Mot-clé - Annie Thébaud-Mony

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 17 novembre 2016

Alerte sanitaire : « Épidémie » de cancers de la thyroïde. Près de 300 nouveaux cas de différents cancers du sang en Vaucluse.

REA_114146_006Des professionnels de santé, chercheurs, associations de victimes, laboratoire indépendant interpellent publiquement la ministre de la santé Marisol Touraine sur le négationnisme sanitaire des instances officielles... alors que les cancers liés à la radioactivité se multiplient en France, notamment chez les enfants. Rien qu'en Vaucluse se sont près de 280 à 300 nouveaux cas de différents cancers du sang par an qui sont à présent recensés.

Lire la suite...

mercredi 23 avril 2014

Anciens militaires du plateau d'Albion : des dizaines de victimes de cancers sur le site de la force de frappe nucléaire

plateau-albion_instruction-militaire_1985_1er-gms.jpgPlusieurs anciens militaires viennent de témoigner et racontent le manque de protection dont ils disposaient sur le site de lancement de missiles nucléaires, et comment des dizaines d'entre eux sont atteints de formes rares de cancers. 18 silos ont abrité jusqu'en 1996 les missiles nucléaires sol-sol qui constituaient alors la composante terrestre de la force de dissuasion nucléaire française. Environ 500 à 600 militaires étaient affectés en permanence sur le site et manipulaient à main nues pour la plupart les engins de mort nucléaire. Le CAN84 dévoile des pièces à conviction...

Lire la suite...

Dimanche 5 août 2012

La chercheuse Annie Thébaud-Mony refuse la légion d'honneur que lui décerne la ministre EELV Cécile Dufflot

2012-08-03_annie-thebaud-mony-directrice-de-recherche-honoraire-a-l-inserm-le-6-mars-2011-a-ahmedabad-en-inde.jpgLa chercheuse, médecin du travail, Annie Thébaud-Mony, directrice-honoraire de recherche à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et présidente de l'association "Henri Pézerat"- fortement impliqué dans la dénonciation des crimes nucléaires - refuse la Légion d'honneur décernée par la ministre du Logement Cécile Duflot pour dénoncer l'indifférence qui entoure les questions liées à la santé au travail et les crimes industriels.

Lire la suite...

jeudi 26 mai 2011

Précaires du nucléaire : EDF se défausse du risque

Dans une interview, la sociologue et Directrice de recherche honoraire à l’Inserm, Annie Thébaud-Mony*, jette une lumière crue sur la maintenance des centrales nucléaires et sur les risques d'incidents et d'accidents qui découlent de la fragilisation des salariés et de la politique de précarisation dans la gestion des travailleurs par le lobby nucléaire. Témoignage sur ces "invisibles" les plus exposés et en errance d'un site nucléaire l'autre.

Lire la suite...