|

vendredi 3 juin 2016

International : la République des îles Marshall part en croisade contre les armes nucléaires

Iles-Marshall_islands-map.pngLa petite République des îles Marshall a décidé de s’attaquer aux puissances nucléaires, accusées de ne pas respecter leurs obligations juridiques de désarmement. Voilà un combat qui pourrait donner une impulsion forte à la bataille pour éliminer les arsenaux nucléaires. Une bombe juridique.

Lire la suite...

vendredi 11 mars 2016

Fukushima 11 mars 2011-11 mars 2016 : la catastrophe nucléaire continue

2016-03-11_Fukushima_CAN84_Avignon_0.JPGCe 11 mars 2016 le Collectif antinucléaire de Vaucluse/CAN84 appelait à un rassemblement à l'occasion des cinq années de ravages radioactifs commencés depuis l'explosion des réacteurs nucléaires de la centrale atomique de Fukushima-Daïchi (Japon). 3 réacteurs nucléaires sont toujours en perdition dont le n°3 chargé du « combustible » français d'Areva : le mox. 160 000 personnes expulsées et déplacées d'office de leur lieu de vie et de travail selon les autorités. Des territoires entiers ne sont plus habitables. 80% des enfants de la région pisse la radioactivité dans leurs urines.

Lire la suite...

jeudi 7 janvier 2016

Le réchauffement climatique anthropique : un mensonge qui arrange !

Le mauvais climatLa COP21 qui s'est tenue à Paris en décembre 2015, pour accoucher d'une broutille, a remis la question du climat sur le devant de la scène politico-médiatique et m'a donné envie de faire le point sur ce sujet controversé. Le dernier « résumé pour les décideurs » de 2014 publié par le GIEC, agence de l'ONU, a servi de base de travail lors de cette grande foire internationale.

Lire la suite...

dimanche 29 novembre 2015

COP21 : le simulacre en images

Le_Caddy.jpg.jpgA intervalle régulier, les grands de ce monde jouent à la face des peuples leur ode vertueuse à la planète. Sans jamais évidemment remettre en cause le modèle productiviste et d'accumulation capitaliste qu'ils représentent et défendent. Celui qui génère justement les problèmes, les menaces et les atteintes à la planète et à la vie. En occultant le crime des activités atomiques, des ONG et associations se prêtent au jeu sinistre. Un petit tour de piste en images...

Lire la suite...

jeudi 10 septembre 2015

Fukushima : le tonneau des danaïdes, rien n'est réglé et le crime nucléaire empire

Japon_enfants_dosimetres.jpgCe ne sont pas les antinucléaires conséquents qui le disent mais le très officiel Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) français : à Fukushima "compte tenu des dégradations très importantes subies par les barrières de confinement des matières radioactives, des rejets diffus se poursuivent toujours dans l’atmosphère, de même que dans le sol et donc les eaux souterraines." Malgré les moyens colossaux déployés par l'exploitant nucléariste depuis 4 ans, la catastrophe nucléaire sanitaire et environnementale porte atteinte à la survie de la planète. Sans espoir ni certitude de retour à la "normale". Ou l'on apprend aussi qu'ils ont utilisé de simples batteries de bus et de voitures pour parer à la catastrophe nucléaire. Puis des batteries de voitures personnelles ! Et que les autorités ont trafiqué les normes de sécurité pour envoyer au casse-pipe les travailleurs.

Lire la suite...

jeudi 3 septembre 2015

Japon : un stock de plutonium suffisant pour la bombe atomique. Le double-jeu des USA et de... Areva

japon-drapeau-japon-1-img.jpgLe Japon a accumulé suffisamment de plutonium grâce à ses centrales nucléaires (avant leur arrêt post-Fukushima) pour fabriquer des bombes atomiques. Le gouvernement nippon à fait voter d'ailleurs en ce sens le 20 juin 2012 un amendement à la "Loi fondamentale sur l’énergie atomique" qui lui ouvre potentiellement la voie vers l'arme nucléaire. La "communauté internationale" s'en inquiète alors que certains - dont les USA et Areva/CEA - lorgnent avec envie sur la valeur marchande et géo-stratégique de ce stock...

Lire la suite...

jeudi 30 juillet 2015

Fukushima : opération à haut risque sur le réacteur chargé avec le mélange plutonium-uranium "Mox" d'Areva

reactor3melted.gifDans les jours qui viennent, la compagnie Tepco va tenter de retirer du réacteur n°3, le plus endommagé par la triple catastrophe nucléaire de mars 2011, l'engin de plus de 20 tonnes qui sert à déplacer les produits de fission radioactive. Opération à haut risque, du fait du Mox, le diabolique mélange de fission d'Areva qui gorge ce réacteur comme ceux de 900Mw en France.  Risque immense tant pour la région et le monde que pour ceux qui seront au plus proche de la zone ultra radioactive que seuls des robots pourront approcher pour quelques minutes.

Lire la suite...

lundi 27 juillet 2015

Le Pape condamne le nucléaire civil et militaire

le-pape-francois-le-12-fevrier-2015-a-l-ouverture-d-un-consistoire-sur-la-reforme-de-la-curie_5212121.jpgL'Encyclique « Laudato Si' » qui vient d'être publiée* par le Vatican est un véritable réquisitoire contre le nucléaire civil et militaire. Le techno-scientisme abrutissant et dépourvu de sens humaniste tel l'atomisme y est condamné, de l'extraction des ressources naturelles aux déchets mortels en passant par les installations et armes destructrices de vie. Le texte appelle à l'intervention de la population pour contre-carrer la soumission des politiques aux puissances financières, à l'idéologie du profit et de l'exploitation des ressources naturelles qui sacrifient les générations futures. (Extraits et liens vers l'intégralité du document)

Lire la suite...

samedi 11 juillet 2015

EDF menace l'Etat Belge si il révèle l'accord secret de la prolongation des réacteurs nucléaires du pays. La CAN-SE publie l'accord secret.

Belgique_Tihange1.jpgLa dictature nucléariste contre les peuples et la démocratie s'étale au grand jour. EDF, co-actionnaire avec GDF-Suez (devenu Engie) du réacteur nucléaire de Thiange 1, exploité par Electrabel, menace la Belgique et les parlementaires si ils divulguent un accord secret passé pour prolonger au-delà de l'admissible la durée de vie du réacteur nucléaire. La France a-t-elle aussi signé de tels accords, secrets ou pas, sur le dos du peuple et du pays ? Que les bouches s'ouvrent ! Nous publions l'accord secret.

Lire la suite...

samedi 2 mai 2015

Incendie de forêt autour de Tchernobyl : menace de retombées radioactives sur l'Europe

Tchernobyl_pompier-incendie.jpgDepuis le 28 avril (29 ans et 2 jours après le début de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl du 26 avril 1986) un incendie a débuté et fait rage non loin de la centrale nucléaire, dans un secteur toujours contaminé de 300 hectares. Les arbres en feu, irradiés, relâchent d'importantes fumées radioactives qui sont transportées au gré des vents sur l'ensemble de l'Europe. Les images satellites laisseraient supposer qu’il touche en réalité 10 000 hectares. Danger mortel... Pour l'IRSN :"En France, on peut s'attendre à un triplement de la radioactivité. Le collectif antinucléaire de Vaucluse a mis en place un site de mesure de la radioactivité au pied du Mont Ventoux.

Lire la suite...

mardi 28 avril 2015

Nepal : un séisme de 7,8 sur l'échelle de Richter non loin des sites nucléaires indiens et pakistanais

2015-04-25_-place-durbar-a-katmandou-nepal-seisme.jpgLe tremblement de terre d'une magnitude 7,8, qui a frappé le Népal samedi 25 avril 2015 à 11h56 et a causé plus de 4500 morts à ce jour (mais le bilan pourrait doubler), a été suivi de près de cinquante répliques, dont deux de magnitudes 6,6 et 6,7. Le Tibet n'est pas épargné non plus bien que les médias n'en parlent pas jusqu'à présent.  La chaîne himalayenne est à la jonction de l'Inde et du Pakistan, pays nucléarisés.  Les sites nucléaires civils et militaires ne sont pas à l'abri si un nouveau séisme survient...

Lire la suite...

dimanche 26 avril 2015

26 avril 1986- 26 avril 2015 : La catastrophe nucléaire de Tchernobyl poursuit ses ravages

2011-04-25_Avignon_Tchernobyl_25eme_anniversaire_L15_14.JPGLe 26 avril 1986, l'explosion du réacteur nucléaire n°4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl en Biélorussie a allumé en Europe un feu radioactif mortel  qui mettra des milliers d'années à s'éteindre. Le nuage radioactif s'est étalé sur plus de 1200km et ses retombées ont touché l'Ukraine, l'Allemagne, la France, l'Europe centrale et les pays nordiques. La catastrophe nucléaire de Tchernobyl poursuit ses ravages. Commémoration et Rassemblement ce dimanche à 14h  place de l'horloge à Avignon

Lire la suite...

jeudi 26 mars 2015

Crash du vol Barcelone-Dusseldorf : à 7min du site nucléaire de Cadarache

entrale-nucleaire-crash-avione.jpgLe crash du vol Barcelone-Dusseldorf au dessus de Seynes-les-Alpes s'est produit mardi 24 mars 2015 à moins de 7minutes de vol et 110km du site nucléaire de Cadarache (Bouches-du-Rhône) et à peine 8 minutes des sites nucléaires de Tricastin (Vaucluse-Drôme), de Marcoule (Gard) et de la centrale nucléaire de Cruas (Ardèche). Aucune intervention, même celle du Mirage 2000 qui a décollé de la base d'Orange (Vaucluse) n'a pu empêcher le crash... Aucun site nucléaire n'est en mesure de résister à un tel événement. Il faut les mettre à l'arrêt immédiatement.

Lire la suite...

mardi 3 mars 2015

Fukushima : cas de cancer de la thyroïde dans la zone de la centrale nucléaire et enfant de 15 ans obligé de travailler sur le site radioactif

2013-07-07_japon-radioactivite-fukushima-tokyo.jpgUn rapport sanitaire officiel de la préfecture de Fukushima indique que de nouveaux cas de cancer avérés ou soupçonnés ont été détectés récemment chez des enfants de Fukushima, au Japon. Dans le même temps une nouvelle fuite hautement radioactive vient d'être mesurée au milieu des citernes sensées stocker la mort liquide. Le cauchemar continue.

Lire la suite...

jeudi 3 juillet 2014

Le gouvernement de Polynésie veut faire disparaître le mémorial aux victimes des essais nucléaires

CEP_essais-nucleaires-dans_le-Pacifique_monument.jpgEn d’autres temps - pas si lointains – il fallait détruire tout ce qui n’était plus conforme à l’idéologie du pouvoir en place. Partout dans le monde, livres, œuvres d’art, objets religieux, monuments ont été passés par le feu sur ordre de dictateurs avides d’effacer de la mémoire des peuples l’histoire même qui les a construits. Aujourd'hui le Président du gouvernement de la Polynésie française, Gaston Flosse, veut détruire le mémorial aux victimes des essais nucléaires. La riposte s'organise...

Lire la suite...

lundi 9 juin 2014

Des postmodernistes déprimés organisent cette semaine à Paris une opération masturbatrice d'enfumage : « Penser/Créer avec Fukushima ». L'infamie gagne du terrain.

guernica_Picasso_fragment_Fukushima_03.jpgDe Kyoto ce 5 juin 2014, Thierry Ribault (chercheur au CNRS séjournant au Japon depuis vingt ans et présent depuis le début de la catastrophe nucléaire de Fukushima) et Nadine Ribault (écrivaine et romancière, ancienne enseignante en France puis au Japon) dénoncent l'opération d'enfumage "internationale" montée à  l’INALCO et  à  la  Maison  de  la  culture  du  Japon à Paris intitulée « Penser/Créer avec Fukushima ». L'idéologie des organisateurs et participants au colloque : déconnecter du réel le désastre nucléaire pour en faire un sujet de réflexion "esthétique", un nouvel "opium du peuple"...

Lire la suite...

jeudi 5 juin 2014

L'Union Européenne, la France et le Japon décident de légaliser une augmentation de la contamination radioactive des populations et des aliments en Europe

2014_Euratom_directive-europeenne_norme_sievert_02.jpgA quelques semaines d'intervalle l'Union Européenne d'un côté et la France de l'autre cèdent au diktat et au noyautage des institutions par le lobby nucléaire. Dans une nouvelle directive "Euratom", l'UE augmente les normes de contaminations radioactives en cas d'accident nucléaire en Europe et le Président de la République française signe un communiqué avec le Japon admettant sur notre territoire des produits contaminés radioactifs nippons. Alerte sanitaire ! Résistance !

Lire la suite...

lundi 26 mai 2014

Les déboires techniques et financiers du nucléaire français continuent avec la perte de l'autre projet finlandais de Loviisa

FINLANDLe groupe finlandais d'énergie Fortum vient d’annoncer avoir rompu un contrat avec Areva pour la modernisation de la centrale nucléaire de Loviisa et avoir fait affaire avec le britannique Rolls Royce. Un nouveau déboire pour le "fleuron" tricolore de la destruction atomique. Le consortium Areva-Siemens, engagé par ailleurs en Finlande dans la construction d'un hypothétique réacteur EPR, et l'électricien finlandais TVO, s'affrontent devant le tribunal arbitral de la Chambre de commerce internationale à Paris s'accusant mutuellement d'être responsables des retard successifs de l'EPR. Pour la rupture de Loviisa le suspense judiciaire demeure...

Lire la suite...

dimanche 25 mai 2014

USA : une catastrophe nucléaire en cours à 655 mètres sous terre au centre de stockage de déchets radioactifs du Nouveau Mexique ?

20140206__WPPnidnt-0206_p2.jpgDepuis le 5 février 2014, un accident nucléaire de grande ampleur (prélude à une catastrophe nucléaire?) est en cours au centre de stockage profond de déchets radioactifs au Nouveau Mexique (USA). Un incendie dans la zone nord puis, 9 jours plus tard, un relâchement de radioactivité dans la zone sud se sont produits au WIPP (Waste Isolation Pilot Plant) qui est prévu pour entasser 176 000 m3 de déchets transuraniens contenant notamment de l’Américium et du Plutonium, issus d’activités nucléaires de défense (recherches militaires et production d'armes nucléaires). Un ou plusieurs containers se sont ouverts, à 655 mètres sous terre, suite à une explosion d’origine chimique. La radioactivité la plus terrible - Plutonium, Americium - s’est échappée et s’échappe encore.

Lire la suite...

samedi 1 mars 2014

Berezina nucléaire française en Finlande

EPR-finlande-dome.jpgCommencé en 2005 le chantier de l'EPR finlandais, situé à Olkiluoto et conduit par Areva, devait ne durer que 4 ans et demi  et "ne coûter" que 3,5 milliards d'euros. On en est à 8 ans et près de 10 milliards. Le quotidien économique finlandais Kauppalehti vient de confirmer (*) ce vendredi 28 février 2014 les informations qui circulaient depuis quelques temps : le constructeur du réacteur, le français Areva, vient de mettre un terme aux contrats de travail d'une cinquantaine de contremaîtres, les derniers encore en poste devant suivre la même voie fin mars. Le chantier de l'EPR d'EDF en cours de réalisation en France à Flamanville ne se porte pas mieux. La déconfiture du fanatisme atomiste est en cours...

Lire la suite...

- page 3 de 6 -