_

Les antinucléaires de Vaucluse étaient présents avec leurs banderoles au défilé du 1er mai à Avignon. Il s'agissait d'interpeller le monde du travail sur l'extrême urgence à mettre un terme au crime nucléaire perpétré par le lobby et les rejets radioactifs quotidiens de ses réacteurs atomiques et installations du cycle nucléaire qui détruisent la santé et la vie de milliers de personnes.

/ /

Dans les échanges et discussions avec les manifestants et syndicalistes de plus en plus ont convenu de la nécessité d'arrêter la destruction atomique, de fermer les centrales nucléaires et les autres installations atomiques très rapidement pour éviter l'apocalypse. La défense de l'emploi ne justifiant pas tout, il s'agit d'exiger à présent des formations de reclassement auprès des directions d'entreprises. Il y va de la vie de chacun-e. A danger immédiat, arrêt immédiat.