jeudi 28 septembre 2017

Tricastin-Danger : l'ASN impose à EDF d'arrêter la centrale nucléaire et à Areva de ne pas relancer deux de ses installations

tricatin-1-2.jpgPar décision du 27 septembre 2017, l’ASN vient d'imposer à EDF la mise à l’arrêt provisoire des quatre réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin dans les délais les plus courts. Il en va de la sécurité et de la survie de toute une région face à la menace atomique. C'est une première en France. Si l'actuelle injonction de l'Autorité de Sûreté Nucléaire s'appuie sur un risque de rupture d’une partie de la digue du canal de Donzère-Mondragon qui protège en théorie le site atomique, une autre décision vise aussi deux des installations d'Areva implantées sur le même site. Et là ne réside pas toute la menace.

Lire la suite...

mercredi 20 septembre 2017

Areva-Tricastin : l'ASN rejette 2 demandes de modifications du transport de matière d'hexaflorure d'uranium au sein de l'INB 168 (Georges Besse II) et INB 93 (Eurodiff)

2013-06-19_Stop-Tricastin_Areva_CAN84_SDN_Greenpeace_blocage_transport-nucleaire_06.JPGDans sa tentative de faire passer des vessies pour des lanternes, Areva vient d'être tacler par l'ASN. Sa demande de modification du transport de containers d'hexaflorure d'uranium au sein de ses installations nucléaires de base n°168 et n°93 n'est pas anodine et constitue bien "une modification notable des modalités d’exploitation autorisées de l’installation nucléaire". Le contournement par le nucléariste de la réglementation est en échec, notamment en matière de sécurité.

Lire la suite...

samedi 29 avril 2017

Mise en demeure de l'ASN par une initiative du MAIN : un citoyen répond par lettre ouverte au Président de l'ASN

logo_nucleaire_01.jpgSuite à l'initiative du MAIN (Mouvement pour l'Arrêt Immédiat du Nucléaire) et la réponse de l'ASN, un citoyen répond par lettre ouverte au Président de l'ASN : "Le nucléaire n’a été développé que pour ses capacités meurtrières, c’est en second lieu, pour amortir le forfait, dans les deux sens du terme, que la caste technocratique des mines a imposé l’hégémonie de « l’énergie nucléaire » alors que c’est la façon la plus meurtrière et la plus absurde de faire bouillir de l’eau. Il n’est pas trop tard pour arrêter la machine absurde à broyer les hommes et le vivant... votre lettre (est) complètement vide de sens et de courage, mais il n’est pas trop tard"

Lire la suite...

mardi 18 avril 2017

Web-action : "Mise en demeure" du Président de l'ASN, Pierre Franck Chevet

logo-main.jpgUne web-action visant le Président de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) est actuellement en cours. Il s'agit d'une "Mise en Demeure" légale de fermeture des installations atomiques dans un délai de 3 mois. Car pourquoi laisser porter atteinte à notre santé et à celle de tout un peuple, pourquoi attendre l’accident, pourquoi laisser mourir plus de gens ? Chacun-e peut participer facilement à cette action à partir de chez soi pour contribuer à bâtir, demain, une France débarrassée du nucléaire.

Lire la suite...

Lundi 28 novembre 2016

Areva-Tricastin : fuite, pollution et rejets radioactifs à la Comurhex. Emission en uranium 8 fois supérieure à la "norme".

attention-radioactivite_173_w696.jpgUne accumulation de défaillances techniques et organisationnelles dans l'usine Comurhex de conversion chimique de l’uranium sous forme d’hexafluorure (UF6) au Tricastin/Pierrelatte, a conduit à une pollution radioactive lors d'une fuite sur un échangeur de refroidissement des gaz mortels. L’émission en uranium a été 8 fois supérieure à la valeur autorisée légalement.

Lire la suite...

samedi 5 novembre 2016

Falsifications et défectuosités : N'acceptons pas l'accident majeur. Il faut fermer définitivement la centrale atomique du Tricastin et toutes les autres installations nucléaires

2013-10-25_Tricastin_Reacteur_2_Scram_geyser-vapeur_01.jpgL'état de délabrement des 4 réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin et la récente découverte des dangereuses et inadmissibles défectuosités des pièces essentielles à leur fonctionnement masquées par les falsifications des dossiers chez Areva-Creusot Forge imposent à l'ASN de ne plus tergiverser avec la vie de la population et de décréter la mise à l'arrêt immédiat et définitif de la centrale atomique*. Mais...

Lire la suite...

mardi 2 août 2016

Alerte-Danger : Défaillance des soupapes de sûreté du pressuriseur des réacteurs nucléaires

Arret-Urgence_reacteur-nucleaire.jpgLe rapport de l'IRSN rendu le 1er juillet 2016 est sans appel : une défaillance des circuits imprimés pilotant les soupapes de sûreté des pressuriseurs des réacteurs nucléaires affecte l'ensemble du parc nucléaire français. Froid dans le dos. Ce système à pour fonction d'empêcher l'explosion accidentelle atomique. EDF minimise. La menace sur le pays est bien réelle.

Lire la suite...

mercredi 13 janvier 2016

le coup de la pastille : les autorités et le lobby nucléaire confirment qu'ils envisagent une catastrophe atomique en France. Préparez-vous !

ASN_campagne-iode_2016.jpgEt revoilà le coup de la pastille miracle ! Les autorités du pays en complicité avec le lobby nucléaire et l'Autorité de Sûreté Nucléaire lancent une campagne de propagande avec distribution de pastilles d'iode censées protéger la thyroïde de la radioactivité et ce dans un rayon de 10km autour des sites atomiques. Pas un mètre de plus. Ils refont le coup du nuage de Tchernobyl s'arrêtant à la frontière tout en avouant de fait que le pire va arriver en France. Revue de détails des omissions et petits arrangements avec la sinistre réalité...

Lire la suite...

vendredi 31 juillet 2015

Pourquoi maintenant, pourquoi nous ?

Jusqu'ici tout va bienLe CEA possède 54,37% des parts d'AREVA, l'avant projet détaillé Astrid pour 2016/2019 doit être budgétisé cette année, ITER avance chaotiquement, l'EPR capote et fonce dans le mur, l'amendement CIGEO est passé au forceps du 49-3 dans la loi Macron,...  Depuis le dépôt de plainte du géant AREVA contre la Coordination antinucléaire du Sud-Est, nous n'avons cessé de nous interroger sur la raison qui avait poussé ce grand industriel à s'attaquer à nous, infimes et très peu écoutés militants radicaux dans le monde antinucléaire, depuis longtemps dominé malheureusement par des mouvements associatifs et politiques dont la tiédeur ne peut inquiéter le lobby tout puissant; et ensuite, pourquoi ce billet, précisément, sur les élus EELV, alors que de multiples billets, tracts et flyers présents sur le site traitent depuis toujours de tous les noms d'oiseaux les industriels, professionnels, et autres chantres de cette industrie mortifère. L'objet de ce billet est de tenter de chercher réponse à ces questions.

Lire la suite...

Dimanche 31 mai 2015

Tricastin : début d'incendie dans la salle des machines du réacteur n°2 de la centrale atomique

EDF_Centrale_Nucleaire_Tricastin_4_Bt_Reacteurs_France_2008.jpgEt ça continue ! C'est au tour du réacteur n°2 (actuellement à l'arrêt pour travaux) de connaître, 3 jours après le réacteur n°4, ses "déboires". Un début d’incendie s'est produit dans un  lot de laine de verre d'isolation d'un transformateur qui a entraîné aussitôt un fort dégagement de fumée... Pour le prochain incident : serrons les fesses.

Lire la suite...

vendredi 29 mai 2015

Tricastin : nouvel arrêt en urgence du réacteur n°4 de la centrale atomique

Tricastin scram (arrêt à chaud automatique) du réacteur n°4 le jeudi 28 mai 2015 à 14h15Une nouvelle fois, ce jeudi 28 mai 2015 vers 14h15, la centrale nucléaire du Tricastin a dû arrêter en urgence son réacteur n°4 à la suite d'une surchauffe anormale détectée par les appareils de contrôle. Cet arrêt à chaud non-programmé et en urgence (scram) est le second en cinq mois sur le même réacteur. Une forte présomption de rejets d’iode 131 se fait jour.

Lire la suite...

mardi 20 janvier 2015

Areva : chronique ordinaire et sordide d'incidents nucléaires en France

Mortel-areva_GF.jpgAreva dispute à EDF le leadership du nucléaire en France et pas qu'au niveau des difficultés financières, des retards de chantiers, des annonces de nouveaux marchés qui ne voient jamais le jour, des rejets de radioactivité dans notre bien commun planétaire, l'air et l'eau, mais aussi pour ce qui concerne les incidents nucléaires sur leurs installations respectives. Tout cela reste souvent du domaine confidentiel ou pour le moins ne conduit pas les intéressés à en faire grande publicité. Notre site militant et lanceur d'alerte brise une nouvelle fois la loi du silence dont ces pudiques recouvrent l'esprit des citoyens.... Aujourd'hui : place à Areva.

Lire la suite...

Lundi 22 septembre 2014

2 incidents à Tricastin en moins d'un mois !

.Jusqu_ici_tout_va_bien_s.jpg
Notre amie Maya nous envoie des infos très importantes :

25 Août, 21 septembre, deux nouveaux incidents à Tricastin




Lire la suite...

vendredi 20 juin 2014

Avignon : 5 emballages de colis radioactifs trouvés en train de flotter sur l'ile de la Barthelasse !

2014-06-18_Avignon_Barthelasse_ile-castors_radioactif_radioactivite.jpgUne dizaines d'enfants et leur mono, en sortie nautique avec le service des sports de la ville d'Avignon, viennent de prendre un contact direct avec les à-côtés du nucléaire. Cinq emballages de transports de produits radioactifs ont été découvert par hasard par un passant et ses enfants sur le plan d'eau des Castors de l'île de la Barthelasse. Alerte, périmètres de sécurité, voies de circulation bloquées, détection au compteur geiger... Et certains continuent de croire que la filière nucléaire est sécurisée...

Lire la suite...

Dimanche 15 juin 2014

Ils sont fous ! un gazoduc sous le canal de la centrale nucléaire du Tricastin et à proximité de Marcoule

risque-nucleaire_gazoduc_Eridan_Tricastin_plan-eridan.jpgGDF-Suez, via sa filiale à 75% GRTgaz, veut imposer le passage d'un gazoduc à proximité des sites nucléaires de Tricastin et de Marcoule. Le projet "Eridan" passerait en plus sous le canal de Donzère-Montdragon qui alimente le site du Tricastin. Sa capacité : 20 millions de m³ sous 80 bars de pression. ... Le risque d'explosion du gazoduc, d'inondation de la centrale nucléaire et d'assèchement du canal engendrerait la perte de refroidissement des réacteurs et la mort nucléaire et par asphyxie. Ils sont fous mais décidés à aller jusqu'au bout avec l'aval de l'ASN. Monstrueux !

Lire la suite...

mardi 29 octobre 2013

Aveux officiel : oui une catastrophe nucléaire est possible au Tricastin

2013-10-30_Reunion_Travail_Avignon_CAN84_Next_Up_Etude_Plan_Reflex_PPI_Aberrant.jpgAutorités et lobby viennent de faire un aveu de taille : ils organisent un exercice national de "crise nucléaire" le 7 novembre prochain au Tricastin. Une catastrophe nucléaire est donc possible en Provence et Rhône-Durance, en Rhône-Alpes et Languedoc, en France. Pour tenter de bluffer population et médias ils vont, à l'image des forces militaires états-uniennes, embarquer des journalistes, mobiliser des milliers de personnes. Leur scénario prévoit de fermer 46 établissements scolaires impliquant plus de 10 000 élèves et 600 professeurs. Et ils refont le coup du nuage de Tchernobyl en coupant en 2 certaines villes. Trottoir pair tu es contaminé, côté impair : tu ne l'es pas! Une mascarade de scénario technocratique que le CAN84 appelle à déjouer par des interventions citoyennes multi-formes...

Lire la suite...

mardi 8 octobre 2013

Centrale Nucléaire du Tricastin : Explosion d'une pompe, 3 salariés contaminés

2011-08-02_nucleaire_Tricastin_reacteurs.jpgTrois salariés de la centrale nucléaire du Tricastin ont été touchés lundi 7 octobre 2013 par des liquides radioactifs lors de l’explosion d'un système de pompe hydraulique* au coeur de la zone contrôlée, entre les réacteurs 3 et 4. Aucune information de la Direction EDF n'a filtré jusqu'à présent mais on peu supposer que c'est lors d'opération de pompage de tritium que l'accident s'est produit. En effet depuis le mois de juillet une fuite de tritium est en cours dans cette centrale sans que EDF puisse en préciser l'origine. Le CAN84 a demandé le 25 septembre dernier à l'ASN de prononcer sans attendre la mise à l'arrêt de la centrale et des 4 réacteurs.

Lire la suite...

jeudi 3 octobre 2013

Tricastin : Nous sommes dans une situation pré-Fukushima

2013-05-29_Greve-salaries-Tricastin_panneau-Areva_danger.jpgDepuis vendredi 27 septembre l’usine Eurodif du Tricastin menace la France. A l’arrêt depuis juin 2012 et par ce que les nucléocrates veulent procéder à des démantèlements rapides pour cacher au plus vite leur forfait et continuer leur sinistre business de mort, les manoeuvres d'extraction de l’uranium en cours se passent très mal. Une fuite radioactive se poursuit. Pendant ce temps-là, depuis 2 mois, la fuite de Tritium se poursuit à la centrale nucléaire EDF

Lire la suite...

mercredi 25 septembre 2013

Fuite de tritium radioactif au Tricastin : Le CAN84 interpelle en urgence l'Autorité de Sûreté Nucléaire pour la mise à l'arrêt des réacteurs

EDF_Centrale_Nucleaire_Tricastin_4_Bt_Reacteurs_France_2008.jpgLe Collectif antinucléaire de Vaucluse/CAN84 vient par courrier et courriel d'interpeller en urgence l'Autorité de Sûreté Nucléaire pour qu'elle donne l’ordre de mise à l’arrêt des 4 réacteurs nucléaires du site du Tricastin après plus de 2 mois de fuite radioactive et des niveaux de tritium passés de 15Bq/l à 180Bq/l et 690Bq/l. Il est grand temps que soit respecté le Code de l’Environnement, les décrets et arrêtés relatifs aux Installations Nucléaires de Base, la décision même de l’ASN relative à la maîtrise des nuisances et impacts sur la santé et l’environnement des INB.

Lire la suite...

mardi 17 septembre 2013

Alerte : fuite radioactive de tritium sous la centrale du Tricastin. Le CAN84 exige de l’ASN l’ordre d’arrêt immédiat de la centrale EDF.

Ce n’est que le 6 août 2013 qu’EDF a déclaré à l’ASN une évolution anormale de tritium radioactif sous les réacteurs nucléaires n°2 et n°3 de la centrale nucléaire du Tricastin. L’inspection conduite le 28 août révèle que ces niveaux anormaux de radioactivité sont constatés en fait depuis le mois de juillet 2013. Tout comme à Fukushima, l’eau radioactive est pompée et stockée dans des cuves puis rejetée vers le Rhône et la méditerranée. Le Collectif antinucléaire de Vaucluse exige de l’Autorité de Sûreté Nucléaire l’ordre de mise à l’arrêt immédiat de la centrale nucléaire du Tricastin.

Lire la suite...

- page 1 de 3