__

CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_001.JPG CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_002.JPG

CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_007.JPG CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_008.JPG

9h00 – Les marcheurs quittent le « Parc des Libertés » de l’île de la Barthelasse pour rallier la ville  située à 6 km de là. Aujourd’hui 1er mai, journée internationale de lutte des travailleurs, les antinucléaires marquent un grand coup. Plusieurs Touareg, tout habillés de leurs habits bleus traditionnels d’homme du désert, manifestent contre le néo-colonialisme d’Areva et la contamination radioactive de leur territoire. Du défilé émane des « bravos » et la sono des syndicats appelle à la « solidarité internationaliste, en France et dans le monde ». Le panneau de dénonciation et l’immense banderole de 30 mètres « Arrêt immédiat du nucléaire » sont photographiés à tour de bras.

CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_003.JPG CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_004.JPG

CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_005.JPG CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_006.JPG

CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_009.JPG CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_010.JPG

11h00 - Il faut faire vite car il s’agit à présent d’aller préparer la Fête antinucléaire pour la vie qui débute à 14h. Rapidement, la grande pelouse se garnit de banderoles et drapeaux . La salle de projection est prête à diffuser des vidéos sur la réalité du nucléaire : les travailleurs victimes des radiations (notamment les intérimaires envoyés en première ligne de la radioactivité), le faible pourcentage de cette énergie dans le monde (moins de 13%), les essais nucléaires militaires dans le monde (près de 2500) et l’augmentation de la radioactivité sur terre qui porte atteinte à la santé des peuples. 

CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_014.JPG CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_015.JPG

Plusieurs débats suivent les projections mises en oeuvre par Edo et Maya. Des interventions riches en contenus, en questionnement et interrogations. Comment renforcer l’action pour l’arrêt immédiat du nucléaire ? Comment se libérer du conditionnement idéologique dominant qui notamment pose toujours en premier la question du « comment ? » et non celle du « Pourquoi ? ». En évacuant ainsi la cause on est conduit à n’apporter que de mauvaises et fausses réponses qui font que les situations négatives perdurent.

CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_017.JPG CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_019.JPG

CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_020.JPG CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_021.JPG

Dehors la musique et les chansons des « Bure Haleurs » endiablent le public qui reprend en cœur les refrains : « le nucléaire on n’en veut plus, on n’en veut pas ». Le groupe musical organise et animera du 13 au 20 juillet prochain* une tournée de Bure à Paris. Par les canaux et au fil de l’écoulement de l’eau  de la Marne qui mènent jusqu’à la capitale, les participants haleront le débat. La poubelle nucléaire que le pouvoir et le lobby veulent implanter dans la Marne concerne donc aussi les parisiens.

CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_022.JPG CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_023.JPG

CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_024.JPG CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_025.JPG
L’atelier couture, animé par Lucie, permet à qui veut, de se confectionner des habits siglés contre le nucléaire. La gratiféria offre la possibilité de déposer et de prendre des objets et vêtements sans relation d’argent ou de donnant-donnant. La pelouse accueille des groupes de discussion informels. Près de 300 personnes se croisent à présent sur le  « parc des libertés » mariant fête et engagement.

CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_026.JPG CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_027.JPG

CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_028.JPG CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_029.JPG

La presse écrite locale et la télé viennent couvrir l’événement et interviewer les marcheuses et marcheurs. Le message passe. Dans l'après-midi Annie est reparti vers sa Normandie natale et Patrick a repris la direction de Besançon.

CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_030.JPG CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_031.JPG

Cécile vient interpréter d’une voix cristalline et vibrante des chansons de Moustaki, Ferrat et Cabrel juste avant la projection du film « Grand Central ». La nuit commence à tomber, il est temps de clore la fête.
CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_033.JPG CAN84_marche-antinucleaire_Avignon_Fete-antinucleaire_1er-mai_032.JPG

En fin de journée de nouvelles personnes se rallie aux marcheurs et marcheuses. Trois jeunes femmes - Amélie, Sabrina et Magali - viennent de "Notre-Dame-des-Landes", haut-lieu de la résistance aux projets inutiles tel l'ayrauport du même nom. Michel vient lui de Aix-en-Provence tandis que Nicolas à fait le parcours depuis Perpignan et Gabiel de Béziers. Demain, Jean-Pierre de l'Isle-sur-Sorgues a annoncé sa venue pour demain.

__

la presse en parle : FR3  FR3_provence-alpes.jpg

OBJECTIFGARD

logo_La-Marseillaise.jpg

logo_Vaucluse-matin-com_Le-Dauphine-com.jpg


* www.lehalagedudebat.wordpress.com