__

Samedi 13 octobre la longue banderole du CAN84 "Arrêt Immédiat du Nucléaire" s'est déployée sur les berges du Rhône à Lyon, les militants antinucléaires de Vaucluse rejoignant ainsi le collectif local* positionné également pour l'arrêt immédiat du nucléaire, parallèlement à ceux portant des revendications plutôt tièdes ("Sortir du Nucléaire, c'est possible" ) et ambiguës telle une sortie progressive du nucléaire (autrement dit la poursuite du crime radioactif pendant encore de nombreuses années).

2012-10-13_CAN84_Lyon-manifestation_01b.jpg  2012-10-13_CAN84_Lyon-manifestation_02_wolakota.jpg    

Il s'agissait pour le CAN84 de réaffirmer l'urgence à mettre un terme aux agressions criminelles des nucléocrates fanatiques de la radioactivité et de la destruction atomique. Et cette action s'est avérée d'autant plus nécessaire que parmi les 500 personnes rassemblées, seules quelques-unes brandissaient une affichette réclamant l'arrêt immédiat ou la fermeture de la centrale du Bugey (Ain) toute proche.

2012-10-13_CAN84_Lyon-manifestation_07_wolakota.jpg  2012-10-13_CAN84_Lyon-manifestation_10_wolakota.jpg

Alors que partout dans le monde le nucléaire est en chute libre malgré les annonces mensongères et les fanfaronnades des nucléocrates, on peut, au demeurant, s'inquiéter de voir la propagande du lobby  nucléaire et de ses relais politiciens continuer à pénétrer et pervertir les esprits après les catastrophes de Fukushima et de Tchernobyl. Quelle nouvelle horrible catastrophe faudra-il pour  que certain-e-s cessent de faire le jeu du lobby criminel, se donnent bonne conscience à moindre coût en accompagnant la logique destructrice d'un système à bout de souffle et qu'enfin les antinucléaires français se réunissent autour du seul mot d'ordre rationnel, logique et cohérent : l'arrêt Immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire civil et militaire ?

2012-10-13_CAN84_Lyon-manifestation_01.jpg  2012-10-13_CAN84_Lyon-manifestation_04_wolakota.jpg

Alors que partout dans le monde le mouvement antinucléaire se positionne à présent majoritairement pour la mise à l'arrêt immédiat de toutes les installations nucléaires comment se fait-il que certains antinucléaires français tergiversent? traînent des pieds? se pourlèchent, de fait, les babines dans un compromis suicidaire avec l'idéologie nucléariste? élaborent des hiérarchies idiotes et irrationnelles entre les vieilles et les moins vieilles centrales nucléaires alors que toutes portent atteinte au quotidien à la santé et à l'environnement et menacent la vie et toute la planète?

2012-10-13_CAN84_Lyon-manifestation_06_wolakota.jpg  2012-10-13_CAN84_Lyon-manifestation_02b.jpg

Ne serait-il pas temps et amplement porteur d'avenir que les logiques et finalité de profit et de guerre, l'accompagnement d'un système à bout de souffle, ne trouvent plus d'écho dans les luttes antinucléaires ?

photos : wolakota et Chris

__

* collectif qui comprend les antinucléaires de Saône et Loire, "Vache Noire" (FA), OCL (Organisation Communiste Libertaire-Lyon), Coordination des Libertaires de l'Ain, Groupe Libertaire de Saône et Loire