|

J-4 : Marche antinucléaire pour la Vie en vallée Rhône-Durance

fn20.jpgJ - 4 pour prendre sa place dans la "Marche antinucléaire pour la Vie", au coeur de la région la plus nucléarisée d'Europe, qui reliera 5 départements de la vallée Rhône-Durance (Alpes de Haute Provence, Bouches-du-Rhône, Vaucluse, Gard, Ardèche) du 25 avril au 5 mai 2014 avec comme mot d'ordre : Arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire. Comme moyens : la force de conviction et d'arguments, la détermination citoyenne, la force de vie ...

__

Face aux ravages sanitaires du crime nucléaire civil et militaire, à la contamination des territoires et de la planète, aux atteintes à la santé et à la vie, au noyautage des institutions et à la soumission des élu-es : le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) appelle les citoyen-nes à se dresser contre la dictature du lobby nucléaire et pour mettre un terme définitif au nucléaire. A pied, en rollers, à vélo, à cheval : chacun-e pourra s'impliquer en fonction de ses disponibilités et de sa détermination, pour une demi-journée, un jour, une semaine, les 11 jours de marche et de rencontre avec les populations et les salarié-es du nucléaire.

Détails des étapes et des temps forts, des rassemblements devant les sites nucléaires, la commémoration de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, la Fête antinucléaire du 1er mai,...

2014-04_Marche-pour-la-vie_Affiche.jpg  Marche-antinucleaire-pour-la-vie_Rassemblements.jpg

CAN84_affiche_30x40_1erMai-Barhelasse.jpg  2014-Marche-antinucleaire-pour-la-vie_parcours.jpg

Echanger et organiser sa venue : https://www.facebook.com/events/497499983680541/?context=create&ref_dashboard_filter=upcoming

Osmose-Radio.jpgle CAN84 sur Radio-Osmose

Commentaires

1. Le mercredi 7 mai 2014, 09:12 par Augustin

Je souhaite un bon départ à votre marche et encore bravo pour votre détermination et votre courage. Je compte vous accompagner lors d'une de vos étapes

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet