|

samedi 15 septembre 2018

Cruas, Tricastin, Bugey menacés par une rupture du barrage de Vouglans (Ain)

barrage-Vouglans_EDF_Ain.jpgUne rupture du barrage de Vouglans (Ain), construit en béton il y a cinquante ans, ne peut être exclue. Telle est la révélation d'un reportage diffusé jeudi 13 septembre dans l'émission "Envoyé Spécial" (1). 600 millions de mètres cubes d’eau pourraient être ainsi libérés et projetés en avant. Une vague de submersion de plusieurs mètres de haut déferlerait alors dans la plaine de l’Ain puis dans la vallée du Rhône et frapperait sur son passage les 14 réacteurs nucléaires implantés tout au long. Ce scénario catastrophe n'est pas une simulation : un document interne d'EDF révèle une sous-estimation volontaire de ... 85 millions de m3 d’eau afin de ne pas alerter le petit peuple ni les antinucléaires! Et prétendre que la situation est maîtrisée...

Lire la suite...

lundi 6 août 2018

6 août 1945 : le premier crime atomique de l'histoire. Ni oubli, ni pardon, abolition des armes atomiques, arrêt immédiat du nucléaire

2018-08-06_Hiroshima-Avignon_CAN84.JPGUne cérémonie en mémoire aux trois cent mille morts et milliers d'autres victimes des bombardements atomiques états-uniens sur Hiroshima et Nagasaki (6 et 9 août 1945) s'est déroulée à Avignon à l'appel du CAN84. A cette occasion a été lancé un appel au désarmement nucléaire, à la ratification par la France du Traité International d'Interdiction des armes nucléaire, à l'arrêt immédiat du nucléaire militaire et civil.

Lire la suite...

mercredi 1 août 2018

Répression au Tricastin : 5 jours de mise à pied pour avoir témoigné sous-serment devant la Commission d'enquête sur le nucléaire!

2018-05-17_Giles-Reynaud_Ma-Zone-Controlee_Commission-enquete-parlementaire.jpgGilles Reynaud est un militant syndical et Président de l'Association "Ma Zone Contrôlée" un collectif de salariés sous-traitants et agents statutaires de la filière nucléaire. Salarié d'Orano DS (ex Areva) sur le site du Tricastin, il vient d'être sanctionné de 5 jours de mise à pied pour avoir témoigné sous serment devant la commission d'enquête parlementaire sur le nucléaire. Omerta, répression, contamination sont les valeurs du lobby nucléaire.

Lire la suite...

mercredi 18 juillet 2018

Incident nucléaire au Tricastin dans la "piscine" d'entreposage des produits usés de fission atomique

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses.jpgUn incident nucléaire, classé au niveau 1 sur 7 par l'ASN s'est produit sur le réacteur n°1 de la centrale atomique du Tricastin. Alors que cet incident est en cours depuis le 7 juin ce n'est que le 28 juin qu'il a été déclaré officiellement et discrètement à l'Autorité, EDF ne s'en étant aperçu que le 23 juin. Le public et les riverains, eux, n'en savent toujours rien. Ce sont deux ventilateurs du système de ventilation du bâtiment d’entreposage des déchets de fission nucléaire en charge d'éviter les rejets radioactifs dans l'air qui sont en cause. Rejets ? pas rejets ? la roulette russe du nucléaire se banalise et se poursuit jusqu'au grand "boum" final...

Lire la suite...

samedi 14 juillet 2018

Avignon 14 juillet 2018 : défilé pour la Paix et le désarmement nucléaire

2018-07-14_defile-pour-la-paix_Avignon_Mt-Paix_CAN84_01.JPGLe 14 juillet n'est pas la glorification de l'armée et des élites par le pouvoir mais la fête de la prise de la prison de la Bastille par le peuple se libérant par la Révolution, la fin de la monarchie et la naissance de la République*. C'est pour contrebalancer la récupération et la dénaturation étatique de ce symbole que se sont déroulés à travers la France de nombreux défilés pour la Paix et le désarmement, la coopération et la solidarité, l'indispensable signature par la France du Traité d'interdiction des armes nucléaires. Non à la guerre et au bellicisme !

Lire la suite...

vendredi 6 juillet 2018

Festival d'Avignon : "parade du Off" 3heures, Festival 3 semaines, radioactivité 10 000 ans

La "Parade du Off" du Festival d'Avignon 2018Festival d'Avignon 2018 s'est déroulée cette année de la place Pie au Village du Off, avec la présence active des militants du Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84), Mouvement Contre le Crime Atomique (MCCA) et Coordination antinucléaire du sud-est (CAN-SE). Une occasion de rappeler que ce prestigieux Festival se déroule dans la région la plus nucléarisée d'Europe et qu'il est grand temps d'arrêter en France l'industrie de mort nucléaire.

Lire la suite...

jeudi 28 juin 2018

Les antinucléaires de Vaucluse solidaires des raflé-es de Bure

2018-06-27_rassemblement-prefecture-Avignon_soutien-aux-raflés-de-Bure_04.JPGA l'appel de la Coordination antinucléaire du sud-est et du Collectif antinucléaire de Vaucluse un rassemblement de soutien aux victimes de la répression d'Etat et de la criminalisation des luttes sociales et antinucléaires s'est déroulé mercredi 27 juin en fin de journée devant la préfecture de Vaucluse.

Lire la suite...

samedi 26 mai 2018

26 mai 2018 : contre le maître de la mise à feu des 300 bombes nucléaires françaises

Maree-Populaire_26-mai-2018_Avignon_CAN84_MCCA_0004.JPGLes antinucléaires étaient aux côtés des travailleurs en luttes et de 60 organisations et collectifs ce samedi 26 mai lors de la journée de convergence pour l'égalité, la justice sociale et la solidarité. Contre Macron le maître de la mise à feu des 300 bombes nucléaires françaises, de la modernisation de son sceptre de destruction massive et sa relance du parc atomique tricolore par des réacteurs nucléaires EPR.

Lire la suite...

mardi 1 mai 2018

1er mai 2018 : journée de lutte sociale et antinucléaire

2018-05-01_Avignon_1er-Mai_manifestation_02.jpgComme depuis plusieurs années la CAN-SE a appellé ses ami-es à participer sous son mot d'ordre "arrêt immédiat du nucléaire" à la journée internationale de lutte des travailleurs du 1er mai. Ils étaient présent à Avignon au coeur de la région la plus nucléarisée d'Europe, à quelques kilomètres de la centrale atomique délabrée et menaçante du Tricastin.

Lire la suite...

vendredi 23 mars 2018

Le Mistral ça déchire le nucléaire

Site nucléaire du Tricastin : Un bâtiment de la nouvelle usine COMURHEX 2 d’ORANO (ex.AREA) a eu tout un pan de plusieurs centaines de mètres carrées bardage métallique de sa façade arraché à 2 heures du matin ce  21 Mars 2018 par le mistral avec des poinTout nouveau tout beau et déjà en lambeaux ! Le mistral vient de faire voler en éclats le revêtement d'un des bâtiments de la nouvelle usine Orano (ex-Areva) de conversion de l'uranium du Tricastin. Comurhex II déjà dans le sillage délabré de la vieille Comurhex I âgée de 55 ans ? Flippant...

Lire la suite...

vendredi 23 février 2018

Bure-déchets nucléaires : Fake News du député macroniste de Vaucluse Jean-François Cesarini

LREM_Cesarini_Vaucluse.jpgDans un "twitt" communiqué à la presse le député macroniste de Vaucluse Cesarini prétend que sa permanence a été vandalisée par des antinucléaires lors des actions de soutien aux victimes de la répression violente à Bure. Une "Fake news" institutionnelle immédiatement relayée sans vérification aucune par les médias et le petit monde des politiciens appointés de LREM, LR, PS, FN et PCF. Le CAN84 rétablit les faits, dénonce la manipulation politicienne et l'emballement médiatique. Il est vrai que ce député vient de jouer le rôle d'un chef de gang braqueur dans un vidéo-clip de rap. Confusions...

Lire la suite...

lundi 5 février 2018

Tricastin : 18 plaintes contre l'ASN pour mise en danger de la vie d'autrui

ASN_nucleaire_prison.jpgL'état de dégradation et de délabrement des réacteurs de la centrale atomique de Tricastin fait courir le risque d'une catastrophe nucléaire. 18 vauclusien-nes, gardois-es, drômois-es, bucco-Rhodanien-nes viennent de porter plainte contre l'Autorité de Sûreté Nucléaire pour mise en danger de la vie d'autrui et non-interdiction de fonctionnement d'une installation nucléaire en situation d'urgence radiologique et de protection des personnes face à la contamination radioactive de l'environnement. Les Procureurs des Hauts-de-Seine (siège de l'ASN) et de la Drôme sont saisis.

Lire la suite...

mercredi 13 décembre 2017

Rejets radioactifs gazeux à la centrale du Tricastin une semaine après le redémarrage.

EDF_Centrale_Nucleaire_Tricastin_4_Bt_Reacteurs_France_2008.jpgA peine une semaine après le redémarrage de la centrale nucléaire du Tricastin mise à l'arrêt forcé depuis septembre 2017 : des rejets radioactifs gazeux intempestifs se sont produits dans un bâtiment auxiliaire. Une centaine de salarié-es a du être évacuée des réacteurs atomiques 1 et 2 et subir des mesures de contamination radioactive. Des rejets dans l'environnement se sont inéluctablement produits. Trop c'est trop !

Lire la suite...

mercredi 8 novembre 2017

Tricastin : Le redémarrage annoncé pour fin octobre est reporté au 27 novembre sans certitude aucune. Le CAN84 met en demeure l'ASN de ne pas donner l'autorisation de redémarrage.

Centrale-nucleaire-du-Tricastin_aerien.jpgEDF fanfaronnait lorsque l'ASN lui avait imposé le 27 septembre dernier la mise à l'arrêt des 4 réacteurs de sa centrale atomique du Tricastin : « pas un problème on redémarrera dans quelques jours fin octobre au plus tard ». Promis, juré. Pourtant le 27 octobre les travaux de renforcement de la digue surplombant la centrale nucléaire n'étaient toujours pas terminés. Et rien n'est acquis...

Lire la suite...

mercredi 18 octobre 2017

Alerte : Risque de fusion du cœur des réacteurs nucléaires de Tricastin et Cruas

Tricastin_Centrale_Nucleaire_Prise_et_Rejet_Eau_Refroidissement_Canal_Donzere_Mondragon.jpg29 réacteurs nucléaires de EDF, dont trois du Tricastin et deux de Cruas, risquent d'exploser par rupture de la tuyauterie  des circuits d’alimentation en eau, la perte de la source froide et l’indisponibilité des pompes du circuit d’eau brute secourue (SEC*). La protection contre l’incendie des centrales atomiques de France et les piscines de stockage des produits de fission radioactives (combustible) sont aussi menacés. La perte de la source froide peut conduire à la fusion du cœur du réacteur et à un accident nucléaire majeur. La rouille menace les vieilles gamelles atomiques.

Lire la suite...

samedi 14 octobre 2017

Areva-STMI de Bollène : deux accidents nucléaires en 15 jours et des blessés

2017-10-10_STMI-Areva-Triade_Pompiers.jpgDeux incendies, qui ont ravagé près de 5 hectares, se sont déclarés les 27 septembre et 9 octobre 2017 dernier au cœur des installations de la filiale STMI-AREVA NP (New Areva) sur l'unité de décontamination "Triade". Située à 1 km au sud du site nucléaire du Tricastin, et tout près de la ville de Bollène (Vaucluse) la Société des Techniques en Milieu Ionisant (STMI) est spécialisée dans le traitement des déchets radioactifs notamment d'uranium. Parmi les 70 salariés contraint au confinement, des salariés auraient été victimes de contaminations radioactives internes.

Lire la suite...

mardi 3 octobre 2017

Le Conseil Départemental de Vaucluse appelé à se prononcer pour la fermeture définitive du site nucléaire du Tricastin

VANECHARPE5COLLe Collectif antinucléaire de Vaucluse vient d'adresser aux 34 Conseillers départementaux de Vaucluse, ainsi qu'aux 3 sénateurs, un projet de motion pour la fermeture définitive du site nucléaire du Tricastin et notamment la centrale atomique aux quatre réacteurs délabrés. Chaque élu-e est ainsi placé devant sa conscience et sa lucidité face au péril nucléaire qui menace toute la Provence. Auront-ils le courage et la dignité de sortir de leur conformisme et de décider, enfin, de protéger la population, la chaîne alimentaire et les générations futures ?

Lire la suite...

jeudi 28 septembre 2017

Tricastin-Danger : l'ASN impose à EDF d'arrêter la centrale nucléaire et à Areva de ne pas relancer deux de ses installations

tricatin-1-2.jpgPar décision du 27 septembre 2017, l’ASN vient d'imposer à EDF la mise à l’arrêt provisoire des quatre réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin dans les délais les plus courts. Il en va de la sécurité et de la survie de toute une région face à la menace atomique. C'est une première en France. Si l'actuelle injonction de l'Autorité de Sûreté Nucléaire s'appuie sur un risque de rupture d’une partie de la digue du canal de Donzère-Mondragon qui protège en théorie le site atomique, une autre décision vise aussi deux des installations d'Areva implantées sur le même site. Et là ne réside pas toute la menace.

Lire la suite...

mercredi 20 septembre 2017

Areva-Tricastin : l'ASN rejette 2 demandes de modifications du transport de matière d'hexaflorure d'uranium au sein de l'INB 168 (Georges Besse II) et INB 93 (Eurodiff)

2013-06-19_Stop-Tricastin_Areva_CAN84_SDN_Greenpeace_blocage_transport-nucleaire_06.JPGDans sa tentative de faire passer des vessies pour des lanternes, Areva vient d'être tacler par l'ASN. Sa demande de modification du transport de containers d'hexaflorure d'uranium au sein de ses installations nucléaires de base n°168 et n°93 n'est pas anodine et constitue bien "une modification notable des modalités d’exploitation autorisées de l’installation nucléaire". Le contournement par le nucléariste de la réglementation est en échec, notamment en matière de sécurité.

Lire la suite...

dimanche 6 août 2017

6 août 1945-6 août 2017 : le Vaucluse n'oublie pas Hiroshima et Nagasaki

2017-08-06_Hiroshima-Nagasaki_CAN84_Avignon_commemoration_panneau.jpgA l'appel du Collectif antinucléaire de Vaucluse une cérémonie s'est déroulée à Avignon à la mémoire des victimes des bombardements atomiques états-uniens sur Hiroshima et Nagasaki d'août 1945 et pour le désarmement nucléaire unilatéral et mondial.

Lire la suite...

- page 1 de 10