_

A propos d'Areva, de sa "faillite" et de ses "malversations", tout comme de a situation d'EDF et de ses projets "fous" : le ministre de l'économie hausse le ton à l'Assemblée Nationale. Comme en écho fusent du bois, sous le traitement au vitriol de "Groland", les déchets radioactifs mortels et l'hypothèque que le nucléaire fait pesé sur tout projet collectif et individuel humain :

////

////

en téléchargement ici

__

////

////

en téléchargement ici

__