|

3 jours remarquables contre le nucléaire en Avignon

Ils, elles sont venu-e-s, quittant l’appartement du quartier, la maison de village ou le mas de la plaine, venu-e-s de Vaucluse ou d’un département voisin, ils-elles ont convergé-e-s vers les 3 jours « Avignon mon Amour » pour en finir avec le nucléaire. Un programme et une organisation citoyenne comme on en avait rarement vus en Provence...


Ils, elles sont venu-e-s, quittant l’appartement du quartier, la maison de village ou le mas de la plaine, venu-e-s de Vaucluse ou d’un département voisin, ils-elles ont convergé-e-s vers les 3 jours « Avignon mon Amour » pour en finir avec le nucléaire.

Un programme comme on en avait rarement vu en Provence : plus de 13 intervenant-e-s (militant et militante antinucléaire, physicien et physicienne, infirmière, journaliste, docteur, étudiant et étudiante,…) pour une multitude de conférences abordant tous les aspects et les problématiques du nucléaire : atteinte à la santé, déchets pour des milliers d'années, transports radioactifs, pillage des pays d'Afrique, retraitements, rejets quotidiens de radioactivité dans l'atmosphère et les rivières, transgression de la vie, atteinte à la démocratie et loi du silence, organisation et luttes citoyennes,...

 

Ambiance studieuse et bon enfant, ponctuée d’ateliers et d’animations, de musiques, de temps de restauration et de rencontres au cœur même de la cité.

 

Près de 800 personnes se sont ainsi retrouvées, croisées, ont échangé leurs expériences et mis en commun leurs espoirs.

 

 

Une grande première organisée avec brio par une « bande » de jeunes et de moins jeunes, en dehors de tout parti politique ou organisation partisane, bien décidée à ne pas se laisser dicter sa réflexion et ses positions par quelque leader auto-proclamé. Un refus d’inscrire l’indispensable arrêt immédiat du nucléaire dans des stratégies électoralistes n’ayant rien à voir avec l’urgence dans finir avec les atteintes quotidiennes à la santé et les menaces sur la vie sur terre imposées par un groupuscule fanatique pro-nucléaire.

   

Un acte d’accusation sans appel contre la destruction atomique, ce crime en bande organisée.

   

Un grand bravo aux organisateurs, à Olivier, Boris, Cécile, Victor, Jean-Marie, Mathieu, Bénédicte, Sylvain, Florence, Chris, Bernard, Johannes, Serge, Jean ... et les autres qui sont venus au fil des jours apporter leur dynamisme, leur joie, leur proposition, leur richesse et créer un ilot d'une rare qualité relationnelle.

   

         

Photos : remerciements à Wolakota (reportage photos complet ici) et Chris

__

La Presse en parle

             

Le reportage en direct par le Sonoscope : http://www.sendspace.com/file/c5orp5

FR3  le JT
http://www.pluzz.fr/jt-19-20-provence-alpes-2011-10-16-19h00.html

Merci de soutenir nos actions contre le lobby nucléaire. Votre participation financière sert directement à produire tracts, affichettes, stickers, banderoles, dazibao, à organiser matériellement la Résistance aux monstres nucléocrates, à adresser des courriers d'interpellation à leurs relais politiques et administratifs, aux autorités, à l'ASN, aux élus; à porter plainte et défendre les militants poursuivis si nécessaire. Pas un €uros pour un appareil adminitrativo-dirigeant : tout pour la lutte et l'action de conscientisation contre le lobby.

 

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet