|

mercredi 5 juin 2019

Valence : le débat public sur les déchets nucléaires - la grande messe nucléariste - perturbé par les antinucléaires

2019-06-04_valence-debat-dechets-nucleaires_0.jpgCe mardi 4 juin 2019 la nucléocratie n'était pas à la fête à Valence (Drôme). Le débat public sur la gestion des déchets nucléaires organisé pour faire valider, par une mascarade de démocratie noyautée, le plan de poursuite du nucléaire et d'enfouissement des déchets radioactifs a été perturbé par les antinucléaires de Vaucluse et de Drôme. Devant la salle et dans la salle, les 150 cadres et directeurs du lobby nucléaire régional qui avaient squatté toutes les places au détriment du public et des citoyens se sont retrouvés pendant plusieurs heures avec, devant leurs yeux, des banderoles exigeants l'arrêt immédiat du nucléaire et fustigeant les projets de démantèlements entrainant un accroissement démentiel des déchets radioactifs.

Lire la suite...

jeudi 11 février 2016

Naissance d'un nouveau regroupement national antinucléaire

Badge_RSDN_non-merci.pngAprès les catastrophes nucléaires de Tchernobyl et Fukushima la donne a profondément changé : le crime nucléaire et son accompagnement institutionnel doivent cesser immédiatement faute de quoi ce sera l'holocauste nucléaire. Pourtant l'organisation qui, jusqu'à 2010 était hégémonique dans le mouvement antinucléaire (la fédération "sortir du nucléaire") en France, est dans une totale impasse et plombe les luttes contre l'atomisme. Un 1er Congrès (voir article) se proposait d'inverser la descente aux enfers. Las! Il faut donc se rendre à l'évidence : la faillite n'est pas que l'apanage du lobby nucléaire. Il est temps de tourner la page, de revenir à l'Humain, d'entrer en Résistance pour préserver la vie sans faire prendre des vessies pour des lanternes. C'est la rupture d'avec l'accompagnement du système par une pseudo "sortie" à petits pas du crime. Un nouveau regroupement antinucléaire naît dont le nom n'est pas encore définit (1). La parole est à chacun et chacune...

Lire la suite...

vendredi 19 août 2011

Santé / Tchernobyl-Fukushima : pour le scientifique Yury Bandajevski l'impact du nucléaire sur la santé est terrifiant

Yury Bandajevski, Pr de médecine, anatomo-pathologiste, a fondé un hôpital et une université de médecine au coeur des zones contaminées après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl de 1986. Fondateur et premier recteur de l’Université de Gomel (Belarus), Fondateur et Président du "Centre International Ecologie et Santé" de Kiev il a été emprisonné 9 ans par le pouvoir bélarusse pour ses opinions et pour la prise en charge des victimes de Tchernobyl. Grand spécialiste international des impacts sanitaires du nucléaire et atteintes à la santé de la radioactivité, il nous délivre son témoignage scientifique sur la catastrophe de Fukushima qui se poursuit.* Il rappelle que dans les régions de Tchernobyl, 25 ans après, la mortalité dépasse nettement la natalité du fait de l’augmentation permanente du nombre de malades atteints de pathologies cardio-vasculaires et de cancers.

Lire la suite...