2018-08-08_Cruas-Meysse.jpgUn travailleur qui vérifiait avec un collègue l’étanchéité des alimentations d’air de robinets pneumatiques dans le bâtiment du réacteur n°2 de la centrale atomique EDF de Cruas (Ardèche) a été victime d'une contamination radioactive le mardi 24 août 2021. Alors que, dès le 27 août, EDF a tenté de minimiser la contamination, la dose reçue par le salarié d'une valeur "supérieure à la limite réglementaire fixée pour la dose équivalente peau" lui interdit de travailler en zone nucléaire pendant un an. L'ASN n'a rendu public l'événement - classé 2 sur 7 sur l'échelle INES - que le 4 septembre soit 11 jours plus tard.