__

La paroi en béton constitue, dans une centrale nucléaire à eau pressurisée, la troisième et ultime des trois barrières existant entre les produits radioactifs contenus dans le cœur du réacteur et l'environnement, la première barrière étant simplement la gaine du combustible et la deuxième le circuit primaire. Autant dire que comme de nombreuses canalisations traversent cette enceinte destinée, en cas d'accident et de rupture du circuit primaire, elle sert à retenir les produits radioactifs pour éviter qu’ils soient libérés dans l’environnement et sur les populations : il faut pas que ça grippe et que ça défaille. Lorsque la situation exige l'étanchéité complète de l'enceinte, des vannes permettent d'obturer chacune des canalisations. 

Tricastin_Construction_Batiments_Confinement_et_Reacteur_nucleaire.jpg

Et c’est là qu’en cette belle journée du 16 octobre 2012 les choses ont mal tourné alors que des opérations avaient lieu pour la remise en service de la réfrigération de la piscine de désactivation du combustible nucléaire. Elle avait été coupée, quelque temps plus tôt, pour effectuer des mouvements d’eau entre la piscine de transfert du combustible (entre le bâtiment combustible et le bâtiment réacteur) et la piscine de conditionnement des emballages de combustible usé. Et les choses ne se sont pas passées comme prévu.

Comme dans un petit train électrique d’enfant c’est la question des aiguillages qui est déterminante. Vous oubliez d’actionner le segment et le train déraille ou bien télescope celui qui vient en face. Le feu ne passe pas au rouge et le train poursuit sa course d’enfer mortelle. Il faut donc respecter la procédure et s’assurer qu’elle est éxécutée dans le bon ordre. Un enfant de 6 ans le comprend aisément.

Au Tricastin sur le réacteur 1 la procédure (lignage) prévoit que lorsque la vanne se trouve en position ouverte, une alarme signale un défaut sur la commande électrique qui oblige à manœuvrer alors manuellement la vanne et non plus à distance (la cellule de commande électrique de cette vanne est déconnectée). Un moyen de s’assurer de l’isolement de l’enceinte radioactive. Et bien le soir, à la tombée de la nuit, le chef d’exploitation et l’ingénieur sûreté constatent que cela ne tourne pas rond et que cette vanne est indisponible. Elle ne peut pas être fermée dans les délais prévus par les consignes de sécurité.

tricastin_2229.JPG

Trois jours plus tard , le 19 octobre 2012, EDF qui exploite la centrale nucléaire du Tricastin, est contraint de déclarer à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté de l’enceinte du réacteur n°1 classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Pour cette histoire d’aiguillage mal manœuvré l’enfant de 6 ans se serait fait gronder par ses parents et aurait été puni. Dans le nucléaire il n’en est rien, on est entre soit et on ne se brouille pas avec le lobby pour une telle broutille qui ne fait que menacer toute la vallée du Rhône…