areva_Gilles-Reynaud_Prudhomme.jpg80% des activités de maintenance dans le nucléaire sont réalisées par des sous-traité-es. Le président de l'association "Ma Zone Contrôlée" qui défend ces salariés a été auditionné en 2018 sous-serment à l’Assemblée Nationale par la Commission d’enquête sur la sûreté et la sécurité des installations nucléaires. Un mois après, Orano (ex-Areva) qui est son employeur le met à pied et le prive de travail. Le Conseil de Prud’hommes de Nanterre, saisit par le salarié, doit se prononcer ce mercredi 17 mars tandis qu'un rassemblement de soutien est programmé.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 9