Le Conseil Général de Vaucluse à nouveau cerné par les antinucléaires : arrêtez de contaminer notre eau et notre air

Le-Coup-du-Parapluie_logo-Radioactif.jpgNouvelle action du Collectif citoyen antinucléaire de Vaucluse/CAN84 . Une nouvelle fois le CAN84 mène depuis ce matin du vendredi 21 décembre 2012 une action de harcèlement démocratique contre les élus de Vaucluse pour qu’ils cessent de collaborer au crime sanitaire du nucléaire dans la région la plus nucléarisée d’Europe. Les militants antinucléaires avaient déjà occupé l’assemblée départementale le 20 janvier dernier et étaient revenus le 30 mars...

__

Les militants antinucléaires avaient déjà occupé l’assemblée départementale le 20 janvier pendant toute une matinée à l’occasion de sa première séance de l’année.  Ils étaient revenus le 30 mars suivant porteurs d’une pétition signée par plus de 7000 habitants exigeant l’arrêt immédiat et la fermeture du site nucléaire du Tricastin (Vaucluse-Drôme) - où tous les réacteurs ont plus de 30 ans d’âge -  ainsi que l’exigence que soit réalisées des analyses de présence de radioactivité dans tous les points d’eau du département. 

De la première à la dernière séance

Tasse_de_the.jpg.jpgLes militants antinucléaires qui agissent ici pour l’arrêt immédiat, sans condition et définitif du nucléaire (et non pas une sortie qui maintiendrait les atteintes à la santé pendant encore de longues années) cernent l’édifice public où siègent, pour leur dernière séance de l’année, les Conseillers Généraux.

Alors que chaque jour, chaque heure les installations nucléaires de la vallée du Rhône et de Durance (Tricastin, Marcoule, Cadarache) rejettent des contaminants radioactifs dans l’air et dans les rivières des départements de Vaucluse, du Gard et des Bouches-du-Rhône : les élus départementaux et locaux – toutes tendances confondues du PS à l’extrême droite - se murent dans un silence complice du lobby nucléaire.

Les élus ont adopté une posture de mépris envers les citoyens

Alors que la catastrophe sanitaire se perpétue au quotidien le CAN84 dénonce l’attitude de mépris envers les citoyens adoptée par les élus et leur complicité d’atteinte à la santé de la population en violation de l’article 5 de la Charte de l’Environnement inscrite depuis 2005 dans la Constitution française et portant principe de précaution.

La méta-étude scientifique que viennent de rendre publique les Professeurs Timothy Mousseau (Biologiste basé à l’Université de Caroline du Sud) et Anders P. Moller (CNRS, Université de Paris-Sud) qui portent sur 46 études scientifiques épidémiologiques s’étendant sur une quarantaine d’années confirme les études internationales : aucune dose de radioactivité n’est anodine et sans impact sur la santé et le vivant.

Assez d'être les cobayes de fanatiques criminels

IMG_6593.jpgLe CAN84 refuse que les criminels de la destruction atomique et leur complices politiciens utilisent la population comme cobayes de son fanatisme et obscurantisme scientiste.

Une grande banderole « Conseil Général de Vaucluse = Non-assistance à personnes en danger » trône au fronton du Conseil Général, des fûts siglés du logo radioactif  cerne l’entrée et 151 bouteilles d’eau prélevées dans les 151 villes et villages de Vaucluse sont disposées au sol. Les militants antinucléaires proposent aux élus de boire devant eux cette eau potentiellement contaminée et radioactive.

Vous avez le pouvoir : ayez un peu de courage aussi

Les citoyennes et citoyennes regroupés dans le CAN84 attendent des élus départementaux courage et humanisme.

courage :
-    de ne plus se soumettre aux injonctions des nucléocrates civils et militaires,
-    de sortir de leur ignorance et faire preuve d’intérêts et de curiosité pour ce qu’est la destruction atomique et ses effets,
-    de cesser de bafouer la loi portant protection sanitaire et de l’environnement
-    de sortir de leur bunker idéologique et de se libérer de leur croyance passéiste
-    de faire procéder à des analyses systématiques de tous les points d’eau (captages, canaux, rivière, eaux du robinet,…) pour mesurer la présence ou non de radioactivité
-    d’adopter une motion ou une déclaration exigeant la fermeture des installations nucléaires coupables

humanisme :
-    d’entendre le cri de milliers d’habitants et travailleurs qui refusent de servir de cobayes un jour de plus
-    de protéger leurs concitoyens des atteintes perpétrées par les installations nucléaires contre leur santé et les territoires.

logo_pdf.png 07 novembre 2012 : le CAN84 s'adresse à tous les élus de Vaucluse (Maires, Députés, Conseillers Généraux, Conseillers Régionaux, Sénateurs)logo_pdf.png  et aux Préfets de la Région Paca et du Vaucluse  logo_pdf.png  21 novembre 2012 : le communiqué de presse du CAN84 relatif à la contamination radioactive de l'eau dans le Vaucluse

2012-12-21_CAN84_Conseil-General-Vaucluse-01.JPG 2012-12-21_CAN84_Conseil-General-Vaucluse-02.jpg

2012-12-21_CAN84_Conseil-General-Vaucluse-12.jpg  2012-12-21_CAN84_Conseil-General-Vaucluse-13.JPG

12h00. Au moment où nous publions ces lignes, les élu-e-s se sont retranchés une nouvelle fois dans les recoins du Conseil Général et de leur idéologie passéiste et, tels les petits monarques d'avant 1789, s'agitent en des soubresauts et trépignements d'enfants gâtés par leurs maîtres du lobby nucléaire, en répétant "c'est pas nous, c'est pas nous, ça ne nous regarde pas, ça ne nous regarde pas, faut voir ailleurs".

2012-12-21_CAN84_Conseil-General-Vaucluse-03.jpg 2012-12-21_CAN84_Conseil-General-Vaucluse-04.jpg

2012-12-21_CAN84_Conseil-General-Vaucluse-15.jpg 2012-12-21_CAN84_Conseil-General-Vaucluse-16.jpg

13h00. Déjouant la fuite clandestine des élus par une porte latérale vers les salons de leur banquet de fin d'année en "l'Hôtel de Sade" (ça ne s'invente pas!) les militants antinucléaires ont bloqué les élu-e-s et proposé à chacun et chacune de boire un simple verre d'eau du département. Tous et toutes ont refusé d'une même voix, arguant (nous citons) : "je ne bois que du whisky" (UMP), "je ne bois que du vin" (Centriste)", "je ne bois que du jus d'orange" (PS), l'élue d'extrême droite ayant quitté les lieux précipitamment en voiture en détournant la tête du verre d'eau proposé, tandis que l'élu communiste se dissimulait derrière ses collègues certainement honteux de ne pas avoir tenu parole depuis plus de 11 mois d'adresser son engagement de faire procéder à des analyses de présence de radioactivité dans l'eau en Vaucluse. L'élu Europe-Ecologie, fier d'avoir signé dernièrement avec les élus de la région de Fukushima une déclaration exigeant l'arrêt immédiat du nucléaire... au Japon, n'osant toujours pas proposer -en tant que vice-président du Conseil Général de Vaucluse- la même chose en France et en Vaucluse.

2012-12-21_CAN84_Conseil-General-Vaucluse-05.jpg 2012-12-21_CAN84_Conseil-General-Vaucluse-06.jpg

2012-12-21_CAN84_Conseil-General-Vaucluse-07.jpg  2012-12-21_CAN84_Conseil-General-Vaucluse-10.JPG

Honteux et honteuses, irresponsables et complices, les élus du Conseil Général préfèrent banqueter entre-eux et aux frais du contribuable plutôt que d'entendre le cris de leurs victimes. Le miroir des élu-es ne fera que leur renvoyer l'image hideuse de leur déshumanisation.

2012-12-21_CAN84_Conseil-General-Vaucluse-08.jpg  2012-12-21_CAN84_Conseil-General-Vaucluse-11.JPG

Les citoyen-nes regroupé-e-s dans le Collectif antinucléaire de Vaucluse ne lâcheront pas leur combat pour la vie et la défense des territoires. Ils poursuivent leur action demain, et jusqu'au soir de Noël, par une "Vigie antinucléaire" devant l'Hôtel de ville d'Avignon de 15h à 19h avec panneaux d'informations, tracts et... parapluie radioactif. Ils entendent bien relever le défis démoniaque de mort imposé par les fanatiques de la destruction atomique dans leur guerre sans merci contre les populations et le vivant.

__

la presse en parle :

La Provence 22 12 2012 Action  L'Eaumerta.pngLa Provence1  Action L'Eaumerta  La Provence 22 12 2012-2.pngLa Provence 2     2012-12-22_LeDauphine_CAN84_CG-Eaumerta_001.png Vaucluse matin    2012-12-21_Presse_Le-Comtadin.jpeg Le Comtadin

 logo_Avi-City-local.jpg avignon-news  |  citylocal avignon vidéo  :


__

photos wolakota et JR

Commentaires

1. Le vendredi 21 décembre 2012, 19:21 par Magali

Bravo ca c'est une bonne nouvelle
Magali

2. Le vendredi 21 décembre 2012, 19:24 par Elisabeth

bravo à eux et elles;
En espérant que le vice président europe-ecologie de ce conseil général pourra les accueillir, lui qui revient de Fukushima! Il faut contrer de plus la mairesse d'extrême droite de Bollène (Mme Bompard) qui habilement porte plainte contre les nucléocrates (areva) suite aux incidents du Tricastin; Et dire que le ps et le pcf locaux se taisent...

3. Le vendredi 21 décembre 2012, 19:25 par Collectif Cigalois

C'est très bien et continuez, mais associez les malheureux animaux qui ne nous ont rien demandé : des poissons et des grenouilles, et demandez à ces courageux de les cuisiner. Ajoutez quelques poissons ou crustacés du Pacifique côtes japonaises ...

4. Le vendredi 21 décembre 2012, 19:26 par Viviane

Bonjour,

Ce qu'il faut dire à ces pro nucléaires, c'est que le jour où un réacteur fusionnera près de chez vous et que vous devrez abandonner pour toujours votre maison, sans espoir de retour, vous vous renseignerez pour connaître les adresses des villas qu'ils possèdent à l'étranger et que vous n'hésiterez pas, ce jour-là, à leur y rendre visite pour vous y inviter.
Bonne journée,
Viviane

5. Le vendredi 21 décembre 2012, 19:27 par Xavier

bravo, on la met en ligne dans les actus de notre site !!!
Xavier

6. Le vendredi 21 décembre 2012, 19:28 par Alain

Marrant ça ! (si j'ose dire!) On a les mêmes, ici à Bugey ! Preuve que le nucléaire est dangereux, il produit des "clones" à la pelle !

7. Le vendredi 21 décembre 2012, 19:29 par Clément

Excellent bravo, il faut pas lacher ces ordures d'élus. Ils sont complices avec les maffieux du béton, d'Eiffage à Bouygues en passant par Vinci etc...

8. Le vendredi 21 décembre 2012, 19:30 par GJ

Bonjour,
Lorsque nous lisons vos textes et commentaires, nous constatons “simplement” les mêmes discours et comportements que ceux, ici, chez nous, dans l’Aisne, à propos de déchets et décharges. Voilà où en est notre pays !

9. Le vendredi 21 décembre 2012, 20:58 par Jean-Pierre (Bugey)

Super !
ça nous stimule et ça nous donne le moral de voir vos actions aussi radicales et aussi fortes ; bonne suite de luttes !
amicalement;
jean-pierre

10. Le samedi 22 décembre 2012, 12:13 par Philippe Billard

bravo et merci. la lutte continue
Philippe Billard

11. Le samedi 22 décembre 2012, 12:14 par Henri Tendron (vigies d'Hipocrate à Genève)

Bonjour à tous,
Habitant près de Nantes, Je fais partie des vigies d'Hipocrate, à Genève, devant l'OMS. Avec l'initiateur de ces vigies, Paul Roullaud, depuis presque 6 ans, nous avons lancés une vigie devant le Ministère de la Santé, à Paris, chaque vendredi.
Voir "independentwho.org"
Je vous félicite et vous encourage dans vos actions...
Et je pense qu'il serait bon de faire une pression permanente sur tous les élus en leur déposant des fûts ou boîtes nucléaires devant leurs domiciles.
Ou aussi simple un sac de terre avec des petites pancartes plantées dessus: par exemple: "Terre radioactive mortelle pendant 20 000ans", "Nucléaire = Démocratie Bafoué", "A quand la catastrophe",...
Sur leur trottoir ou devant leurs garages : il seraient obligés de prendre leur pelle et leur balais
Cela pourrait être fait partout par quiconque.
Henri Tendron

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet