|

vendredi 21 janvier 2022

Une enquête publique pour prolonger le fonctionnement du vieux réacteur n°1 du Tricastin est ouverte pendant quelques semaines. Réagissez, dites non !

2020-09-26_cricastin.jpgEDF veux et espère prolonger de dix années de plus le fonctionnement d'un des plus vieux réacteurs nucléaires de France, le n°1 situé au Tricastin en zone sismique et en zone inondable, délabré et fissuré. Après des rafistolages sa durée de vie, initialement prévue à 30/40 ans, serait portée à 50 ans. Pour ce faire une enquête publique est ouverte du 13 janvier au 14 février 2022. Si les habitants de la vallée du Rhône, et d'ailleurs, sont appelés à donner leur avis ce délai très court ne permettra pas à une majorité d'en être informé, de consulter le dossier de plusieurs centaines de pages et d'en analyser le contenu, de pouvoir se faire une opinion éclairée. C'est, une fois de plus, un nouveau coups de force perpétré par la nucléocratie contre la démocratie, la santé et la sécurité de la population. Si le réexamen passe l'ASN donnera son feu vert et ce sera banco pour 10 ans de plus, voir 20 ans de plus, de fonctionnement du nucléaire en France.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 8 janvier 2022

Contre les propos méprisants, diviseurs et ségrégationnistes de Macron : 3000 à Avignon

kaleidoscope.jpgDans le même temps où il faisait passer à l'Assemblée Nationale une 12ème loi liberticide et de coercition vaccinale, après avoir annoncé la relance du nucléaire en France, le président de la République s'est autorisé à tenir des propos ségrégationnistes, méprisants, diviseurs à l'encontre des personnes non-inoculées par les produits géniques expérimentaux affirmant qu'il voulait les "emmerder... jusqu'au bout".  Comme un peu partout en France, ce samedi 8 janvier 2022 à Avignon (Vaucluse) des "vacciné-es" et des "non-piqué-es" sont descendus dans la rue pour protester contre les propos indignes d'un président républicain, contre la ségrégation sociale et les lois liberticides, contre un passe-vaccinal d'atteinte aux libertés fondamentales.  Ils étaient près de 3000 dans les rues de la cité des Papes et parmi eux des antinucléaires du CAN84 (plusieurs fois victimes de la répression institutionnelle et des puissances nucléaristes), des écologistes de PEPS84, des "politiques" du¨PG, de LFI et ed EELV84.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 5 janvier 2022

Un projet de la Commission européenne tente d'imposer le nucléaire comme "énergie verte"

2021-12-31_drapeau-europeen_atomisme_taxonomie-verte.jpgLa Commission Européenne a décidé de ne pas tenir compte des recommandations des experts indépendants qui la conseillaient (1) pour la mise en place de sa « taxonomie verte » (classification encourageant les investissements favorables aux objectifs environnementaux bénéficiant alors d'avantages financiers). Elle vient d’envoyer aux Etats membres, le 31 décembre 2021 peu avant minuit, un projet d’inclusion de l’énergie nucléaire et du gaz dans cette taxonomie (2).

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 25 décembre 2021

Un nouveau florilège de défaillances et erreurs inquiétantes à la centrale atomique du Tricastin

Centrale-nucleaire-du-Tricastin_aerienne.jpgAu détour d'une lettre de l'ASN datée du 22 décembre et adressée à la Direction EDF-Tricastin on découvre un nouveau florilège de défaillances et erreurs inquiétantes à la centrale atomique du Tricastin, notamment sur le réacteur nucléaire n°1 : des interrupteurs et disjoncteurs d'arrêt d'urgence mal câblés, des vibrations sévères et inquiétantes sur des ventilateurs, des fuites d'huile sur une pompe haute pression du système d’injection de sécurité, la défaillance de plusieurs sondes de température du circuit primaire, des montages inadéquates des câbles 6,6kV des transformateurs des tableaux électriques, des torons de câblage défaillants. Les vieilles casseroles périmées du Tricastin n'en peuvent plus mais les nucléocrates et des politiciens en veulent encore. Qu'ils se taisent et qu'on ferme définitivement ces installations de mort.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 23 décembre 2021

Encore une fuite de tritium radioactif à la centrale nucléaire du Tricastin : 2000 litres mortels déversés atteignant jusqu'à 28 900 Becquerel par litre

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_02.jpgEt ça continue. Les fuites radioactives comme les dissimulations de celles-ci par Edf-Tricastin. Une nouvelle fois le nucléariste à attendu plus de 3 semaines avant de rendre public et de signaler à l'ASN le 15 décembre 2021 le débordement intempestif d'un des réservoirs d’entreposage d’effluents radioactifs liquides ayant eu lieu le 25 novembre, suivit d'un second débordement du puisard de récupération dont l'étanchéité était défaillante, le tout couronné par la contamination en cascade des caniveaux de récupération des eaux pluviales et les eaux souterraines du site.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 22 décembre 2021

Test-simulation au Tricastin-EDF : très loin du niveau indispensable pour empêcher une pollution environnementale

2021-09-29_camion-soude.jpgL'inspection inopinée menée par l'ASN le 29 septembre 2021 sur la gestion de potentiels déversements accidentels de substances dangereuses ou radioactives sur le site nucléaire du Tricastin vient de révéler : la lenteur de réaction adaptée (plus de 1 heure cumulée), une faible connaissance des signalétiques réglementaires, des ordinateurs de gestion de crise aux systèmes périmés, les codes de déclenchement d'alerte introuvables, l'alimentation électrique du camion du poste de commandement dégradée, des batteries de sauvegardes quasiment à plat. Conséquences : déversements de produits toxiques dans l'environnement, pollutions, inondations internes, Et ce n'était qu'une simulation...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 17 décembre 2021

Les moteurs d'ultime secours d'EDF peuvent prendre feu au démarrage (révélation du Canard Enchaîné)

2021-12-17_canard-enchaine_au-feu_moteur-ultime-secours-diesel.pngPour tenter de limiter l'emballement d'une catastrophe nucléaire sur un réacteur atomique français, EDF avait été contraint d'installer après la catastrophe de Fukushima en mars 2011 (Japon) des moteurs d'ultime secours fonctionnant au diesel afin d'avoir un peu d'électricité disponible pour refroidir le coeur du réacteur. Commandés aux Etats-Unis par EDF pour ses réacteurs de 1300MW disséminés sur le sol français, ces monstres de 70 tonnes, s'avèrent avoir tendance à prendre feu lors de leur mise en route. Le nucléariste se veut rassurant, les agents EDF beaucoup moins.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 16 décembre 2021

EDF : effondrement de 12% du titre en bourse après la découverte de nouveaux défauts sur des réacteurs nucléaires

2020-07-20_cours-bourse-EDF_plonge.pngLa détection de défauts en proximité des circuits de refroidissement des réacteurs nucléaires de 1450MW à la centrale nucléaire de Civaux (Vienne) et certainement de sa soeur jumelle de Chooz (Ardennes) plombe le titre EDF à la bourse de Paris. Une chute financière de plus de 12% et une perte de production de 1 térawatts-heure (TWh) sur la fin de 2021. Ce qui va conduire EDF à acheter à l'étranger de l'électricité pour 2 et 3 milliards d'euros en 2022. Et des actions de contrôle pourraient aussi s'avérer nécessaires sur les autres réacteurs atomiques français alors que déjà plus de 25% d'entre-eux sont à l'arrêt.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 15 décembre 2021

Tricastin : les députés "France Insoumise" demandent une commission d'enquête sur ce qui se passe à la centrale nucléaire et le rôle de l'ASN dans les dissimulations

deputes_France-Insoumise.jpgLa députée Mathilde Panot, Jean-Luc Mélenchon et leurs collègues "France Insoumise" à l'Assemblé nationale viennent de signer une proposition de résolution tendant à la création d’une commission d’enquête sur la sûreté et la sécurité de la centrale nucléaire de Tricastin ainsi que sur le rôle trouble de l'ASN.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 8 décembre 2021

Orano (ex-Areva) Tricastin : l'usine de chimie nucléaire Georges Besse II (INB n°168) prend des libertés avec les procédures, la règlementation, la sécurité

Tricastin_Georges-Besse-II_Areva-Orano_zone-entreposage-container.jpgOrano (Areva) s'est affranchie de plusieurs de ses obligations après avoir obtenu de l'ASN des autorisations de modifications dans l'enrichissement de l'uranium. Idem pendant le mouvement social de novembre dernier en passant outre les obligations de formations et habilitations des intervenants. Changement de nom pour cause de faillite mais toujours vieilles pratiques de bricolage et de petits arrangements au détriment de la sécurité, du respect de la réglementation et de la maîtrise des processus nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 30 novembre 2021

Cruas : événement significatif pour la sûreté, erreur d'affectation d'une sonde thermocouple

Etat enceinte confinement simple enveloppe (fissures, fentes, délitement) réacteur nr2 centrale  nucleaire EDF de Cruas-Meysse FranceC'est fou comme la sécurité d'un réacteur nucléaire et ses conséquences sur l'environnement, sur la santé et la vie des populations est tenue pour quantité négligeable par la technophilie nucléariste. A la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche) une sonde de température a été affectéee par erreur à des mesures de surveillance du déséquilibre de la puissance neutronique du cœur du réacteur n°2 alors qu'elle était défaillante. Et cette mise en danger des installations et des vies durait depuis 2019 !

Lire la suite...

Partagez ! Partage

Pollutions et contaminations radioactives du Tricastin : rien n’a changé depuis le référé de 2013 contre EDF et l’ASN.

Plaintes contre EDF pour des incidents dissimulés à la centrale nucléaire du Tricastin.Depuis que des fuites radioactives de tritium dont l’origine est inconnue ont été repérées le 8 juillet 2013 et confirmées par l’Autorité de Sûreté Nucléaire le 12 septembre 2013 et les référés en justice déposés par les organisations environnementales et antinucléaires contre EDF et l'ASN : rien n'a changé au Tricastin. Le Rhône continu à être pollué par les radio-éléments mortels de l'industrie atomique. Une vidéo retrace l'histoire de ces mensonges officiels et la poursuite des atteintes permanentes du nucléaire à la vie.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 14 novembre 2021

EDF, machine à broyer : le "n° 2" de Force ouvrière à EDF dénonce la collusion patronat/syndicats dans le nucléaire

2021-02-20_EDF_piege-a-souris.jpgLe "numéro 2" de Force ouvrière à EDF, Rémy Casabielhe  l’un des principaux négociateurs des accords internes au sein de l’entreprise, dénonce sans détours l’inaction de la direction mais aussi des syndicats face aux problèmes de harcèlement, de discriminations et de suicides. Il met en cause les accords conclus depuis une vingtaine d’années, responsables de ce phénomène. Des propos qui détonnent et lèvent le voile sur une complicité qui ne dit pas son nom et dont notre Coordination ne cesse de dénoncer en appelant les syndicats et délégués du personnel à se libérer de l'emprise du patronat nucléariste. Révélations du site indépendant d'information "Blast" dirigé par Denis Robert.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 13 novembre 2021

Le CAN84 dans les luttes sociétales pour la dignité humaine

fusilles-pour-l-explre_14-18.jpgCe samedi 13 novembre 2021 des antinucléaires du CAN84 ont participé à plusieurs initiatives aux côtés d'autres forces citoyennes ou organisées : Hommage aux fusillés pour l'exemple de la guerre 14/18 en matinée et, dans l'après midi, au rassemblement contre le passe social dit sanitaire et pour la défense des libertés.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 12 novembre 2021

Tricastin : un cadre de la centrale nucléaire dénonce une « politique de dissimulation » d’incidents de sûreté

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_03.jpgLe journal "le monde" révèle par le témoignage d'un cadre dirigeant de la centrale nucléaire du Tricastin ce que nous ne cessons de dénoncer depuis des décennies : une « politique de dissimulation » d’incidents de sûreté et la complicité de l'ASN. Une plainte a été déposée contre EDF devant le tribunal judiciaire de Paris, notamment pour « mise en danger de la vie d’autrui ». La direction de la centrale atomique était à la manoeuvre pour harceler et faire taire ce cadre lanceur d'alerte.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 28 octobre 2021

La Belgique confirme sa sortie du nucléaire d'ici 5 ans

Belgique_Doel.jpgL'arrêt définitif des sept réacteurs nucléaire de Belgique à l'horizon 2025 vient d'être confirmé par le gouvernement. Engie et EDF qui exploitent ces monstres atomiques délabrés  ne peuvent que se soumettre à la décision prise depuis 2003.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 22 octobre 2021

Défaillance sur le réacteur n°3 du Tricastin. Risques accrus pour la sécurité?

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_02.jpgPas de communiqué officiel d'EDF Tricastin, pas d'explication, le mutisme mais depuis ce jeudi 21 octobre 2021 à 20:37:07 la production du réacteur nucléaire n°3 a chuté subitement tombant de 915Mwh à 650Mwh puis à 580Mwh un jour plus tard pour devenir nulle 3h45 plus tard. Sur le site internet le nucléariste mentionne une "défaillance fortuite". De quelle nature? avec quels risques? y-a-t-il des rejets supplémentaires de radioactivité dans et à l'extérieur du bâtiment réacteur? Si la loi fait obligation de transparence ici nous en sommes loin, la population et les autorités sont tenues pour quantité négligeable, la santé et l'environnement passent après les intérêts économiques et de pouvoir.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 21 octobre 2021

Qu'il soit "petit", "grand" ou colossal : un réacteur nucléaire c'est la mort radioactive, des contaminations et pollutions, des déchets mortels, du CO2

NuScale-Nuclear-Reactor-3.pngLes fanatiques politiciens de la destruction atomique, les gouvernements abrutis aux ordres de la technocratie nucléariste et des castes techno-économiques issus de Polytechnique et de l'Ecole des mines, défendent bec et ongles leur monstruosité. Sortis dernièrement du chapeau du magicien manipulateur Macron : les SMR (en anglais siou plait "Small Modular Reactor"),  soit-disant petits réacteurs nucléaires, qui distilleront un peu plus  de radioactivité mortelle sur l'ensemble du territoire français et au-delà. Avec la bénédiction souhaitée de l'Europe et leur financement comme "énergie verte". La filière nucléaire française étant en faillite et renflouée régulièrement par les contribuables, les fanatiques espèrent relancer à l'international, pour se redorer le blason et les caisses, un hypothétique marché de la mort en kit.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 25 septembre 2021

Pour la paix, contre le nucléaire, pour le climat, pour les libertés, contre le passe-social

2021-09-25_Avignon_CAN84-PEPS_climat-abolition-nucleaire-libertes.jpgPlusieurs milliers de vauclusien-nes se sont retrouvés sur la place de l'horloge à Avignon, ce samedi 25 septembre 2021, porteur-ses de plusieurs exigences et aspirations en réponses aux menaces et atteintes perpétrées par un système sociétal de plus en plus oppressif, belliqueux, destructeur. Les antinucléaires du CAN84 et les militants de PEPS (pour une écologie populaire et sociale) étaient présents.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 24 septembre 2021

Risque de criticité et dépassement du seuil d'enrichissement d'uranium235 chez Framatome-EDF à Romans-sur-Isère (Drôme)

fbfc_Areva_Drome_Romans.jpgLundi 13 septembre lors du démontage d’un ancien four d'enrichissement d'uranium-235 de l'usine EDF-Framatome de Romans-sur-Isère (INB63), l'analyse isotopique de la matière uranifère retrouvée au sein du four a révélé un enrichissement supérieur au pourcentage de 20% maximum autorisé pour les réacteurs de recherche atomique et cibles d’irradiation à usage médical. La maîtrise du risque de criticité ne pouvait donc plus être assuré et ce n'est que le 21 septembre 2021 que Framatome a déclaré cette menace à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN)

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 39