__

26 avril 1013 - 8h30. Ils repartent pour la dernière étape de la marche. Brunch en matinée sous un ciel pluvieux. L'humidité est au rendez-vous, la nuit fut aussi éprouvante sous une température en chute. Mais il en faudrait bien plus aux marcheur-se-s pour que le moral suive ce mouvement descendant. L'énergie du groupe et les liens de lutte portent chacun-e vers le but ultime, le fondamental : l'arrêt immédiat de toutes les installations nucléaires, le factuel : atteindre le site du Tricastin et rendre hommage au million de morts de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Une fois de plus les forces de la gendarmerie tentent de contrôler les citoyens, de les faire parler,... "nous ne sommes pas des terroristes, les assassins sont au pouvoir et aux manettes du lobby nucléaire" leur répond une citoyenne antinucléaire.

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (2).JPG 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (3).JPG

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (6).JPG 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (8).JPG

La pluie tombe dru et fouette les visages. Encore 6 kilomètres à parcourir. Encore un effort, une détermination, de la volonté pour atteindre Tricastin et planter une banderille dans la bête immonde et sournoise dévoreuse de vie. C'est sûr, il faut du courage pour transformer l'Histoire.

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (7).JPG 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (5).JPG

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (4).JPG 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (21).JPG

Peu à peu le groupe de marcheur-se-s s'étoffe, des femmes, des hommes, des jeunes...

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (19).JPG 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (18).JPG

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (10).JPG 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (16).JPG

Les automobilistes applaudissent les antinucléaires. Vraiment depuis quelques mois le climat change, pratiquement plus aucune insulte et en revanche de plus en plus de signes d'encouragements et de soutiens.

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (11).JPG 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (15).JPG

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (12).JPG 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (13).JPG

Bientôt les marcheur-se-s franchissent le pont enjambant le canal de Donzère-Mondragon, là où la centrale nucléaire et les autres installations puisent leur eau (40% de l'eau consommée en France le sont par le nucléaire) et y balance leurs rejets radioactifs, là aussi où en juillet 2008 la filiale d'Areva, la Socatri, a rejeté "par erreur" près de 70kg d'uranium et pollué les cours d'eau et le vignoble, contaminée l'eau du robinet.

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (29).JPG 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (22).JPG

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (23).JPG 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (20).JPG

Les gendarmes de différents services de surveillance des citoyens photographient sous toutes les coutures les manifestants. La "stasi" française est conspuée par un marcheur : " les criminels sont derrières vous sur le site nucléaire, nous nous sommes des citoyens, ne vous trompez pas de cibles". Le jeune gendarme aux allures martiales et de "robocop" poursuit sa sale besogne de flicage... Que de moyens et d'argent dépensés pour que le pouvoir se rassure. Bien d'autres exemples historiques ont pourtant démontré que la Résistance l'emporte toujours, à un moment ou un autre, sur les forces d'oppression et de coercition.

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (24).JPG 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (25).JPG

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (27).JPG 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (28).JPG

Une marcheuse va offrir des fleurs aux gendarmes. Ils sont désarçonnés. Ca ne doit pas rentrer dans le schéma inculqué par la hiérarchie et l'idéologie dominante...

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (26).JPG 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (1).JPG

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin_wolakota__1_.jpg 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin_wolakota__12_.jpg

Le défilé arrive devant les grilles d'Areva et de l'usine d'enrichissement d'uranium "George Besse". Devant les forces de l'ordre qui bouclent toute la place : prise de parole stigmatisant la poursuite folle et illusoire du nucléaire et les crimes contre la vie et la santé, minute de silence à la mémoire du million de morts de la catastrophe de Tchernobyl, liens entre Fukushima-Tchernobyl et Tricastin la centrale nucléaire poubelle qui cumule défaillances sur défaillances, dénonciation des criminels de la destruction atomique et de leur jusqu'au-boutisme, appel à l'auto-organisation des citoyens et à la Résistance, messages de solidarité des peuples autochtones et associations anti-uranium/anti-nucléaire du Québec (Mohawks et l'aine Stuart Sr du CTM, Malio-Utenam de Sept Iles, Nin Innushkueu (1), Sisur, Minganie sans uranium, Centriquois et Mauriciens,...)

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin (33).JPG DSCN0367.JPG

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin_wolakota__3_.jpg 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin_wolakota__14_.jpg

La marche antinucléaire pour la vie vient de durer 12 jours, a traversé 5 départements sur plus de 200 kilomètres. Plus de 5000 salarié-e-s du nucléaire ont reçu l'information du CAN84 et l'appel à ce qu'ils renoncent à collaborer au crime et exigent de leurs directions d'entreprises des formations de reconversions dans les secteurs porteurs des énergies renouvelables et la recherche non-destructrice. Plusieurs milliers d'habitants ont discuté avec les antinucléaires, des soirées-débats ont été organisées pour desserrer l'étau de la propagande des nucléocrates, un rassemblement-fête a rassemblé plus de 200 citoyens, plus de 25 maires ont reçu un dossier et un projet de motion pour l'arrêt du nucléaire à faire adopter par leurs conseils municipaux, plus de 200 personnes se sont inscrites dans la marche pour la vie pour une étape ou pour la totalité.  La lutte pour la vie et l'arrêt immédiat sans condition continue !

2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin_wolakota__4_.jpg 2013-04-26_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_CAN84_Bollene_Tricastin_wolakota__2_.jpg

Merci à chaque marcheuse, merci à chaque marcheur, merci à chaque agriculteur bio qui a accueilli les marcheur-se-s, merci à chaque magasin bio* qui a participé à nourrir les antinucléaires, merci à tous ceux et toutes celles qui ont enrichi de leur remarques et regards l'action pour l'arrêt immédiat et inconditionnel du nucléaire, merci à celles et ceux qui tout au long de la marche ont témoigné de leur solidarité par un simple geste, un mouvement d'humanisme et d'amour. "Hasta la victoria siempre"!

PS: dans les prochains jours l'ensemble des articles de presse, interviews, reportages télés, vidéo seront en ligne sur ce site


photos : DR et Wolakota

__

(1)- Kuei Kassinu Innuat, je suis une des marcheuses INNUES qui a marché l’an passé pour le NITASSINAN.  Je crois que toutes les personnes qui croient et veulent PROTÉGER LA MÈRE-TERRE sont de très bonnes GARDIENNES et de bons GARDIENS.  Je suis heureuse de connaître votre initiative pour la PROTECTION DE LA MÈRE-TERRE.  Un mot pour vous dire que des voix se joignent à vous. Il y a des gens qui tout comme vous, savent que notre MÈRE-TERRE doit être protégée et agissent en son nom et ce, pour les GÉNÉRATIONS FUTURES. Au cœur de cette vision commune, c’est comme si nous marchions, MAMU, ENSEMBLE et le continent qui nous sépare n’existe plus…Je suis de tout cœur avec votre marche contre le nucléaire.
Nin Innushkueu, Elyse Vollant

* remerciements à  "l'Auzone" à Carpentras, "Culture bio" à Cavaillon, "Relais Vert" à Carpentras, "Frédérique et Frank Deloule" paysans à Velleron, "Le Sarment" à Cavaillon, "Pronatura" à Cavaillon,  les commerçants des Halles d'Avignon et particulièrement le traiteur "bio local Nature", Ruben Alzina, Catherine Martinez, Vincent Delahaye et les résidents de "le Village" de Cavaillon, Jean-Louis Millet de Mérindol, Philippe Millet de Bollène, Raymond Vial de Villelaure, Dominique Biocoop d'Avignon St-Lazare, Flamina de Bagnols s/Cèze, Magasin bio de Manosque, Agnès (Génération Ecologie) et Martine et Muriel, Folavoine, ,...

__

la presse en parle

logo_france3.png

logo_France-Bleu-Vaucluse.jpg

La Trinbne de Montélimar

2013-04-26_Tribune-Tricastin_une.jpg 2013-04-26_Tribune-Tricastin_2.jpg 2013-04-26_Tribune-Tricastin_2b.jpg 2013-04-26_Tribune-Tricastin_3.jpg 2013-04-26_Tribune-Tricastin_4.jpg