__
C'est pour maintenir la pression sur cette municipalité veule qui s'est couchée devant Areva pour quelques euros (1)  et obtenir la résiliation par celle-ci de cet accord félon (2) que les militants antinucléaires ont mené une nouvelle action devant l'hôtel de ville ce 30 septembre en fin d'après-midi.

2015-09-30_Avignon_CAN84_Areva-Municipalite-Compromission_01__1_.JPGPas question de faire comme si rien ne s'était passé et que la danse macabre pouvait continuer en toute quiétude des élu-es. Pas question que se banalisent les atteintes à la santé et à la vie perpétrées par les installations nucléaires. Pas question que l'exploitation colonialiste des mines d'uranium au Niger se perpétue avec l'aval des élu-es d'une République de plus en plus bananière, agressive et guerrière. Pas question de laisser dormir en paix des élus qui permettent au lobby nucléaire d'attaquer en justice ceux et celles qui dénoncent et combattent ces méfaits (3)

Il s'agissait aussi, par la même occasion, d'empêcher que la ville d'Avignon et les autres collectivités territoriales vauclusiennes se livrent à de nouveaux avilissements et attitudes de complicité avec le crime atomique. En rappelant qu'à quelques kilomètres de là, au Tricastin (Vaucluse-Drôme) et à Marcoule (Gard) les installations atomiques d'Areva travaillaient aussi bien pour la fabrication des produits de destruction nucléaire radioactifs pour les centrales EDF (4) et japonaises comme à Fukushima (5) que pour la bombe atomique et les armes de guerre à l'uranium. (6)

C'est que le Commissariat à l'Energie Atomique civile et militaire (CEA) continue, en sous-main, de tirer les ficelles d'Areva, sa filiale de fait puisque actionnaire majoritaire à plus de 54% (7) et d'empocher les dividendes quitte à faire s'endetter sa "danseuse" auprès des banques. L'Etat, aux ordres, n'étant pas en reste (8).

  Ça pue vraiment en Vaucluse - ou parfois plus de 40% de la population adhère au thèses d'extrême-droite (9), en Provence (région la plus nucléarisée d'Europe) et en France le pays le plus nucléarisé par habitant qui n'hésite pas à signer une accord de contamination radioactive des aliments (10) destinés à la population européenne.

Ça pue à tel point que comme à l'accoutumée, les conseillers municipaux, du FN au PS en passant par l'UMP-LR et le PCF, ont fait l'autruche, pénétrant alors dans la mairie sous les huées de militants et citoyens se bouchant le nez avec des pinces à linge.

La lutte pour la dignité et la vie, pour l'humain face à la machine infernale des lobbys et intérêts privés, continue. Le temps de la Résistance, de tourner la page de ce vieux monde maléfique est plus que d'actualité.

__
(1) et * le texte de la "convention" entre Areva et la ville d'Avignon : http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2015/02/05/Don-d-Areva-%C3%A0-la-ville-d-Avignon-%3A-les-contres-parties
(2) cet accord Areva/Avignon a aussi permis à Areva d'attaquer en justice la Coordination antinucléaire du Sud-est : http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2015/05/13/Areva-tra%C3%AEne-en-justice-la-Coordination-antinucl%C3%A9aire-du-sud-est
(3) http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2014/07/27/Avignon-%3A-les-%C3%A9lus-EELV-ne-condament-pas-la-convention-que-signe-la-municipalit%C3%A9-avec-Areva
(4) http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2015/07/22/Le-Grand-car%C3%A9nage-d-EDF-est-du-bidon.-La-preuve-par-Cruas
(5) http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2015/03/11/Com%C3%A9moration-de-la-catastrophe-nucl%C3%A9aire-mondiale-de-Fukushima-%28Japon%29
(6) http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2014/06/17/Les-antinucl%C3%A9aires-devant-la-base-militaire-nucl%C3%A9airis%C3%A9e-d-Istres
(7) http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2015/07/31/Pourquoi-maintenant-pourquoi-nous
(8) http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2015/07/16/La-Commission-des-Finances-de-l-Assembl%C3%A9e-Nationale-dresse-un-bilan-catastrophique-de-Areva

(9) Dans les villes où sont implantées les installations atomiques du CEA, d'Areva et d'EDF, l'extrême-droite profite à fond du national-nucléarisme ambiant tout en étant bien installée dans les rouages décisionnels des établissements nucléaires. C'est ce qui se passe dans le sud du pays. Ici, dans le monde dominant nucléariste "la classe ouvrière ne va plus au Paradis" mais descend en enfer avec joie et la fleur au fusil. Exemple, les dernières "cantonales 2015" :
Autour du Tricastin (Areva-EDF) -> La Palud : Front National 31% + Extrême-droite Ligue du Sud 25%; Bollène : Extrême-droite Ligue du Sud 39% + Front National 26%; Orange : Extrême-droite Ligue du Sud 30% + Front National 29%; Saint-Paul 3 chateaux : Front National 33% (droite classique 35%); Pierrelatte : Front National 39% (droite classique 44%); La Garde Adhemar : Front National 30% (droite classique 42%); Bourg Saint-Andeol : Front National 30% + Extrême-droite diss 3% (droite classique 14%); Donzère : Front National 47%  (droite classique 29%)
Autour de Marcoule (CEA-Areva) -> Bagnols sur Cèze : Front National 37%  (droite classique 19%); Pont Saint Esprit : Front National 43%  (droite classique 21%); Laudun l'Ardoise : Front National 37%  (droite classique 16%); Roquemaure : Front National 38%  (droite classique 22%); Saint Victor Lacoste : Front National 32%  (droite classique 18%)
Autour de Cadarache -> Saint Paul lez Durance : Front National 40%  (droite classique 11%); Jouques : Front National 37%  (droite classique 27%); Peyroles en Provence : Front National 34%  (droite classique 32%); Meyrargues : Front National 32%  (droite classique 29%); Beaumont de Pertuis : Front National 38%  (droite classique 14%); Vinon sur Verdon : Front National 39%  (droite classique 16%)
(10)http://coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/index.php?post/2014/06/05/L-Union-Europ%C3%A9enne-et-la-France-d%C3%A9cident-de-l%C3%A9galiser-une-augmentation-de-la-contamination-radioactive-des-populations-et-des-aliments

__

La Presse en parle  :

le Dauphiné-Libéré : http://www.ledauphine.com/politique/2015/10/01/antinucleaires-pourquoi-ont-ils-manifeste-avant-le-conseil-municipal

Vaucluse-Matin : 2015-09-30_Presse_Vaucluse-Matin_CAN84.jpg