|

jeudi 8 août 2019

Santé de la population : les connivences de l'aristocratie médicale avec le nucléaire, le pétrole, la téléphonie,...

trois-affiches-campagne-pub-medecin-monde-prix-medicaments.jpgCes médecins, qui déversent sur les plateaux télé la bonne parole, avaient créé un Diplôme Inter-Universitaire (DIU) de Santé Environnementale à Paris, validé par les plus hautes autorités de Santé et de l'Enseignement supérieur. Aujourd'hui le masque tombe : les 4 médecins avaient des liens étroits et de dépendances soit avec l'industrie du nucléaire, soit avec celle du pétrole, soit avec celle du bâtiment-travaux publics et téléphonie, l'un avait même tenté de psychiatriser les malades des Ondes à Hautes Fréquences (Linky, téléphonie hertzienne,...). Le groupuscule de nantis et politiciens qui a fait sécession d'avec le reste de la société française est de plus en plus identifiable.

Lire la suite...

vendredi 26 juillet 2019

Soutenez l'acquisition d'une unité fluviale indépendante citoyenne d'alerte radioactive et d'informations indépendantes

Nucleaire_unite-scientifique-fluviale_soutien-citoyen.jpgFace à la désinformation de l’État et des lobbies du nucléaire, l'ONG "Next-Up" lance une souscription citoyenne pour s'équiper d'une unité opérationnelle indépendante scientifique de type chaland pour effectuer des prélèvements et mesures de la radioactivité in-situ. Une Première en France ! Cet appel à dons permettra d'assurer des interventions rapides sur les 330 km de voie navigable du Rhône et les 233 km de la Saône où sont implantés d’importantes installations nucléaires aux rejets radioactifs aussi intempestifs que dangereux. La CAN-SE soutien cette initiative.

Lire la suite...

samedi 13 juillet 2019

La Ligue des Droits de l'Homme dénonce la tentative d'Areva-Orano d'interdire les activités de Greenpeace

logo-LDH.pngAreva-Orano, contrôlé par l'Etat, poursuit ses atteintes à la liberté d'expression et aux actions citoyennes. Après le procès perdu contre la Coordination antinucléaire du sud-est et qui a duré près de quatre années et pourri la vie de dizaines de personnes, le nucléariste s'en prend à l'organisation Greenpeace qu'il assigne en justice pour lui interdire d'approcher à moins de 100 mètres des convois de transport des déchets nucléaires avec une astreinte de 75 000 euros par infraction et par personne liée ou se réclamant de l'association. Si le tribunal suit l'exigence de Areva, c'est à une interdiction générale dans le temps et politique qui frapperait l'organisation. Une première depuis la période pétainiste.

Lire la suite...

lundi 17 juin 2019

Ces malades qui nous gouvernent : EDF tente d'imposer la prolongation de fonctionnement de ses vieux réacteurs nucléaires 40 et 60 années de plus

portrait-de-vieillard.jpgCes malades qui nous gouvernent. Alors qu'ils ont été conçus pour durer un maximum de 30 ans, EDF veut faire tourner ses 34 branlants réacteurs nucléaires de conception américaine de 900MWe (et les 23 de 1300MWe) non seulement 10 ans de plus mais jusqu'à 60 ans. Avant que ne débute, cette année, les 4èmes visites décénales (VD4) le nucléariste a déjà déposé un dossier de prolongation de 20 ans supplémentaires (VD4+20) pour ces vieilles guimbardes. Démence et magie noire.

Lire la suite...

samedi 11 mai 2019

Plan de Gestion des Matières et Déchets Radioactifs : une campagne officielle de désinformation et de fake-news. La vérité : 200 millions de m3 de déchets radioactifs et non pas 1,6 millions de m3

2019_dechets-radioactif-empoisonnement.jpgPGMDR : le dossier mis en débat par l'Etat et la nucléocratie est truffé d’affirmations erronées et de présentations partisanes repris et largement diffusé par les réseaux sociaux et les médias. Présentation qui se veut rassurante mais trompeuse. Ainsi de la grossière sous-évaluation des volumes de déchets, tels les 282000m3 de  boues  radioactives  de  Malvési, les 23millions de m3 de déchets issus de la lixiviation (dynamique) du minerai d’uranium, les 537000m3 de  déchets dits TFA (Très Faible  Activité),  les 15 millions  de  m3 de  déchets  issus  de  la lixiviation (statique) des minerais pauvres, les dizaines de millions de m3 de stériles uranifères, les centaines de millions de mètres cubes produits à l’étranger par Cogema/Areva/Orano pour les besoins de l’industrie  nucléaire  française. Au final, il n’y a pas 1,6 millions de m3 de déchets radioactifs en France mais de l’ordre de 200 millions de m3. Déchets dont la durée de vie ou la radiotoxicité sont sous-évalués. En matière de nucléaire, les consultations, débats publics et autres enquêtes publiques ne sont pas instaurés pour rechercher les options  le  plus satisfaisantes  pour  l’intérêt  général  mais  pour  donner  un  vernis démocratique à des décisions déjà prises.

Lire la suite...

lundi 22 avril 2019

Dépeçage de EDF et fuite en avant nucléariste

EDF-RESULTS/Depuis des mois, l'Etat, la Commission Européenne, la Direction de EDF s'agitent pour dépecer l'électricien. Objectif : accroître la main mise des actionnaires privés sur l'énergie et l'électricité, déposséder les français de leur capacité à décider, prolonger le nucléaire et le crime atomique. Avec 33 milliards d'Euros de dette, 2 millions de tonnes de déchets radioactifs générés par la filière nucléaire, une relance des programmes militaires atomiques : ce qui est programmé est une faillite certaine, une fuite en avant, l'hypothèque de l'avenir du pays et de ses habitants, l'impossibilité d'une transition énergétique. Honte à eux.

Lire la suite...

jeudi 18 avril 2019

Risque de rupture en cas de séisme sur 28 réacteurs atomiques dont le Tricastin et Cruas

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses.jpg28 réacteurs nucléaires de 900 MWe ne résisteraient pas à un séisme car leurs vases d’expansion du circuit de production d’eau glacée sont défaillants avec des serrages insuffisants et des ancrages non fixés, C'est à l’occasion d’une vérification à la centrale nucléaire du Tricastin, il y a 10 mois, en août 2018 mais annoncé que ce 15 avril 2019 par l'ASN,  que EDF a constaté ces défauts et menaces. Le refroidissement des équipements nucléaires ne serait plus assuré, les systèmes de ventilation seraient bloqués, la salle de commande et des bâtiments électriques seraient inopérationnels, le circuit de production d’eau glacée dysfonctionnerait.

Lire la suite...

mercredi 17 avril 2019

Bientôt 2 millions de tonnes de déchets radioactifs : le débat public du pseudo Plan National de Gestion des Déchets et Matières Radioactives est une bouffonnerie

Dechets-nucleaires_stockage-profond-a-Bure.jpgLes choix de politique énergétique sont verrouillés depuis des décennies par l'industrie nucléaire et ses gouvernements successifs aux ordres. Conséquence : le débat public portant sur le pseudo Plan National de Gestion des Déchets et Matières Radioactives qui vient de s'ouvrir est une bouffonnerie. La nucléocratie veut bien que la population discute mais uniquement dans le cadre de ce qu'elle a déjà décidé et imposé. Les dés sont pipés encore une fois. La non-participation aux débats publics est la seule attitude active pour condamner cette mascarade. D'autant que la répression policière et judiciaire frappent durement les opposants.

Lire la suite...

samedi 9 février 2019

La terreur d'Etat contre la résistance antinucléaire : un message de Robin, victime de la barbarie nucléariste

2017_repression_Bure_Cigeo_nucleaire_victime_Robin.jpgUn message touchant de Robin dont la cheville a été broyée par une grenade un 15 aout 2017 en manifestant pacifiquement contre l'enfouissement des déchets à Bure (CIGEO). Tout ça parce qu'un gendarme a cru bon d'appuyer sur la gâchette de son lanceur de grenade alors qu'ils n'étaient absolument pas en danger. C'était pour le pouvoir ses premiers tests de répression violente contre toute contestation. En 20 ans, jamais un policier n'a été licencié ou enfermé pour avoir tué ou mutilé. Soutenons cette lutte essentielle durement réprimée par un état totalitaire.

Lire la suite...

samedi 1 décembre 2018

Scénario catastrophe nucléaire : le dispositif d’urgence prévu par EDF ne peut pas fonctionner

280910VSU01Conséquence de la catastrophe nucléaire de Fukushima-DaÏchi (Japon) qui a commencé en mars 2011, EDF tente de mettre en place dans ses centrales atomiques une organisation d' « équipe en situation extrême » censée répondre aux pires des scénarios et à leur lot d’imprévus. Des salariés dénoncent des failles et des incohérences où les risques majeurs d'incendies et de fuites radioactives sont fortement sous-estimés. Un scénario catastrophe négationniste sans blessés ni incendies. Omerta quand tu nous tiens.

Lire la suite...

mardi 13 novembre 2018

Que faire face à la répression judiciaire et policière ?

dessin_justice_marteau.jpgFace à la justice qui criminalise toutes celles et ceux qui résistent à la violence de notre monde, quelle marge de manœuvre nous reste-t-il ?  Quels constats tirer? Comment s'organiser ? La tribune de Gaspard D'Allens, journaliste engagé à Bure contre l'enfouissement des déchets radioactifs qui a finalement été relaxé à la suite de son procès. Mais ce n'est pas le cas de toutes les personnes incriminées au même moment.  Une personne a écopé de 3 mois fermes, d'autres d'amendes. En deux ans, à Bure, il y a eu 50 procès, 28 interdictions de territoire. 2 ans de prison ferme cumulés et des centaines de mois avec sursis.

Lire la suite...

dimanche 4 novembre 2018

Rencontre radiophonique avec Médiapart et la CAN-SE sur Radio Zinzine : répression et résistance

2018-11-02_Radio-Zinzine_Mic_Regie.jpgVendredi 3 novembre, la radio autogérée et indépendante "Zinzine" (1) organisait une table-ronde suivie d'une émission avec la journaliste Jade Lindgaard de Médiapart et des antinucléaires du sud-est. Au menu : la répression étatique contre les résistants à la poubelle nucléaire de Bure et les nécessaires solidarités à mettre en place, l'état du rapport de force avec le lobby de la destruction atomique, la "fascisation" rampante de la société,... Urgence.

Lire la suite...

mardi 25 septembre 2018

Explosion d'un conteneur radioactif militaire à l'usine de Malvesi-Narbonne, trois blessés

2018-09-19_Areva_Comurhex_Malvesi_Narbonne_Aude_accident.jpgUn accident nucléaire vient de se produire ce 19 septembre sur le site d'Areva-Orano à Malvési (Aude). Après avoir déployé un silence assourdissant, la direction de l'entreprise reconnaît qu'un fût de matière uranifère militaire situé au cœur d'un stock de 221 fûts entreposés-là depuis les années 1980, a explosé. Un autre incident s'était déjà produit quelques semaines plus tôt. La France rayonne, la population s'irradie !

Lire la suite...

mardi 28 août 2018

Le CAN84 met son grain de sel à l'Université d'été de la France Insoumise

Le CAN84 a rendu une visité inopinée à l'Université d'Eté de la 2018-08-23_France-Insoumise_universite-ete-2018_Marseille_03.jpg"France Insoumise" à Marseille, seule formation politique à avoir organisé une votation sur l'arrêt du nucléaire. Mais difficile de faire entendre la voix de la raison et du bon sens dans un cadre de stratégie politique visant à regrouper les luttes diverses et ne pas trop effaroucher l'électeur. Mais...

Lire la suite...

samedi 25 août 2018

ICPE : le gouvernement crache sur le principe de précaution et donne carte blanche aux affairistes et criminels

30Bq_Solerieux-decharge_4.JPGCasser, casser, casser tout ce qui protège la population et relève du bien commun. Sous couvert de "réforme" et de "simplification" le gouvernement vient de liquider le peu de contraintes règlementant les Installations Classées pour l'Environnement (ICPE) derrière lesquelles se cachent bon nombre d'installations nucléaires. Retour à ce qui se faisait avant la catastrophe nucléaire de Fukushima, avant celle de Tchernobyl, et au premières heures de la création du parc atomique en France des années 70.

Lire la suite...

lundi 20 août 2018

Vous serez évacué-es de force : une décision du ministère de l'intérieur reconnait le danger imminent

2018-08-01_ministere-interieur_PPI.jpgAbsurde ! et criminel ! le gouvernement asticote les préfets pour qu'ils mettent en place fissa un plan d'évacuation immédiate de la population autour des centrales nucléaires en cas d'accident majeur. C'est reconnaître enfin que le danger est imminent. Seul hic, et de taille, cette directive limite la mesure à 20km tracés au compas sur une carte et ne tient pas compte des vents (le mistral par exemple) qui propagent la radioactivité mortelle bien au-delà du périmètre (1200km pour Tchernobyl, 450km pour Fukushima). En revanche les autorités (armée, gendarmerie, police) empêcheront les personnes concernées de fuir par leur propre moyens.

Lire la suite...

jeudi 9 août 2018

Aveu officiel : le retraitement des déchets nucléaires n'existe pas, c'est un leurre produit par l'industrie de l'atome

2018-07-28_rapport-hctisn_Cycle du combustible.jpgDans un document récent de présentation du « Cycle du combustible » français en 2018 le Haut Comité pour la Transparence et l’Information sur la Sécurité Nucléaire fait un aveu de taille : le retraitement des déchets nucléaires n'existe pas vraiment et les piscines d'entreposage frisent la saturation. Moins de 1% des déchets des centrales atomiques est "recyclé", et en un produit de fission encore plus dangereux et hautement radioactif que l'uranium. La terminologie utilisée par l'industrie nucléaire -notamment Areva-Orano - induit la population en erreur.

Lire la suite...

lundi 6 août 2018

An1 de nouvelles formes de lutte

logo-MCCA.jpgA l'initiative du Mouvement Contre le Crime Atomique se sont déroulées ce week-end des rencontres nationales antinucléaires au parc des libertés sur l'île de la Barthelasse d'Avignon. Venu-es des quatre coins de la France et même de pays riverains les participants comme les contributions transmises, ont préfiguré ce que pourrait être l' "An1 de nouvelles formes de luttes" dans un contexte de répression étatique féroce (Bure, NDDL, Sivens,...).

Lire la suite...

lundi 30 juillet 2018

Voyage en « agnotologie », pays de la science et de l’ignorance

2018-05-20_sante_pays-de-l'ignorance.jpgEn santé publique, ce que l’on demande aux médecins c’est de soigner leurs patients, pas  de rechercher les causes de ces maladies. Devant l’afflux toujours plus nombreux de patients atteints de maladies du sang, une équipe du Centre Hospitalier d’Avignon s’est quand même posée la question. Mais un peu d’ignorance en moins sur les causes fait surgir beaucoup de questions embarrassantes.

Lire la suite...

vendredi 20 juillet 2018

80% du parc nucléaire français vérolé : EDF avoue 1775 anomalies et 449 "non-conformités" sur au moins 46 réacteurs.

areva-EDF-Framatome_Creusot-forge.pngDepuis plus d'un an le scandale des falsifications de pièces et de dossiers au sein de Creusot-Forge d'Areva n'en finit pas de rebondir malgré les tentatives désespérées de la nucléocratie d'étouffer l'affaire. EDF, dont les réacteurs nucléaires fonctionnent avec ces pièces défectueuses, menace tout le pays et l'Europe entière. L'électricien atomiste avoue à présent avoir comptabilisé pas moins de 1775 anomalies et 449 "non-conformités" sur au moins 46 des 58 réacteurs nucléaires contrôlés à ce jour. En début d'année il annonçait déjà 1.063 anomalies et 233 non-conformités sur 23 réacteurs. Et l'ASN ne met toujours pas à l'arrêt immédiat et définitif ces tueurs en série.

Lire la suite...

- page 1 de 9