|

jeudi 29 octobre 2020

Nouvelles découvertes de défauts de résistance au séisme de 19 réacteurs nucléaires de 900 MWe d’EDF dont 2 réacteurs au Tricastin et 4 à Cruas

reacteur-nucleaire_bleu.jpgEt ça continue ! L'absence de fiabilité et de sécurité des réacteurs nucléaires est à nouveau révélée par la découverte de nouveaux défauts cette fois-ci sur les échangeurs du système de refroidissement intermédiaire des réacteurs de 900 MWe. 19 réacteurs atomiques sont en cause dont deux réacteurs sur quatre du site atomique du Tricastin (Drôme-Vaucluse) et les quatre réacteurs de la centrale nucléaire de Cruas (Ardèche).

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 28 octobre 2020

Contre les convois de la réintoxication du monde... (réflexions de Normandie)

ca-gresille-dans-le-poteau.jpgLa crise déstabilise les flux capitalistes, c’est un fait. L’aviation n’a jamais été aussi mal au point, une explosion d’un stock de nitrate d’ammonium détruit le port de Beyrouth. RTE, pour sa part, s’inquiète de la capacité de production électronucléaire, suite aux retards qu'EDF a pris dans la maintenance des centrales nucléaires pendant le confinement, et en appelle aux écogestes pour éviter les coupures d’électricité cet hiver. Malgré cela... la fuite en avant productiviste se poursuit. Nos ami-es de la "Grange de Montabot" dans la Manche (1) nous livrent quelques réflexions.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 22 octobre 2020

A partir de fin octobre, deux camions par semaine pendant 16 semaines vont traverser toute la France en diagonale chargés de produits radioactifs mortels à destination de l'EPR de Flamanville. La riposte s'organise...

tansport_nucleaire_EPR.pngLe serviteur officiel du lobby nucléaire - l'Autorité de Sûreté Nucléaire -  vient de donner ce 8 octobre son feu vert à la réception et à l'entreposage en piscine sur le site de  l'EPR de Flamanville des produits de fission (combustible) fabriqués dans notre région (Tricastin, Marcoule, Romans/Isère). Alors que ce réacteur atomique n'a toujours pas reçu une autorisation de fonctionnement et accumule les malversations et défaillances dans sa construction : à partir de fin octobre au départ de Romans sur Isère, deux camions par semaine pendant quatre mois vont traverser toute la France en diagonale chargés de produits radioactifs mortels. Des actions pour empêcher ce crime organisé sont prévues tout au long du parcours par les antinucléaires.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 10 octobre 2020

Alerte sur 28 réacteurs nucléaires de 900 MWe d’EDF : les grappes de commande ont été mal contrôlées n'assurant plus la maîtrise de la réaction en chaîne atomique

cuve-piscine-grappe.jpgIls ne s'en vantent pas et les médias taisent l'information préférant surfer sur les peurs d'un virus plus liberticide que mortel : huit grappes de commande de la réaction atomique en chaîne des réacteurs de 900 MWe de sept centrales nucléaires (Blayais, Chinon, Cruas, Dampierre, Gravelines, Saint-Laurent et Tricastin) n'ont pas été contrôlées correctement par EDF mettant gravement en cause la sécurité et la maîtrise de la radioactivité au coeur des réacteurs atomiques. Le nucléariste à dissimulé l'information pendant 13 mois. Et même plusieurs années.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 7 octobre 2020

Contre la réintoxication du monde : Appel à une seconde vague d'action pour le 17 novembre

pas-de-retour-a-l'anormal_17juin2020.jpgEn mai dernier, à la sortie du confinement, alors que la machine économique et productiviste se réemballait de plus belle, un appel à agir contre la réintoxication du monde a été lancé et suivi par des dizaines de groupes à travers le pays. Plus de 70 actions, occupations, blocages se sont déployés simultanément. Ils ont matérialisé un premier grand rebond de luttes de terrain face à l'expansion dramatique de la crise écologique et au cynisme patent de nos dirigeants. Forts de cette énergie, plus de 80 collectifs, syndicats, associations, territoires en lutte, ont décidé de se coordonner pour une seconde vague d'actions et de renforcer la pression. Ce  second round aura lieu le 17 novembre prochain, reprenant le principe d’une diversité de formes et de cibles. Les antinucléaires du sud-est s'associent aux actions.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 4 octobre 2020

EDF plonge à la Bourse de Paris

centrale-nucleaire-tour-refroidissement.jpgSur-endetté, impliqué dans des projets de construction de réacteurs non-rentables et dangereux et cumulant des dizaines d'années de retard, subissant une baisse de production d'électricité nucléaire de près de 18% sur un an, EDF qui a lancé sur les marchés spéculatifs une émission d'obligations convertibles pour un montant de 2,4 milliards d’euros, plonge en Bourse. Bien que conseillé par BNP Paribas, les actions de l'électricien perdent 8%, à 8,14 euros alors qu'elles en valaient  83 € en novembre 2007. Le gouvernement qui fait des pieds et des mains à Bruxelles pour que l’Europe classe le nucléaire comme... énergie verte fonce dans le mur avec un entêtement relevant d'un mysticisme suicidaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 15 août 2020

EDF : l'ex-pdg Proglio et son entreprise sanctionnés pour diffusion de fausse information sur le financement du projet Hinkley Point au Royaume-Uni.

2018_Hinkley-Point-C_1.jpgCinq millions d'euros de pénalités pour EDF et 50 000 euros pour son ex-pdg Proglio : la sanction infligé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) illustre comment, dans le secteur nucléaire, on manipule à tour de bras en ayant recours aux fausses infos. L'histoire remonte à 2014 et concerne le projet fou d'EDF d'implanter un EPR en Angleterre. Dans sa communication aux marchés financiers EDF affirmait faussement que des accords de garantie de financement conclus en 2013 avec le gouvernement britannique étaient inchangés,... alors que c'était faux.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 9 juillet 2020

La Cour des comptes pointe les errements et la gabegie de la filière nucléaire et de ses premiers de cordée

EPR-Flamanville.jpgLa Cour des comptes, en ce début juillet 2020, livre un rapport sévère et juste de l'échec opérationnel et financier du réacteur atomique EPR toujours en construction à Flamanville (Manche). Tout comme l'inutilité de poursuivre le programme de "grand carénage" des vieux réacteurs nucléaires délabrés. Sont mis en cause le processus, les méthodes, les financements et même les capacités techniques de la filière nucléaire et de EDF. Une dérive orchestrée par les premiers de cordée sortis de l'Ecole militaire Polytechnique et de l'Ecole des Mines formant la technostructure décisionnaire de la politique énergétique et militaire française. Des super-diplômés qui se sont affranchis allègrement de toute responsabilité, de l'intérêt commun, ont plongé copieusement la main dans les finances publiques du pays pour financer leur délires fous. Avec l'aval des représentants officiels de l'Etat sortis de l'ENA et de Sciences Po et en échappant à toute sanction ou poursuite judiciaire réelle. Une caste qui a pris le pouvoir et fait sécession du reste du pays.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

Bure : les contrôles d’identité systématiques des antinucléaires jugés illégaux car portant atteinte aux libertés individuelles

Bure_antinucleaire_controle-policier.jpgDans un jugement rendu  le 11 juin dernier et connu à présent, la cour d’appel de Nancy estime que les réquisitions du procureur de Bar-le-Duc autorisant les gendarmes à contrôler de manière quasi permanente les habitants et notamment les antinucléaires en lutte contre le projet-fou d'enfouissement des déchets mortels du nucléaire, portent atteinte aux « libertés individuelles »*.  Non respect de la décision de la Cour de cassation, non application du principe de légalité dans les motivations beaucoup trop larges de sa réquisition : le procureur de la République de Bar-le-Duc n’a pas respecté la loi qui devrait pourtant le guider.  Pour mater la contestation antinucléaire, justice et gendarmerie ont mis en place depuis des années une surveillance massive du territoire.  Par ce jugement, leur tentative de contourner l’esprit de la loi et de la constitution, signe un revers important pour le Procureur, sanctionne une forme de faute professionnelle et pour les pouvoirs en place un désaveu de leur autoritarisme et détournement des lois.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 4 juin 2020

L'ASN constate que c'est le bordel dans le nucléaire : ni EDF ni Orano ni le CEA ne sont à la hauteur des enjeux notamment de sécurité. Alerte générale nationale.

2020-05-28_rapport-ASN-2019_couv.jpgL'exigence de qualité, de la culture de sûreté comme de la rigueur professionnelle dans la conduite des projets nucléaire n'est pas au rendez-vous estime l'ASN dans son dernier rapport annuel. Et cela concerne les constructions neuves comme les projets de reprise et conditionnement des déchets anciens ou encore le démantèlement et les grands travaux de maintenance . Dit en des mots moins retenus : c'est le bordel et la catastrophe atomique peut survenir à n'importe quel moment. Plus de 1400 incidents nucléaires ont affectés les installations atomiques françaises en 2019. Soyons fiers : le prochain crime atomique sera tricolore.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 22 mai 2020

Appel du 17 juin « Agir contre la réintoxication du monde »

appel_17_juin_2020.pngNous avons aperçu pour la première fois dans nos existences ce qui serait encore possible si la machine infernale s’arrêtait enfin, in extremis. Nous devons maintenant agir concrètement pour qu’elle ne se relance pas. Chacun-e est appelé à rejoindre et déterminer localement les secteurs qui leur semblent le plus évidemment toxiques à mettre à l'arrêt, dont le nucléaire évidemment.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 10 mai 2020

Orano-Areva condamnée pour publicité mensongère et trompeuse, visant à induire le public en erreur

logo_JDP-Publicitaire.jpgLe  Jury de déontologie de la publicité vient de donner raison aux antinucléaires : les propos d'Orano-Areva dans sa campagne de propagande médiatique pour redorer le blason du nucléaire sont faux et mensongers. Les centaines de milliers d'euros dilapidés par le nucléariste pour arroser les médias et manipuler les lecteurs sont mensongers. Le Jury estime que la publicité est trompeuse et de nature à induire le public en erreur sur la réalité des actions de l’annonceur en matière de développement durable.  Ce jugement est un nouveau grain de sable dans 70 années de domination , de mensonges et de crime contre l'environnement et la santé des citoyens.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 29 avril 2020

EDF : Tous les feux sont à l'orange, voire au rouge. Fin 2019 la dette nette d'EDF s'établissait à 41,1 milliards d'euros!

courbe_non-rentabilte_energie-nucleaire.jpgL'Etat (et donc les contribuables) va-t-il encore renflouer EDF d'ici la fin de l'année pour lui éviter la faillite ? Après lui avoir déjà octroyé 3 milliards en 2017 (et aussi 7 milliards à Orano-Areva) la situation financière du nucléariste est telle que c'est la bérézina. Fin 2019, sa dette nette s'établissait à 41,1 milliards d'euros et augmentera encore de 10,6 milliards d'euros d'ici 2022. Son ratio dette nette sur Ebitda prévu à 2,46 pourrait grimper à 3,3 en 2020 et même 3,2 en 2021, bien au-delà des objectifs de 2,6 et 2,7 annoncés. Les agences de notation se préparent à dégrader l'électricien. Une nouvelle augmentation de capital de 4 milliards d'euros serait nécessaire. Le nucléaire coûte "un pognon de dingue".

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 23 avril 2020

Un salarié de Framatome (ex-Areva NP, ex-FBFC) meurt du coronavirus à Romans-sur-Isère

Framatome_crayon-uranium.jpgPlutôt le profit et la toute puissance que l'humain. Un salarié chez Framatome-Areva-EDF, intérimaire de 53 ans, infecté par le Covid-19 vient de décéder à l'hôpital samedi dernier.  Il travaillait dans un atelier de l'Installation Nucléaire de Base 98 (INB98) où selon le syndicat CGT de l'entreprise 5 autres cas de coronavirus ont été détectés. Le syndicat a déclenché un droit d'alerte pour danger grave et imminent.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 22 avril 2020

L'organisation environnementale , antinucléaire et sanitaire Next-Up perquisitionnée ce mardi matin

Lutter Contre le Covid-19 = Masques FFP2 & FFP3 + Confinement Personnalisées des Personnes ImpactéesNext-Up, organisation nationale environnementale dont le siège est situé en Drôme, et qui milite et informe depuis près de 20 ans contre le nucléaire, les radiations, le compteur espion Linky et la 5G, a été perquisitionnée ce mardi 21 avril 2020. Le président a été menotté et emmené en garde à vue. Les locaux ont été mis sans dessus-dessous et du matériel a été saisi. Très en pointe dans l'aide à la protection des personnels soignants face au covid19 et à la pénurie institutionnelle de matériel, Next-Up est victime de l'incompétence et de la violence du pouvoir. Le CAN84 lui apporte son soutien.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 14 avril 2020

Un agent secret démonte le truandage à 4 milliards d'euros de l'opération Uramin d'Areva

Lauvergeon-Niger-Sebastien-de- Montessus.jpgNucléaire, uranium, Areva, Anne Lauvergeon, Afrique, Niger, "uranium gate", Etats-Unis, Chine, EPR, Uramin, services secrets intérieurs et extérieurs, jeux d'influences, détournement de fonds, blanchiment, caisse noire, pots de vin, secrets des affaires et secrets judiciaires, commissions financières, secret défense, corruptions sur le dos des contribuables français avec la complicité des pouvoirs politiques : le scandale est loin d'être fini. Révélations et confirmations sur les près de 4 milliards d'euros détournés.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

Les Forces aériennes stratégiques (FAS) française ont réalisé une simulation de frappe nucléaire en pleine crise du coronavirus

C135FR & MIRAGE 2000 NPourquoi la France a-t-elle réalisé un exercice nucléaire alors que l'urgence est de se mettre au service sanitaire de la population? Montrer ses muscles contre la Russie et la Chine, même en pleine pandémie de coronavirus semblerait donc être une priorité pour le pouvoir. Des millions d'euros pour la destruction et la prédation mais pas un euros pour la santé, l'éducation, la culture, le social. Le libéralisme et ses marionnettes politiciennes sont devenus fous!

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 10 avril 2020

EPR : le gouvernement et E.Macron profitent de la crise du coronavirus pour accorder par décret un délai supplémentaire ruineux de 4 ans à EDF

2020-04-05_EPR-Flamanville_presquile.jpgProfitant de la crise sanitaire du coronavirus le pouvoir prend un décret, publié ce vendredi 3 avril 2020 au Journal officiel, qui accorde un nouveau délai de 4 ans à EDF pour tenter de mettre en service le réacteur nucléaire maudit. Initialement autorisé par un décret du premier ministre D.De Villepin le 10 avril 2007 (entre les deux tours de l’élection présidentielle) l'EPR bénéficiait pourtant d'un délai maximal de treize ans pour voir son chantier achevé et le chargement du "combustible" nucléaire effectué.  Que ce soit sous les présidences de N.Sarkozy (droite UMP),  des socialistes F.Hollande/Valls/Cazeneuve et de la droite macroniste : l'entêtement et les compromissions avec la nucléocratie sont de mise.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 17 mars 2020

Coronavirus : comment maintenir le nucléaire sans le personnel ? L'entêtement du gouvernement et de EDF nous menace.

coronavirus-triple.jpgAu quotidien une vingtaine de personnes réparties en sept équipes se relayant nuit et jour pilotent les réacteurs nucléaires dans chaque centrale atomique. Avec les salariés d'astreinte ce sont de 120 à 200 personnes qui sont nécessaires pour faire fonctionner chacun des 58 réacteurs nucléaires disséminés dans l'hexagone. Dans ces conditions le télétravail prôné par un président de la République hors sol, pour limiter la propagation de la pandémie de covid-19, rencontre vite ses limites. Alors que de premiers cas de victimes se font jour dans les centrales, EDF et le gouvernement ne semblent pas, encore une fois, prendre les bonnes décisions de mise à l'arrêt des installations nucléaires. Ils tentent de faire tourner leurs engins de mort avec un personnel restreint. Danger.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 28 janvier 2020

Incendie d'un dépôt Enedis à Grenoble : le parquet national anti-terroriste refuse de se saisir de l'enquête

Enedis_2.jpgDans la nuit du 12 au 13 janvier 2020, un incendie ne faisant aucun blessé ni n'ayant menacé la vie de personne, a dévoré un entrepôt de Enedis à Grenoble et détruit 13 véhicules. Alors que le Procureur de Grenoble avait souhaité criminaliser cet acte revendiqué par "des dijonctés tenant tête", et demandé la qualification "terroriste" : le parquet national anti-terroriste a refusé de se saisir de l'enquête. Une prudence opportune alors que chacun sait que Enedis se livre depuis plusieurs années à des violences et intimidations sur de nombreux abonnés pour les contraindre à accepter le compteur-espion radiatif Linky, bafouant ainsi la loi,

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 11