__

2021-07-24_Avignon_contre-pass-sanitaire_02.jpgPrès de 3000 la semaine passée, 4000 ce samedi 24 juillet 2021. C'est toujours non et non. Et plus que jamais, au coude à coude les inoculés et les non-inoculés, pour la défense des libertés, contre le pass-social et le contrôle des citoyens, la militarisation de la société entière, la domination d'une caste sur l'ensemble du peuple, les mauvais coups contre les acquis sociaux et les services publics.

Une foule bigarrée, plurielle : des soignant.es et des blouses blanches des hôpitaux et des EHPAD, des infirmières libérales, des ouvrier.es, des profs, des comédien.nes et artistes, des militants politiques (LFI) et syndicaux (Sud Solidaires), des écologistes et antinucléaires, des collectifs du ForumSocial84,... ont envahi la cité des papes, la rue de la République, les boulevards extérieurs, les rues et les places intra-muros pour se rassembler, plusieurs heures après le départ de la marche sur la place du palais des papes. Sur les trottoirs de nombreux applaudissements, dans les voitures bloquées au long des remparts des marques de soutien, des klaxons.

Une multitude de pancartes portées à bout de bras crient la colère de tout un peuple, la fronde et la révolte grondent. Les premiers de corvées s'expriment en une rage contenue mais qui ne demande qu'à déborder : "Liberté, liberté", "non au pass sanitaire", "non au chantage à l'emploi", non à l'obligation vaccinale", "soutien aux soignants".

2021-07-24_Avignon_contre-pass-sanitaire_3.jpg  2021-07-24_Avignon_contre-pass-sanitaire_04.jpg  2021-07-24_Avignon_contre-pass-sanitaire_05.jpg  2021-07-24_Avignon_contre-pass-sanitaire_06.jpg  2021-07-24_Avignon_contre-pass-sanitaire_07.jpg  2021-07-24_Avignon_contre-pass-sanitaire_08.jpg  2021-07-24_Avignon_contre-pass-sanitaire_09.jpg  2021-07-24_Avignon_contre-pass-sanitaire_10.jpg

le video-reportage





__

lire aussi :
. Extension du passe sanitaire aux enfants : des chercheurs et des professionnels de santé sonnent l’alerte
. Le passe sanitaire, un pas de plus dans « l’autoritarisme » et la « société du contrôle »