__

« Déversement dans l'eau par violation manifestement délibérée d'une obligation de prudence d'une substance entraînant des effets nuisibles », « obstacle au contrôle des inspecteurs de la sûreté nucléaire », « harcèlement moral », "« mise en danger d’autrui par personne morale avec risque immédiat de mort ou d’infirmité par violation manifestement délibérée d’une obligation réglementaire de sécurité ou de prudence », « non-déclaration d’incident ou d’accident par l’exploitant d’une installation nucléaire avec risque d’atteinte à la sûreté ou d’exposition significative aux rayonnements ionisants », « non-déclaration à l’autorité de sûreté nucléaire d’événement significatif »,"etc... : pas moins d'une douzaine d'infractions potentielles au Code pénal et au Code de l'environnement pour des faits délictuels entre début 2017 et fin 2021 font l'objet de l'ouverture d'une procédure judiciaire par le Procureur de la République de Marseille à l'encontre de EDF-Tricastin. L'enquête sera menée par une juge d'instruction du Pôle de santé publique.

 

Une "décision exceptionnelle"

L'extrême gravité des faits sont la suite de la plainte déposée en octobre 2021 contre EDF par un cadre du site atomique (1) qui avait accusé sa hiérarchie de l'avoir placardisé pour avoir dénoncé une « politique de dissimulation » d'incidents de sûreté et du dossier précis monté par ses avocats Mes Vincent Brengarth et William Bourdon qui ont déclaré : « Cette décision ouvre la voie à une reconnaissance par la justice des faits dénoncés et ayant valu à notre client, lanceur d’alerte, de traverser un véritable calvaire depuis plusieurs années ... alors qu'il avait alerté en vain son employeur et averti le ministère de l'Ecologie».  (Le cadre sollicite depuis le statut de lanceur d'alerte. )

Tels ainsi la surpuissance du réacteur n°1 en juin 2017 qui aurait pu déboucher sur une catastrophe nucléaire ou encore l'inondation interne en zone protégée le 29 août 2018 sur la tranche n°3 qui n'ont pas été déclarées à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ou l'ont été de façon à "minimiser les événements". En décembre 2021 les députés "France Insoumise" à l'Assemblée Nationale avaient demandé (en vain face aux députés des autres groupes) une commission d'enquête sur ce qui se passe à la centrale nucléaire et le rôle de l'ASN dans les dissimulations.

2011-07-02_Tricastin_incendie.jpgDepuis des années EDF et sa Direction du site atomique du Tricastin (4 réacteurs nucléaires de 900Mwh, mis en service en 1980 et 1981, parmi les plus vétustes et les plus délabrés de France) accumulent et dissimulent diverses anomalies, fuites, atteintes à l'environnement, rejets radioactifs et chimiques délétères que le nucléariste fait tout pour étouffer notamment en ne les déclarant pas à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Mais celle-ci, structure lige de la nucléocratie, n'en a pas moins donné en février 2021 son feu vert à la poursuite de l'exploitation des vieilles casseroles de destruction atomique du Tricastin au-delà de quarante ans. Encore une fois en novembre, l'inspecteur en chef de l'ASN tentait de couviri le nucéariste en déclarant  à l'AFP que les inspections au Tricastin n'avaient "pas amené à constater d'événements qui auraient été masqués" mais simplement qu'il pouvait y avoir "un arbitrage interne à la centrale" sur les déclarations d'incident.

 

Berner le public et l'ASN et brader la sécurité pour 30 milliards d'€ par an de gain net pour EDF

Mais d’après l’ancien cadre et lanceur d’alerte (qui souhaite rester anonyme), c’est précisément pour obtenir cette autorisation décennale des 40 ans que la direction de la centrale de Tricastin a minimisé, au cours des quatre années précédant l’examen de la demande, les différents incidents et accidents survenus; "L'enjeu, c'était de fournir à l'ASN un bilan positif sur la visite décennale, mais aussi (....) une satisfaction globale positive du public dans le cadre de l'enquête publique, tout cela permettant de concourir à la validation par l'ASN du fonctionnement des centrales nucléaires 900 Mw électrique au-delà des 40 ans", précise-t-il.

"Prolonger 32 réacteurs 900 mW électriques au-delà de 40 ans représente un gain financier de plusieurs dizaines de milliards d'euros par an en bénéfice net", ajoute-t-il en évoquant "une fourchette basse de 30 milliards d'euros par an de gains directs" pour EDF.
 

Imposture institutionnelle

En pleine imposture présidentielle voulant faire passer le nucléaire pour une énergie propre et durable et imposer au pays, avec la complicité de député-es et élu-es de Vaucluse et Drôme, l'implantation de réacteurs nucléaires supplémentaires de type EPR un peu partout dans le pays (dont en Vaucluse-Drôme au Tricastin) "EDF avait une politique de minimisation des accidents de travail pour obtenir un taux d’accidentologie inférieur au taux réel... La manière dont ces incidents avaient été déclarés s’inscrivait dans une politique plus globale », affirme Me Vincent Brengarth sur RFI le 9 juin 2022.... L'ouverture d'une information judiciaire pour de telles qualifications, à l'encontre d'un opérateur économique de premier plan, constitue une décision exceptionnelle", précisent les avocats. Mais pendant ce temps là l'Etat continue de verser à EDF/Orano-Areva/CEA l'argent des contribuables tel encore en 2021 près de 1 milliard d'euros.

Courageux EDF n'a pas souhaité faire de commentaires. Cette information judiciaire permettra peut-être de confirmer ce que les antinucléaires dénoncent et contre lesquels ils agissent depuis des années ?

__

(1) Entré à EDF en 2004, "Hugo" (nom d'emprunt) est devenu chef de service à Tricastin en septembre 2016.

 

_> la presse en parle :
https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/nucleaire-edf-et-la-centrale-de-tricastin-au-coeur-dune-information-judiciaire-1412130
https://www.challenges.fr/economie/centrale-nucleaire-de-tricastin-information-judiciaire-ouverte-pour-non-declaration-d-incident_816352
https://medias24.com/agence-presse/centrale-nucleaire-de-tricastin-information-judiciaire-ouverte-pour-non-declaration-dincident/
https://www.consoglobe.com/centrale-nucleaire-de-tricastin-edf-des-incidents-non-declares-font-reagir-la-justice-cg
https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/vaucluse/centrale-nucleaire-de-tricastin-une-information-judiciaire-ouverte-pour-non-declaration-d-incident-2557596.html
https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/drome/drome-des-incidents-a-la-centrale-nucleaire-du-triscatin-auraient-ils-ete-dissimules-2557860.html
https://www.francetvinfo.fr/economie/energie/centrale-nucleaire-de-tricastin-une-information-judiciaire-ouverte-visant-edf_5189140.html
https://www.sudouest.fr/france/nucleaire-enquete-ouverte-pour-non-declaration-d-incident-a-la-centrale-de-tricastin-11231568.php
https://www.centre-presse.fr/article-853907-enquete-sur-des-incidents-a-tricastin.html
https://www.mediapart.fr/journal/france/090622/nucleaire-edf-est-visee-par-une-information-judiciaire-apres-des-incidents-de-surete
https://www.ledauphine.com/faits-divers-justice/2022/06/09/centrale-nucleaire-de-tricastin-une-information-judiciaire-ouverte-pour-non-declaration-d-incident
https://www.20minutes.fr/planete/3304747-20220609-nucleaire-trois-questions-soupcons-dissimulation-incidents-centrale-tricastin
https://www.linfodurable.fr/environnement/soupcons-de-dissimulation-centrale-nucleaire-de-tricastin-enquete-ouverte-32579
https://www.vosgesmatin.fr/faits-divers-justice/2022/06/09/centrale-nucleaire-de-tricastin-une-information-judiciaire-ouverte-pour-non-declaration-d-incident
https://www.lefigaro.fr/economie/centrale-nucleaire-de-tricastin-information-judiciaire-ouverte-pour-non-declaration-d-incident-20220609
https://www.nicematin.com/technologie/centrale-nucleaire-de-tricastin-enquete-sur-des-soupcons-de-dissimulation-d-incidents-773020
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/incidents-a-la-centrale-nucleaire-de-tricastin-une-information-judicaire-ouverte-1654752558
https://www.connaissancedesenergies.org/afp/nucleaire-le-lanceur-dalerte-de-tricastin-soulage-par-louverture-dune-enquete-judiciaire-220609
https://www.lavoixdunord.fr/1190574/article/2022-06-09/centrale-nucleaire-du-tricastin-enquete-sur-des-soupcons-de-dissimulation-d