|

lundi 9 décembre 2019

Socatri : incroyable, le dispositif de détection sismique et anti-incendie n’a jamais été mis en service

socatri_Areva.jpgIncroyable! Le système de détection et de coupure sismique à la Socatri/Areva-Orano du Tricastin (Vaucluse) n'a jamais été rendu opérationnel depuis l’accident de Fukushima. Censé couper l’alimentation électrique de l’INB 138 en cas de séisme important et de prévenir l’apparition d’un incendie consécutif à un séisme c'est fortuitement que l'entreprise s'en est rendu compte fin octobre et n'en a averti l'ASN qu'un mois plus tard. 17 jours après le séisme qui a frappé non loin de là au Teil (Ardèche).

Lire la suite...

dimanche 8 décembre 2019

Marche mondiale pour le climat : face à l'urgence, la transition et les petits pas sont un leurre

2019-12-08_marche-climat_avignon_palais-des-papes_02_small.jpg"Changeons le système, pas le climat", "urgence climatique, urgence sociale: même combat", "Quand le nucléaire pète la planète meurt"... Dimanche 8 décembre un peu partout dans le monde, et à Avignon (Vaucluse) des centaines et des milliers de citoyen-nes se sont retrouvés et ont défilé. Devant l'inertie complice des pouvoirs en place animés par leur logique productiviste et de prédation des ressources de la planète des citoyens relèvent la tête.

Lire la suite...

vendredi 6 décembre 2019

Avignon, jeudi 5 décembre : "quand le nucléaire pète, il n'y a plus de retraite"

2019-12-05_greve-generale_Avignon_CAN84_CGT-3.jpgLes militants antinucléaires de Vaucluse et de Drôme ont pris leur place dans la grève générale inter-professionnelle et de convergence des luttes ce 5 Décembre. Avec leur propre objectif d'arrêt immédiat du crime atomique, ils ont fait la jonction entre revendication sociale et exigence de santé publique et de survie : "quand le nucléaire pète, il n'y a plus de retraite". Plus de 10 000 personnes ont manifesté dans la capitale de Vaucluse.

Lire la suite...

mercredi 27 novembre 2019

Tricastin : incident sur le réacteur n°1 en cours de redémarrage après plus de 5 mois de révision

Tuyauterie-centrale-nucleaire_corrosion-fuite.jpgC'est encore loupé! EDF qui entendait faire de la révision décennale du réacteur atomique n°1 du Tricastin - à l'arrêt depuis plus de 5 mois - la vitrine de son professionnalisme l'autorisant à prolonger au delà de 40 années le fonctionnement de l'ensemble de ses 58 réacteurs disséminés en France a merdé, encore une fois. L'eau du circuit primaire chargée de contrôler la réaction en chaîne atomique s'est retrouvée avec un excès de bore menaçant le réacteur. Il aura fallu plus de 10 heures à EDF pour venir à bout de l'incident alors que les règles imposent de remettre en conformité l'installation en 8 heures maximum. Cette double violation des règles générales d’exploitation a menacé toute la région et vient d'être sanctionnée par l'ASN qui n'impose toujours pas l'arrêt définitif de la menace.

Lire la suite...

mardi 26 novembre 2019

Scandale : durant le séisme du Teil, les capteurs sismiques de l'IRSN au Tricastin ont été en saturation. Une information gardée secrète pendant 15 jours !

0_logo_pdf.pngDans une note publiée sur son site internet, ce 26 novembre 2019, l'IRSN confirme ce que nous disions dès le 11 novembre : le site atomique du Tricastin a ressenti plus violemment qu'à Cruas le tremblement de terre. C'est ce site atomique qu'il faut mettre à l'arrêt de toute urgence. A tel point que les capteurs installés en plusieurs points se sont trouvés en "saturation" maximale. L'information a été tenue secrète pendant 15 jours après le séisme du Teil (Ardèche). Scandaleux !

Lire la suite...

dimanche 20 octobre 2019

Exercices de crises nucléaires : manoeuvres de poudres aux yeux et d'enfumages

2019-10-15_exercice-crise_Orange_Vaucluse_helico.jpgCycliquement, les autorités se lancent dans des actions de communication pour tenter de se convaincre et de convaincre la population qu'en cas d'accident nucléaire « on maîtrise ». Dernièrement les préfets du sud-est et les nucléaristes ont mobilisés pompiers, gendarmes, policiers et hélicoptères pour des parades technocratiques en total décalage avec les menaces et dangers. Revue de détails à Nîmes, Orange et au Tricastin.

Lire la suite...

jeudi 12 septembre 2019

La centrale atomique du Tricastin épinglée par la presse nationale pour ses accidents et ses mensonges

FRANCE-POLITICS-MEDIA-NEWSPAPERC'est à un véritable festival de défaillances et de dissimulations que se livre la centrale atomique du Tricastin depuis des années. La presse nationale vient d'épingler , encore une fois, les atomistes pour leurs comportements et le bricolage permanent auquel ils s'adonnent. A tel point que l'Autorité de Sûreté Nucléaire, par nature très conciliante avec la nucléocratie, en vient à taper du poing sur la table. Revue de détail sur les atteintes répétées des atomistes contre la population et le territoire.

Lire la suite...

lundi 12 août 2019

Bure-Cadarache : Des bidons radioactifs chez Castaner à Forcalquier

2019-08-09_CAN84_Forcalquier_antinucleaire_LongoMai_02.JPGDéambulation-Rassemblement antinucléaire à Forcalquier, non loin des portes de la résidence du ministre de l'intérieur, en ce 9 août, jour monstrueux du largage par les Etats-Unis d'une bombe atomique sur Nagasaki au Japon en 1945. Rassemblement à l'unisson de celui en cours dans la région de Bure en Champagne où s'abat une violente répression policière contre les opposants à la poubelle nucléaire Cigéo. Bure-Cadarache : société nucléaire-société policière même résistance, combat.

Lire la suite...

mardi 6 août 2019

Il y a 74 ans les Etats-Unis accomplissaient le premier crime atomique de masse sur les populations civiles du Japon

Ni oubli, ni pardon. Présence de la conscience contre la banalisation du crime et l'indifférence.

Lire la suite...

mercredi 24 juillet 2019

Canicule et chaleur : la menace nucléaire. EDF contraint de mettre à l'arrêt des réacteurs atomiques. Ce que les nucléaristes ne veulent pas qu'on sache...

Canal du Rhône Prélèvements Centrale nucléaire du Tricastin réacteur nr4 incendie moteur pompe refroidissement circuit secondaireLe nucléaire ne supporte pas les fortes chaleurs. C'est la panique dans les centrales nucléaires dont les coeurs de réacteur ont besoin d'être refroidis en permanence, jour et nuit, par de l'eau fraîche. Mais les débits des cours d'eau et fleuves sont si bas que les arrêts des réacteurs par l'interruption de la réaction en chaîne atomique, indispensables pour éviter la catastrophe, nécessitent d'évacuer des puissances résiduelles énormes. Elles mettent à mal les générateurs de vapeur et imposent de stocker les effluents radioactifs pour les diluer plus tard dans l'eau des fleuves et de la mer. C'est la "merde"!

Lire la suite...

vendredi 19 juillet 2019

Tricastin : incident sur le réacteur nucléaire n°2 et contamination d'un salarié sous-traité

Canal du Rhône Prélèvements Centrale nucléaire du Tricastin réacteur nr4 incendie moteur pompe refroidissement circuit secondaire4 jours que le réacteur n°2 d'EDF au Tricastin a été arrêté en urgence. 4 jours alors que le 14 juillet, EDF annonçait relancer sa machine infernale rapidement en 24 heures chrono. Mais depuis, de report en report, le nucléariste a été contraint de révéler qu'un travailleur "cordiste" sous-traité a été contaminé lors d'une manipulation de matériel. Mais  que s'est-il donc passé réellement dans le bâtiment auxiliaire nucléaire commun aux réacteurs 1 et 2 alors que le Pdg, Jean-Bernard Levy, venait encourager ses troupes pour le prolongement des réacteurs atomiques au-delà de 40 ans ? A-t-on frôlé ou sommes-nous est en train de subir un accident nucléaire?

Lire la suite...

samedi 13 juillet 2019

Tricastin : EDF à nouveau sermonné et rappelé à l'ordre par l'ASN pour les défaillances de la digue de protection de sa centrale nucléaire

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_02.jpgLe 27 septembre 2017, l’ASN avait imposé la mise à l’arrêt provisoire des quatre réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin du fait d’un risque de rupture d’une portion de 400 mètres de la digue du canal de Donzère-Mondragon en cas de séisme. Le canal mesure  24 km. L’inondation résultant de la rupture de la digue pouvait conduire à un accident de fusion du "combustible" nucléaire des quatre réacteurs tout en rendant particulièrement difficile la mise en œuvre des moyens de gestion d’urgence internes et externes. Deux ans plus tard, ce 10 juillet 2019, l'ASN tape à nouveau du point sur la table. Mais mezza voce . Que la digue soit réparée pour ... 2020 voire 2022. Et les réacteurs atomiques peuvent continuer à fonctionner. Ils se foutent de vous.,,

Lire la suite...

mercredi 5 juin 2019

Valence : le débat public sur les déchets nucléaires - la grande messe nucléariste - perturbé par les antinucléaires

2019-06-04_valence-debat-dechets-nucleaires_0.jpgCe mardi 4 juin 2019 la nucléocratie n'était pas à la fête à Valence (Drôme). Le débat public sur la gestion des déchets nucléaires organisé pour faire valider, par une mascarade de démocratie noyautée, le plan de poursuite du nucléaire et d'enfouissement des déchets radioactifs a été perturbé par les antinucléaires de Vaucluse et de Drôme. Devant la salle et dans la salle, les 150 cadres et directeurs du lobby nucléaire régional qui avaient squatté toutes les places au détriment du public et des citoyens se sont retrouvés pendant plusieurs heures avec, devant leurs yeux, des banderoles exigeants l'arrêt immédiat du nucléaire et fustigeant les projets de démantèlements entrainant un accroissement démentiel des déchets radioactifs.

Lire la suite...

dimanche 26 mai 2019

Le tour de la France (nucléaire) de « Atomik-Tour », en Vaucluse et en images

2019-05-24-26_Atomik-Tour_CAN84_Avignon_00_place-Pie_Bure-Stop_Bus-Atomik.jpgLe tour de la France (nucléaire) de « Atomik-Tour » - en 50 étapes de janvier à août 2019 – a fait halte à Avignon du 24 au 26 mai 2019 , venant à la rencontre de la population et des groupes localement en lutte et en résistance, contre le nucléaire ou les GPII (Grands Projets Inutiles et Imposés). Durant 3 jours des actions publiques, convergences, projection-débat, informations, recueil de paroles, animations se sont déroulés à travers la ville.

Lire la suite...

mardi 7 mai 2019

24-26 mai 2019 : La caravane « Atomik Tour » fait halte pendant 3 jours à Avignon

Atomik-Tour_Avignon_25-27mai_affiche-30x40_72dpi.jpgDepuis plusieurs années, une répression policière et étatique féroce s'abat sur les opposants au projet de poubelle nucléaire (Cigéo) à Bure en Champagne chargée d'accueillir tous les déchets radioactifs de France dont ceux des installations nucléaires de notre région (Tricastin, Cruas, Cadarache, Marcoule). Depuis début janvier 2019 une caravane « Atomik Tour », composée de plusieurs réprimé-es a pris la route et sillonne tout le pays. Elle fait halte en Vaucluse, à Avignon, du 24 au 26 mai prochains.

Lire la suite...

jeudi 2 mai 2019

1er mai 2019 : travailleurs, gilets jaunes, antinucléaires au coude à coude

youtubr_2019-05-01_Avignon_manifestation-1er-mai-2019_CAN84_20.jpgLe 1er mai 2019, en Vaucluse, à l'occasion de la Journée Internationale de Luttes des Travailleurs, une première convergence de luttes s'opère entre syndicats, gilets jaunes, antinucléaires.

Lire la suite...

vendredi 26 avril 2019

Tchernobyl 1986-2019 : ce vendredi 26 avril à Avignon Ni oubli, ni pardon

2019-04-26_Tchernobyl_CAN84_Avignon_01.JPGVendredi 26 avril à 18h30 à Avignon devant Hôtel de ville, à l'appel du Collectif antinucléaire de Vaucluse, s'est déroulé un rassemblement commémoratif de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl (Ukraine). 33 ans après la monstruosité, les participant-es ont tenu à tenir en éveil la mémoire afin que la conscience ne sombre pas dans le tombeau de l'oubli et hypothèque tout avenir collectif et individuel.

Lire la suite...

dimanche 14 avril 2019

Démantèlement dément d'Eurodif Tricastin : la presse régionale grande complice

eurodif-areva_demantelement.jpgUne Installation Nucléaire de Base, telle celle de production d'uranium enrichi du Tricastin (Georges Besse I) mise aujourd'hui à l'arrêt définitif est un peu comme un navire fantôme. Les errements et la dangerosité s'y côtoient et le commandant ne souhaite pas entendre poser des questions qui fâchent. Surtout si des pages de pub ont été déversées sur la presse institutionnelle. Mais ne parlez surtout pas de fake-news.

Lire la suite...

samedi 13 avril 2019

Avignon : un rassemblement pour l’abrogation de la loi liberticide faussement nommée « anti-casseurs »

2019-04-13_abrogation-loi-repression-manifestants_Avignon_LDH_CAN84_02.jpgSamedi 13 avril 2019 à partir de 11h, près de 300 personnes se sont rassemblées devant la Préfecture de Vaucluse à l'appel de la Ligue des Droits de l'Homme pour défendre la liberté de manifester et exiger l'abrogation de loi dite « anti-casseur » votée par le parlement 12 mars et partiellement censurée le 4 avril 2019 par le Conseil Constitutionnel. La Coordination antinucléaire du sud-est et le CAN84, victimes pendant trois ans du harcèlement judiciaire nucléo-étatique, étaient présents.

Lire la suite...

lundi 1 avril 2019

Etat de siège : Avignon zone de non-droit (acte XX)

2019-03-30_Avignon_gilets-jaunes_12_CAN84_02.jpgPar ce qu'après 20 semaines de protestation et de revendication rien n'a bougé, le pouvoir tente de museler toute expression citoyenne. Pour ce 20ème samedi revendicatif des "gilets jaunes" le can84 était présent dans une ville en état de siège où les libertés sont suspendues sur décision conjointe du maire socialiste d'Avignon, du Préfet de Vaucluse et du gouvernement. Face aux forces de répression des citoyens en nombre, près de 2000, ont bravé l'interdit.

Lire la suite...

- page 1 de 12