__

Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Alpes de Haute-Provence, aucun département de Provence (Paca), Gard, Herault,... aucun département de Languedoc-Roussillon, Ardèche, Drôme, aucun département de Rhône-Alpes ne sera épargné en cas de catastrophe nucléaire. Les ridicules Plans (PPI) élaborés par nos fabuleux experts sont une pure mystification de music-hall, tour de prestidigitation pour cour d'école maternelle. Ils nous refont le coup du "nuage de Tchernobyl" qui s'est arrêté - oh miracle! - à nos frontières nationales.

Pour l'occasion, la distance maximale jusqu'à laquelle la radioactivité répandue par le réacteur qui explosera inéluctablement ne devra pas dépasser les... retenez bien votre souffle et taisez votre raison : 10km. Oui, pas plus. Car en France nos nuages radioactifs, la mort nucléaire savent bien se tenir. Ils ne s'étalent pas au-delà de ce que les "crânes d'oeufs" scientistes ont décidé! la destruction atomique est disciplinée ici, elle est tricolore, donc sereine et dans ses certitudes. Pas un becquerel, par un millisivert, pas une désintégration atomique artificielle ne doit s'en aller ailleurs hors le périmètre décidé par les nucléocrates. Cela ne se fait pas! Si le bambin joue dans la cour de la maternelle, tant pis pour lui, mais pour le parent qui travaille à 11km de là : il a gagné! Pas contaminé, pas eu, même pas mal... C'est du moins ce que les criminels de la destruction atomique civile et militaire tentent désespérément de nous faire croire.

La carte que nous publions ci-dessous illustre tout le contraire

La mort est là, elle rode et ne demande qu'à s'abattre sur tout ce qui vit. C'est cela le règne de l'atome...

Autour de la centrale nucléaire de Tricastin (notamment 4 réacteurs et des installation d'enrichissement de l'uranium et zones de déchets radioactifs) :

- Population dans un rayon de 300km (zone "Tchernobyl") : 28 400 000 habitants

- Population dans un rayon de 100km (zone "Fukushima") :   2 600 000 habitants

- Population dans un rayon français de 10km (zone envisagée des Plans d'Urgence français - PPI) : 54 000 habitants

Autour de la centrale de Cruas-Meyss  :

- Population dans un rayon de 300km (zone "Tchernobyl") : 24 300 000 habitants

- Population dans un rayon de 100km (zone "Fukushima") :   3 200 000 habitants

- Population dans un rayon français de 10km (zone envisagée des Plans d'Urgence français -PPI) : 24 000 habitants

La menace vient aussi des installations nucléaires de Cadarache (notamment des 19 Installations Nucléaires de Bases civiles et militaires), de celles de Marcoule (notamment le réacteur nucléaire expérimental, les laboratoires d'études et d'essai nucléaires, les unités de traitements de déchets nucléaires, l'usine de fabrication du terrible combustible nucléaire Mox, celui de Fukushima et de 23 réacteurs en France, le ou les unités nucléaires militaires, fabrication de la bombe) sans oublier les bases militaires nucléarisées de Toulon (navale) et d'Istre (aéro).

2011-11-27_nucleaire-Zone-contamination-Vaucluse_PPI.jpg

source : http://www.greenpeace.fr/nucleaire/ppi/