__
En France, des citoyens sont morts pour s’être opposés à la folie nucléariste : Vital Michalon le 31 juillet 1977, Sébastien Briat le 7 novembre 2004 à cause de son opposition à la circulation d’un train de déchets
nucléaires. D’autres ont été gravement mutilés, blessés, mis en cause par la justice, ou encore menacés de poursuites, afin de les dissuader de continuer leurs luttes. Et les travailleurs du nucléaire ne sont pas
épargnés, notamment les sous-traitants qui reçoivent l’essentiel des doses de radioactivité.
 
Cruas-Meysse_CAN84_marche-antinucleaire-pour-la-vie.JPGLes dirigeants des plus grandes puissances mondiales ont d’abord essayé de nous faire croire qu’une énergie et des technologies conçues pour détruire massivement des populations civiles pouvaient être transformées en facteur de paix (discours du Président états-unien Eisenhower le 8 décembre 1953 devant l’assemblée générale des Nations Unies). Et de trop nombreuses personnes y ont cru, convaincues que d’un mal on pouvait tirer un bien.
 
On constate aujourd’hui que des installations nucléaires « civiles » deviennent une prise de guerre transformée en base militaire permettant à une armée puissante (celle de Russie) d’empêcher le pays agressé (l’Ukraine) de se défendre (2), toute riposte risquant de contaminer l’Europe entière et sans-doute au-delà. Le nucléaire c’est la guerre sans fin !
 
Ensuite, ils ont prétendu que le nucléaire allait résoudre tous nos problèmes d’approvisionnement en énergie. Or, après 70 ans de développements industriels soutenus par les plus grandes puissances mondiales, on constate que cette énergie ne fournit que 2% de toutes les consommations finales au niveau mondial. Pour l’Union Européenne c’est de l’ordre de 6% et pour la France 16%, le reste étant apporté par les renouvelables à hauteur de 19% et par les fossiles à hauteur de 65%. Le nucléaire est une énergie dérisoire qui ne tient que par le soutien sans limites de dirigeants en mal de puissance. Puis ils ont affirmé que l’énergie nucléaire était propre, sûre et bon marché.
 
Des catastrophes quotidienne et des catastrophes majeures aux conséquences mondiales
 
On sait désormais qu’elle provoque des catastrophes majeures aux conséquences mondiales incommensurables. On sait aussi que les coûts humains, écologiques, sociaux, économiques et politiques ne pourront jamais être assumés par les Etats qui détiennent des réacteurs nucléaires et les installations militaro-civiles qui permettent de les faire fonctionner. Le nucléaire c’est la ruine de l’humanité pour le profit d’une minorité!
 
Ils ont aussi mis en avant l’indépendance stratégique et énergétique que garantiraient les technologies nucléaires aux pays qui les détiennent. On sait désormais que ces pays sont liés par des « pactes de
malfaiteurs », qu’ils sont dirigés par des dictateurs en puissance ou de fait, que l’uranium des centrales nucléaires est, la plupart du temps, importé de pays qui ne l’utilisent pas eux-mêmes. Le nucléaire est une
servitude imposée par des régimes anti-démocratiques à des populations qui n’ont rien demandé.
 
Creys-malville_1977.jpgAujourd’hui les illusionnistes nucléaristes nous disent que le nucléaire est une énergie fiable et pilotable, indispensable à notre approvisionnement en électricité. La réalité, en France en cet été 2022, c’est que la moitié des réacteurs nucléaires est arrêtée. La conséquence de cette situation est la nécessité d’importer de l’électricité en permanence auprès de nos voisins européens. Heureusement, ceux-ci n’ont pas fait le choix déraisonnable de tout miser sur le nucléaire. Et heureusement l’équilibre entre production et consommation d’électricité est assuré à l’échelle européenne malgré la défaillance de près de 60% de la puissance nucléaire installée en France. Il est donc possible de s’en passer, sans coupure d’électricité et grâce aux interconnexions du réseau électrique européen.
 
En dépit de toute logique, le lobby nucléaire européen, avec à sa tête l’Etat français, a réussi à tromper une majorité de parlementaires européens en leur présentant le nucléaire comme une énergie utile à la transition énergétique, car peu émettrice de gaz à effet de serre3. Il faudrait donc la favoriser par des financements peu coûteux ? Ils ont oublié un « détail » : la fission nucléaire est une réaction qui produit non seulement de la radioactivité et des déchets ingérables mais aussi de la chaleur. Et c’est bien pour cette raison qu’il est nécessaire de refroidir les réacteurs nucléaires. Et c’est aussi une des raisons qui rend cemode de production d’électricité non pérenne dans un climat qui se réchauffe et qu’il réchauffe par ses émissions massives de chaleur (4).
 
Le nucléaire c’est le coup d’Etat permanent!
 
Pour le moment les illusionnistes, qui n’arrivent même plus à construire leurs machines infernales de plus en plus puissantes, c’est-à-dire de plus en plus destructrices, continuent d’affirmer qu’ils ont appris des
erreurs du passé. Or on découvre de jour en jour de nouvelles erreurs cachées qu’ils n’ont toujours pas corrigées5. Et de nouvelles dérogations, aux règles qu’ils ont eux-mêmes fixées et qu’ils n’arrivent pas à
respecter6, sont à nouveau nécessaires pour permettre de faire fonctionner des réacteurs défaillants et néfastes pour la biodiversité. Le nucléaire c’est le coup d’Etat permanent!
 
L’illusionniste en chef, c’est à dire le chef de l’Etat nucléariste français, a quant à lui bien du mal à cacher la nouvelle catastrophe qu’il veut engager. C’est probablement la raison pour laquelle il prévoit de dépenser
près de 10 milliards d’euros afin que l’Etat devienne propriétaire à 100% de la Société Anonyme EDF. Il pourrait ainsi lancer en toute opacité la construction de nouveaux réacteurs EPR. Des centaines de milliards
de dépenses publiques échapperaient alors aux regards indésirables du marché boursier, aux regards tout autant indésirables des petits actionnaires et des salariés actionnaires. Quant aux citoyens et contribuables ils ne sont bien évidemment pas consultés.
 
Des dizaines de millions de personnes sont mortes par la radioactivité artificielle de l'atomisme
 
Des dizaines de millions de personnes sont mortes, et la santé d’une centaine de millions d’autres a été gravement détériorée, du fait de la dissémination de radioactivité dans l’environnement, par l’extraction du
minerai d’uranium, par le fonctionnement des usines de traitement de ce minerai, par le fonctionnement des réacteurs nucléaires et des installations d’extraction de plutonium, par les essais atomiques, par les
accidents de réacteurs et autres installations nucléaires, etc. (7).
 
En France, des citoyens sont morts pour s’être opposés à la folie nucléariste : Vital Michalon le 31 juillet 1977, Sébastien Briat le 7 novembre 2004 à cause de son opposition à la circulation d’un train de déchets nucléaires. D’autres ont été gravement mutilés, blessés, mis en cause par la justice, ou encore menacés de poursuites, afin de les dissuader de continuer leurs luttes. Et les travailleurs du nucléaire ne sont pas épargnés, notamment les sous-traitants qui reçoivent l’essentiel des doses de radioactivité.
 
L’Etat nucléariste français n’a pas tiré les leçons des catastrophes provoquées par l’industrie nucléaire militaro-civile. Il n’est qu’un illusionniste grisé par l’effet de sidération que peuvent provoquer ses manipulations. Ce n’est en aucun cas un Etat au service de celles et ceux qui le nourrissent et qu’il devrait protéger en retour.
 
Mais les ressorts des tours de passe-passe finissent toujours par se détendre et les illusions par se dissiper. L’exposition au grand jour des manipulations des lanceurs de couteaux radioactifs sonnera la fin de leur emprise sur des peuples ébahis. Viendra le jour où il n’y aura plus assez de victimes consentantes pour leurs jeux morbides de roulette russe radioactive.
 
Vital Michalon et Sébastien Briat ne seront pas morts pour rien !
 
Un des manifestants du 31 juillet 1977
__
1 https://reporterre.net/Il-y-a-quarante-ans-l-Etat-tuait-Vital-Michalon-jeune-antinucleaire
2 https://www.france24.com/fr/europe/20220716-en-direct-la-russie-accus%C3%A9e-de-tirer-des-missiles-depuis-la-centrale-
nucl%C3%A9aire-de-zaporijjia
3 https://www.europarl.europa.eu/news/fr/press-room/20220701IPR34365/taxonomie-le-pe-ne-s-oppose-pas-a-l-inclusion-du-
gaz-et-du-nucleaire
https://reporterre.net/Europe-les-lobbies-du-gaz-et-du-nucleaire-se-frottent-les-mains
4 https://blogs.mediapart.fr/francois-vallet/blog/091121/l-energie-nucleaire-rechauffe-la-planete-et-le-climat/commentaires
5 https://www.liberation.fr/economie/epr-sans-un-systeme-de-controle-fiable-les-protections-automatiques-du-reacteur-
nucleaire-ne-seront-pas-fiables-20220720_XOUWG7HI7ZBC5JSYMPVSPIKSZM/
6 https://reporterre.net/L-Autorite-de-surete-nucleaire-valide-l-EPR-de-Flamanville-malgre-ses-defauts
https://www.actu-environnement.com/ae/news/prolongation-derogation-eau-chaude-centrales-nucleaires-40079.php4
7 https://www.actu-environnement.com/ae/news/lacune-radioprotection-mondial-radioactivite-cipr-ceri-15540.php4