|

vendredi 6 janvier 2023

Le baratin de EDF sur la prolongation de ses réacteurs nucléaires au-delà de 40 ans et même 50 ans mis à mal par l'ASN

accident_nucleaire_montage_3.jpgLa durée de fonctionnement des réacteurs nucléaires implantés en France est depuis l'origine de 30 ans. Pourtant EDF martèle sans cesse sa volonté de les prolonger jusqu'à 40 ans voire 50 ans et même 60 ans. Une hérésie criminelle et un gros mensonge dénoncés depuis longtemps par les antinucléaires et que l'ASN vient de confirmer par la voie de son Directeur général devant la Commission des Finances de l’Assemblée nationale. "jusqu’à quand les installations nucléaires pourront-elles fonctionner en toute sûreté ?... EDF doit apporter la preuve que ses réacteurs seront à même d’être prolongés au-delà de 50 ans... combien de temps les cuves peuvent tenir?... aujourd’hui ce n’est pas prouvé. "

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 23 décembre 2022

Framatome (Romans-sur-Isère) : Défauts sur le système de fermeture des colis des matières radioactives

crash-test_Areva-Orano_emballage-colis-uranifere_Framatome.jpgLes emballages de type FCC censés assurer un hermétisme total des colis de transport des matières fissiles uranifères de leur lieu de fabrication (Romans sur Isère) vers chaque centrale nucléaire - 19 éparpillées sur le territoire français - fuient. Bien que l'ASN instruit toujours une demande de prolongation de ces colis déposée en 2021 par Areva/Orano, ils continuent à circuler sur les routes françaises et les voies maritimes sans affoler les autorités. Un nouvel incident vient d'être détecté à la réception des colis mortels dans les centrales nucléaires de Gravelines et du Blayais après les quatre autres déjà détectés en début d'année. Le nucléaire cette fabuleuse technique à produire de la radioactivité mortelle et la bombe.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 8 novembre 2022

Cruas-Meysse : alarme incident sur le réacteur n°3

Cruas-Meysse1_fullscreen.jpgLe 22 octobre 2022 l'alarme s'est déclenchée en salle des commande du réacteur nucléaire n°3 du site atomique de Cruas-Meysse (Ardèche) en arrêt pour maintenance. Les investigations ont révélées un défaut d’isolement électrique du câble de commande de la vanne motorisée du système de contournement de la turbine du générateur de vapeur. Celle-ci est ne pouvait donc plus limiter la pression dans le circuit secondaire et évacuer la vapeur potentiellement radioactive vers l’atmosphère  en fonctionnement normal ou en situation accidentelle.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 26 octobre 2022

Perquisitions judiciaires à la centrale nucléaire du Tricastin et à l'ASN dans l'enquête pour dissimulation d'incidents nucléaires

Centrale-nucleaire-du-Tricastin_aerien.jpgLa centrale nucléaire du Tricastin a été perquisitionnée à la demande des juges d'instruction du pôle santé de Marseille par les gendarmes spécialisés de l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (OCLAESP). Des documents ont été saisis. Le bureau de Lyon de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), a également été perquisitionné suite à l'ouverture d'une information judiciaire notamment pour non-déclaration d'incident ou d'accident nucléaires, mise en danger d'autrui et faux et usage de faux.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 11 octobre 2022

Centrale atomique de Cruas : inversion de câblage sur 3 réacteurs et groupe électrogène de secours en rideau durant plusieurs semaines

vue-generale-de-la-centrale-nucleaire-edf-de-cruas-photo-le-dl-archives-fabrice-anterion.jpgOn pourrait en rire mais c'est à pleurer tant le foutoir est devenu la règle commune dans le secteur nucléaire avec à la clef l'augmentation des menaces sur la population et l'environnement. A la centrale atomique de Cruas (Ardèche) des erreurs de connexions sur différents relais électriques ont été découvertes à la mi-septembre. Ces inversions de connexions ont impacté le fonctionnement de plusieurs équipements sur 3 réacteurs différents. Et ça durait depuis l’arrêt du réacteur nucléaire n°3 au cours de l’été. Parmi les avatars un groupe électrogène qui sert à alimenter les circuits les plus cruciaux du réacteur n°3 en cas de panne de courant est resté hors-service durant plusieurs semaines.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 28 août 2022

Sécheresse : l'ASN autorise la centrale atomique du Tricastin à polluer encore plus le Rhône

Centrale-nucleaire-du-Tricastin_aerienne.jpgA 9 reprises la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme-Vaucluse) a délibérément rejeté, du 7 au 15 août 2022, ses eaux surchauffées de refroidissement des réacteurs dans le Rhône, mettant en péril la faune et la flore locale et en profitant, sans aucun doute, pour balancer des éléments radioactifs dans le canal de Donzère-Mondragon jusqu'en Camargue. Avec l'aval de la pseudo Autorité de Sûreté Nucléaire, EDF a dérogé aux règles environnementales également pour quatre autres de ses centrales nucléaires du sud de la France.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 8 août 2022

Cruas-Meysse : la protection et la sécurité du réacteur n° 3 mises à mal alors que le réacteur redémarrait

Cruas_ville-fleurie.jpgLe 21 juillet 2021, alors que le réacteur nucléaire n°3 de la centrale atomique de Cruas-Meysse (Ardèche) était en cours de redémarrage, une dérive de l’information transmise par un composant intervenant dans la mesure de température de la chaîne du "Système de protection du réacteur" (RPR) s'est produite. Or ce système RPR a pour principales fonctions la détection ... de situations anormales, l'arrêt automatique du réacteur et le déclenchement des systèmes de sauvegarde appropriés en situation accidentelle. La réparation aurait du être effectuée sous 24h mais 9 mois plus tard, le 5 avril 2022, le pot aux roses se dévoile...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 4 août 2022

Le nucléaire est incompatible avec le dérèglement climatique : la centrale atomique du Tricastin bientôt à l'arrêt ?

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_02.jpgLe message que vient de faire passer EDF  aux "marchés" (spéculatifs) est sans appel : le nucléariste avoue qu'à cause des températures élevées des fleuves et la canicule la production nucléaire de l'électricité devient quasi impossible. Un ou plusieurs réacteurs atomiques du site du Tricastin (Vaucluse-Drôme) devra à son tour être arrêté. Déjà la production du réacteur n°2 a du être réduite les 29 et 31 juillet dernier. La centrale de Saint-Alban (Isère), elle aussi sur les bords du Rhône, a du baisser sa production. 4 autres centrales nucléaires tels à Golfech ou au Blayais et à Saint-Alban) ont dépassé les limites règlementaires de rejets de chaleur dans les rivières les bordant. Le nucléaire c'est la pénurie électrique assurée.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 9 juin 2022

Centrale nucléaire EDF de Tricastin : une information judiciaire ouverte pour « non-déclaration d'incident et d'accident», « mise en danger d'autrui » et « faux et usage de faux »

2019-12-26_IR_Centrale_Nucleaire_Tricastin_Reacteur_1_26_12_2019.jpgUne information judiciaire vient d'être ouverte par le Procureur de la République contre EDF-Tricastin  pour "non-déclaration d'incident ou d'accident", « mise en danger d'autrui » et « faux et usage de faux » Elle porte sur une douzaine d'infractions au Code pénal et au Code de l'environnement de début 2017 à fin 2021. L'extrême gravité des faits énoncés sont la suite de la plainte déposée en octobre 2021 contre EDF par un cadre du site atomique.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 30 mai 2022

La centrale nucléaire EDF du Tricastin est une véritable pétaudière où tous les coups sont permis. Une nouvelle plainte contre le nucléariste est déposé pour harcèlement moral.

2022-05-30_centrale-nucleaire_Tricastin.jpgLe site nucléaire du Tricastin (Vaucluse/Drôme) est une véritable pétaudière, où tous les coups sont permis, notamment entre les membres de l'encadrement et aussi dans les niveaux supérieurs d'EDF. Organisation et ré-organisations se succèdent depuis des années tandis que s'effectue un turn-over fou de la Direction L'affolement général au niveau du siège face à la gabegie financière et technique et à la perte de contrôle de leur joujou dangereux contamine toute l'entreprise. Les salariés des centrales atomiques s'inscrivent pour certains dans ce tourbillon délirant n'hésitant pas à jouer le jeu des Directions. Il y a péril en la demeure. Serions-nous en train d'assister à l'effondrement d'EDF à cause du nucléaire ?

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 27 mai 2022

Orano-Tricastin : en cas de fuite de gaz mortel sur le site, le nucléariste ne peut pas assurer la sécurité

2018-07-19_Tricastin_nucleaire_Areva-Georges-Besse_EDF.jpgDéjà épinglée en 2021, Orano-Tricastin déroge encore une fois à ses obligations de sécurité et de contrôle/test de ses matériels d'intervention en cas d'accident/fuite de gaz mortels. Fiches d'instruction manquantes, clef d'accès introuvable, non-compatibilité des matériels, échéances non-respectées, enfumage de l'ASN par Orano, caisse de matériel d'urgence introuvable, dispositif complexe, non-homogénéité des termes techniques utilisés par les différents intervenants...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 11 mai 2022

Tricastin : licenciée pour avoir alerté sur des dysfonctionnements dans la sécurité du site

2022-03_Leila_salariee_Euralog-Agency_EDF-Tricastin.jpgHôtesse d’accueil sur le site nucléaire du Tricastin (Vaucluse-Drôme), Leila a été licenciée pour faute grave après avoir dénoncé des manquements sérieux dans la sécurité du site. Le juge administratif vient de casser la procédure de licenciement qui avait été validée servilement par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Pour l’ex-salariée du sous-traitant d'EDF - Euralog Agency -  et lanceuse d'alerte la décision intervenue fin mars 2022 est une belle victoire, après plusieurs années de combat.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 20 mars 2022

Déchets d'Areva-Orano au Tricastin : une formation du personnel au petit bonheur la chance et les déchets radioactifs laissés en plan

2022_fut-dechets-radioactifs_02.jpgOn pourrait penser, voire croire, qu'en matière de nucléaire les exploitants atomiques font très attention et tout leur possible pour éviter le pire notamment en formant correctement les personnels et gérant précautionneusement les déchets radioactifs. C'est une grossière erreur comme vient de le confirmer - le 19 janvier dernier -  une inspection de l'ASN sur le site d'Orano-Areva du Tricastin (Drôme-Vaucluse)

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 8 mars 2022

Iter à Cadarache. Stress, peur, pression : le difficile quotidien des salariés du réacteur thermonucléaire en construction

2021-07-10_ITER-01b.jpgDes anciens employés d’Iter et des syndicalistes alertent sur la « gestion par la peur » et le « management toxique » de l’organisation Iter(le chemin, en latin). Selon leurs témoignages, celle-ci n’hésite pas à recourir aux pressions et licenciements pour dissimuler les dangereux défauts du réacteur expérimental. Orano, le Commissariat à l'Energie Atomique et d'autres sociétés de 35 pays sont associés au projet et valide de fait ce management violent et fascisant.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 25 décembre 2021

Un nouveau florilège de défaillances et erreurs inquiétantes à la centrale atomique du Tricastin

Centrale-nucleaire-du-Tricastin_aerienne.jpgAu détour d'une lettre de l'ASN datée du 22 décembre et adressée à la Direction EDF-Tricastin on découvre un nouveau florilège de défaillances et erreurs inquiétantes à la centrale atomique du Tricastin, notamment sur le réacteur nucléaire n°1 : des interrupteurs et disjoncteurs d'arrêt d'urgence mal câblés, des vibrations sévères et inquiétantes sur des ventilateurs, des fuites d'huile sur une pompe haute pression du système d’injection de sécurité, la défaillance de plusieurs sondes de température du circuit primaire, des montages inadéquates des câbles 6,6kV des transformateurs des tableaux électriques, des torons de câblage défaillants. Les vieilles casseroles périmées du Tricastin n'en peuvent plus mais les nucléocrates et des politiciens en veulent encore. Qu'ils se taisent et qu'on ferme définitivement ces installations de mort.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 30 novembre 2021

Pollutions et contaminations radioactives du Tricastin : rien n’a changé depuis le référé de 2013 contre EDF et l’ASN.

Plaintes contre EDF pour des incidents dissimulés à la centrale nucléaire du Tricastin.Depuis que des fuites radioactives de tritium dont l’origine est inconnue ont été repérées le 8 juillet 2013 et confirmées par l’Autorité de Sûreté Nucléaire le 12 septembre 2013 et les référés en justice déposés par les organisations environnementales et antinucléaires contre EDF et l'ASN : rien n'a changé au Tricastin. Le Rhône continu à être pollué par les radio-éléments mortels de l'industrie atomique. Une vidéo retrace l'histoire de ces mensonges officiels et la poursuite des atteintes permanentes du nucléaire à la vie.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 24 septembre 2021

Risque de criticité et dépassement du seuil d'enrichissement d'uranium235 chez Framatome-EDF à Romans-sur-Isère (Drôme)

fbfc_Areva_Drome_Romans.jpgLundi 13 septembre lors du démontage d’un ancien four d'enrichissement d'uranium-235 de l'usine EDF-Framatome de Romans-sur-Isère (INB63), l'analyse isotopique de la matière uranifère retrouvée au sein du four a révélé un enrichissement supérieur au pourcentage de 20% maximum autorisé pour les réacteurs de recherche atomique et cibles d’irradiation à usage médical. La maîtrise du risque de criticité ne pouvait donc plus être assuré et ce n'est que le 21 septembre 2021 que Framatome a déclaré cette menace à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN)

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 4 septembre 2021

Incident à la centrale nucléaire de Cruas : un salarié contaminé

2018-08-08_Cruas-Meysse.jpgUn travailleur qui vérifiait avec un collègue l’étanchéité des alimentations d’air de robinets pneumatiques dans le bâtiment du réacteur n°2 de la centrale atomique EDF de Cruas (Ardèche) a été victime d'une contamination radioactive le mardi 24 août 2021. Alors que, dès le 27 août, EDF a tenté de minimiser la contamination, la dose reçue par le salarié d'une valeur "supérieure à la limite réglementaire fixée pour la dose équivalente peau" lui interdit de travailler en zone nucléaire pendant un an. L'ASN n'a rendu public l'événement - classé 2 sur 7 sur l'échelle INES - que le 4 septembre soit 11 jours plus tard.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 27 avril 2021

Tricastin : coup de chaud sur le refroidissement après la défaillance d’une pompe du réacteur n°1

EDF  CN Tricvastin Réacteur 1 et 2  REP 900 MW  Nuclear Power Plant ReactUn incident sur le moteur d’une pompe du réacteur nucléaire n°1 du Tricastin en réparation pour obtenir son prolongement au-delà de 40 ans aurait pu déboucher sur un accident majeur. Il a été évité de justesse mais l'analyse de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) est sans appel : le vieillissement des installations accroit le risque de catastrophe nucléaire, un ccroissement du risque de fusion du coeur des réacteurs nucléaires. Adieu la Provence, exit la vallée du Rhône, adios la France, exsangue l'Europe.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 27 mars 2021

Contournant les code de la santé publique et de l'environnement, le gouvernement et l'ASN décident d'alléger le contrôle sur les activités nucléaires

soucres-radioactives-diverses.jpgIl y a quelques jours  encore les activités nucléaires et les installations étaient soumises à deux régimes dit de déclaration et d'autorisation. C'en est fini, un  arrêté gouvernemental du 4 mars 2021 vient d'alléger le peu de contraintes sur l'utilisation et le transport des sources radioactives (rayonnements ionisants) industrielle, vétérinaire ou de recherche en créant la catégorie dite "d'enregistrement". C'est ce que proposait l'ASN dans une décision du 4 février 2021 afin de faciliter le business du nucléaire selon les voeux du lobby européen du nucléaire Euratom. L'arrêté doit entrer en vigueur dès le début de l'été le 1er juillet 2021.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 6