__

En décembre dernier, Piot Pépère, exaspéré par la désinformation ambiante autour du nucléaire, a sauté sur un vélo pour "Haler le débat" sur ce sujet le long du Canal de la Marne à la Saône, emportant avec lui sa guitare et ses chansons… Parti de Villiers-en-Lieu le 7 décembre 2012 pour rejoindre Auberive le 18, il s’est arrêté chaque soir dans un village/ville pour proposer aux habitants un petit spectacle musical militant(souvent avec d’autres musiciens, comme David, qui se sont joints à lui), suivi d’un débat alimenté en information par les collectifs contre l’enfouissement.

2013-07-01_Bure_CAN84_dechets-nucleaire_Bure-haleur_02.jpgPiot Pépère avait deux objectifs principaux : D’une part apporter de l’information aux populations sur le projet Cigéo, qui vise à enterrer les déchets radioactifs ; D’autre part médiatiser l’évènement et l’arrivée du débat public officiel sur la gestion des déchets nucléaires, et rendre cela attractif en associant le débat à une performance sportive et musicale, le tout dans une bonne ambiance.

Devant le succès de cette opération, Piot Pépère avec d’autres (rencontrés à cette occasion) remettent ça depuis le 1er juillet et jusqu'au 7 juillet 2013. Ils sont partis de Villiers-en-Lieu pour rallier Bure le dimanche 7. La nouveauté pour ce 2ème Halage du Débat, c’est que plusieurs canaux convergent pas très loin de Bure, à Pagny-sur-Meuse, et l’idée est d’inviter d’autres personnes à former des groupes de Halage le long de ces différents canaux pour tous se rassembler à cet endroit le vendredi 5 et se rendre à l’épicentre du projet Cigéo à Bure.

La radioactivité étend ses bras de morts sur tout le territoire, ne connait ni frontière ni race ni religion ni âge. La Résistance pour la Vie et contre le crime nucléaire ne doit pas non plus connaître de frontière. Le Collectif antinucléaire de Vaucluse/CAN84 soutien cette initiative et appelle à prendre le halage en cours de route, pour une matinée, une journée et jusqu'à Bure.

suivre au jour le jour : http://lehalagedudebat.wordpress.com/