2016_Tricastin_CNPE_vue-arrieree--interieur-Areva_riviere.jpgDimanche 27 novembre 2022 au matin un problème dont on ignore la gravité a affecté  la turbine du réacteur nucléaire n°3 et a entraîné un arrêt en urgence (Scram) du réacteur. Soupçonné de fissures sur ses tuyauteries, comme d'autre réacteurs du parc nucléaire français, ce vieux réacteur de plus de 40 ans d'âge devait être relancé, selon la Direction du site, début septembre puis en fait fin octobre. Mais il n'en a rien été. Cet arrêt en panique est-il du aux tentatives de redémarrage et de montée en puissance, tel le test qui a débouché en avril 1986 sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl? EDF demeure muet sur les raisons et les circonstances de ce "scram" et ses répercutions techniques, sur l'environnement et sur la santé des populations.