|

mardi 12 juin 2012

ASTRID - Nouvelles menaces sur Marcoule L’avenir « (ir)radieux » du nucléaire passe-t-il par le plutonium ? par Pierre Péguin

Partagez ! Partage

2011-06-12_Nucleaire-Arreter_le_massacre.jpgPour le lobby du nucléaire, l’avenir n'est limité ni par les risques pour les populations, ni par l’accumulation des déchets, comme on aurait pu l’espérer, mais tout simplement par la raréfaction de l’uranium et les difficultés de son exploitation. Deux voies suicidaires et criminelles sont ainsi explorées pour assurer la relève des réacteurs actuels...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 22 février 2012

Nouveaux séismes de magnitude 3,6 en Sud-Ardèche et de 4,9 en Haute-Provence

Partagez ! Partage

2012-02-20_Seisme_Sud-Ardeche.JPGAprès un séisme d’une magnitude de 4,3 dans le sud de l’Ardèche à la limite du Gard en août 2011 dernier, la terre a une nouvelle fois tremblé lundi 20 février 2012 en début d’après-midi, en Sud-Ardèche. D’une magnitude de 3,6, le tremblement a été enregistré à 5 km de profondeur. L’épicentre était situé à Saint-Joseph-des-Bancs, à une vingtaine de kilomètres de Privas. Non loin de centrales nucléaires...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 4 octobre 2011

Accident nucléaire de Marcoule : réaction de Pierre Péguin, physicien

Partagez ! Partage

Le communiqué de l'ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire) du 29 septembre dernier, confirme que les autorités ont menti sur la radioactivité des 4 tonnes d'alliage en fusion le 12 septembre au moment de l'accident de Marcoule.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 1 octobre 2011

Accident nucléaire de la Centraco : mensonges avérés, le four contenait 4 tonnes de matériaux radioactifs et 500 fois plus de radioactivité que déclaré

Partagez ! Partage

Mensonges à tous les étages : le four accidenté qui a entraîné la mort d'un ouvrier, brûlé un autre ouvrier (sous-traitant ) à 85% et blessé plusieurs autres, contenait en fait 500 fois plus de radioactivité que l'exploitant ne l'avait déclaré et validé aussitôt par les autorités. Que valent dans ces conditions de manipulation de l'opinion publique les affirmations de non-diffusion de radioactivité dans l'atmosphère? D'autant, que l'Autorité de Sureté Nucléaire déclare à présent qu'elle ne publiera pas de données chiffrées du fait de... l'enquête judiciaire en cours! Une version nouvelle du secret défense?

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 27 septembre 2011

Centraco : le CAN84 s'adresse au Président de l'ASN

Partagez ! Partage

Le Collectif antinucléaire de Vaucluse et des antinucléaires du Gard viennent ce 24 septembre d'interpeller directement le Président de l'Autorité de Sureté Nucléaire. Ils lui demandent de communiquer la réalité de la Centraco et de ce qui s'est passé ce 12 septembre. Trop de zones d'ombres, trop d'incohérences, trop d'incertitudes et trop de silences. La population et les salariés ont droit de savoir. C'est aussi une obligation légale et règlementaire. Le Collectif antinucléaire attend des réponses précises qu'il rendra publique.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 13 septembre 2011

Incident nucléaire à Marcoule : au moins 1 mort, des blessés et des radiations

Partagez ! Partage

13/09/2011-13h15. Un incident nucléaire est en cours sur le site nucléaire de Marcoule (Gard) à quelques encablures d’Avignon. Un four de traitement de déchets nucléaires vient d’exploser entraînant la mort d’au moins un salarié (peut-être deux) tandis que d’autres se trouvent blessés ou dans un état grave. Des rejets radioactifs ont lieu malgré les démentis des autorités. Les mesures indépendants réalisées par le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) indiquent à 15h30 un taux de radioactivité 10 fois supérieur à la mesure quotidienne sur Avignon et 4 fois supérieure au pied du Ventoux. Cette société nucléaire n'en est pas à son coup d'essais et cumule depuis des années les accidents et incidents. Le CAN84 exige la fermeture immédiate des sites nucléaires de la vallée du Rhône et de Provence .

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 17 août 2011

La France restera-t-elle la dernière à produire le criminel Mox à Marcoule ?

Partagez ! Partage

Les autorités britanniques viennent de décider, après la Belgique, de fermer l'usine de fabrication de Mox de Sellafield (nord-ouest), ce terrifiant combustible nucléaire fabriqué à partir de plutonium (environ 7 % ) et d'uranium prétendu "appauvri" (93 %) dont la catastrophe de Fukushima révèle avec horreur le crime pour des milliers d'années de contamination des humains et des territoires. Le MOX est 5 à 7 fois plus radioactif et radiotoxique que le combustible nucléaire "classique" à base d'uranium enrichi. Il augmente considérablement le risque de prolifération nucléaire que l'occident encourage en sous-main. Marcoule, dans le Gard, restera-t-il le dernier site au monde à fabriquer ce que tous les autres ne veulent plus faire?

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 4 août 2011

Séisme de 4,5 dans le Gard-Rhodanien : La menace nucléaire est réelle

Partagez ! Partage

Un nouveau séisme de 4,5 sur l'échelle de Richter vient de se produire dans le sud-est (Gard-Rhodanien) ce mercredi 4 août et révèle l'absence de fiabilité des affirmations du lobby nucléaire répétant sans honte qu'en Provence les centrales nucléaires ne sont pas menacées par les tremblements de terre. Il y a 3 centrales nucléaires dans ce secteur (Tricastin, Cruas Meys, Pierrelatte), des réacteurs à bout de souffle, une usine de fabrication du terrifiant combustible « Mox » (celui de Fukushima). Il faut les fermer immédiatement!

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 28 juin 2011

Marcoule : Incident nucléaire à Mélox sur la chaine de combustible Mox (celui de Fukushima)

Partagez ! Partage

Nouvel incident nucléaire dans l’unité Melox de Marcoule ce mardi 28 juin 2011. Haut lieu de la bombe atomique, le site produit depuis quelques années un combustible redoutable, le Mox, mélange d’uranium et de plutonium, celui qui alimente les réacteurs de Fukushima au Japon.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

Marcoule : Incident nucléaire à Mélox sur la chaine de combustible Mox (celui de Fukushima)

Partagez ! Partage

Nouvel incident nucléaire dans l'unité Melox de Marcoule ce mardi 28 juin 2011. Haut lieu de la bombe atomique, le site produit depuis quelques années un combustible redoutable, le Mox, mélange d'uranium et de plutonium, celui qui alimente les réacteurs de Fukushima au Japon.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

page 2 de 2 -