|

samedi 4 février 2023

Malgré les bla-bla officiels français, le nucléaire a encore décliné en 2022 dans le monde

World-Nuclear-Reactor-Fleet_2022-2050.jpgAlors que la nucléocratie et les politiciens asservis de France veulent relancer le nucléaire, celui-ci s’essouffle dans le monde. Le rapport annuel sur l’état des lieux de l’industrie nucléaire mondiale (WNISR) rédigé par des experts indépendants et présenté ce 1er février 2023 à Paris en atteste. Désormais, la part du nucléaire est passée sous la barre des 10 % de la production électrique nette mondiale (9,8 %) en 2022 contre 17,5 % en 1996. L’atome est de plus en plus rapidement dépassé par l’éolien et le solaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 3 février 2023

La Belgique ferme définitivement un deuxième réacteur nucléaire atteint par ses 40 ans de fonctionnement

2022-01-31_Belgique_Tihange2_fermeture-definitive.jpgLe réacteur nucléaire n°2 de Tihange en Belgique vient d'être définitivement mis à l’arrêt mardi 31 janvier 2023 au soir, après 40 ans de fonctionnement. C'est le deuxième réacteur mis à l’arrêt, après le réacteur n°3 de Doel en septembre dernier lui aussi après 40 ans et le premier à l’être en Wallonie. Comme depuis 20 ans chacun sait que la centrale doit fermer Engie Electrabel, l'exploitant, à mis en place  une stratégie d'accompagnement pour les travailleurs en liaison avec les syndicats. Ainsi il n'y aura aucune perte d’emploi, chaque travailleur aura soit une nouvelle fonction à l’issue de la fermeture, soit restera actif sur ce réacteur dans le cadre des opérations de mise à l’arrêt définitive en toute sûreté puis de démantèlement, soit s'inscrira dans l'important volume de formations pour ceux qui veulent changer de métier. 

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 1 février 2023

Orano (ex-Areva) le spécialiste nucléaire de la faillite a les yeux plus gros que le ventre

Tricastin_Georges-Besse-II_Areva-Orano_usines-2.jpgLes PDG passent mais le délire criminel demeure. On se croirait revenu au temps des investissements foireux de l'époque Lauvergeon. Orano (ex-Areva) veut investir entre 1,5 et 1,7 milliard d’euros dans une nouvelle installation pour fournir en uranium enrichi... principalement les USA en lieu et place du Russe Rosatom. Un pari plus qu'audacieux misant sur la guerre militaire et économique contre la République de Russie pour une installation délirante, dangereuse, polluante et contaminante qui ne serait opérationnelle au mieux qu'en 2030 et implantée en pleine zone sismique et inondable. Orano poursuivra toutefois son business avec la Russie qui lui enrichi une partie de ses déchets radioactifs en uranium de retraitement. URT que le nucléariste souhaite imposer dans tous les vieux réacteurs délabrés EDF de l'hexagone.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

Les antinucléaires dans le mouvement social

2023-01-30_manifestation-avignon-retraites_11.jpgComme toujours, le CAN84 était encore une fois aux côtés des salarié-es et retraité-es et des jeunes dans leur lutte contre les agressions sociales du pouvoir à l'occasion de la journée de mobilisation contre la casse des retraites. L'ennemi est commun et la convergence des luttes est plus que nécessaire contre un système antidémocratique, autoritaire et destructeur.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 30 janvier 2023

Alerte Tricastin : la Direction de EDF tente de s'octroyer un droit permanent à polluer, à contaminer, à tuer

Annexe-4_Retour-experience_rejets_DBO5+DCO+MES+azote+phosphore_STEP-Tricastin_2013-2017.jpgEDF tente d'obtenir l'augmentation de ses limites de prélèvements/consommation d’eau et de ses rejets d'effluents liquides et gazeux - radioactifs, chimiques, calorifiques - dans l'environnement  pour ses réacteurs nucléaires de sa centrale atomique du Tricastin. Comme plus de 99,99% de la population ne se rend pas quotidiennement sur le site internet de l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) personne n'a connaissance de la pseudo enquête publique visant à faire valider cette exigence. Démarrée le 15 janvier 2023 cette enquête se terminera dans quelques jours le 15 février 2023 et, sans réaction de la population, octroiera un droit à contaminer/polluer/tuer la faune et la flore aquatique tout en réduisant les contrôles d'impact sanitaires et sur l'environnement.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 26 janvier 2023

Macron et les idéologues guerriers relancent la course aux armements et à l'arme atomique

bombe-atomique.jpgA l'heure ou se fête le deuxième anniversaire de l’entrée en vigueur le 22 janvier 2021 du "Traité d’interdiction des armes nucléaires", les élites politico-militaires françaises qui ont refusé de le signer tout comme les pays autres membres de l’OTAN et nucléarisés, relancent la course aux armements et la menace nucléaire. Le porteur de valise du lobby nucléaire, E.Macron, vient d'annoncer ce 20 janvier 2023 augmenter le budget des armées à 400 milliards d’euros sur les sept prochaines années dont 5,6 milliards d’euros en 2023 pour le nucléaire militaire et la bombe atomique. A contre-courant de l'aspiration des peuples à la Paix, la logique de confrontation et de domination des élites capitalistiques menace toute la planète.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

Fake news de l'émission "Le Téléphone Sonne" (France Inter) du lundi 16 janvier 2023 : rétablissons la vérité

2016_Tricastin_CNPE_vue-arrieree--interieur-Areva_riviere.jpgJulien Syren, ingénieur géologue au laboratoire de la CRIIRAD, apporte réponses et éclairages suite à la diffusion de l'émission "Le Téléphone Sonne" sur France Inter du lundi 16 janvier 2023 ayant pour thème "Crise énergétique : le retour en grâce du nucléaire ?" où plusieurs intervenants nucléaristes ont affirmé des contre-vérités et mensonges sur l'innocuité de la radioactivité et des rejets produits par les réacteurs nucléaires.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 25 janvier 2023

Relance de la filière nucléaire française : atteinte à la démocratie, faux débat public, menaces sur le vivant

2021_marianne-baillonnee.jpgGreenpeace France et le Réseau "Sortir du nucléaire", qui avaient commencé à participer à la consultation publique organisée par la  CNDP sur l’éventuelle relance de la filière nucléaire française et le projet de construction de nouveaux réacteurs nucléaires, annoncent quitter le débat face au passage en force d’un projet de loi d’accélération du nucléaire et d'abandon du 50% de nucléaire dans le mix énergétique présenté par le gouvernement et actuellement voté au Sénat avant la fin de la consultation publique.  Les associations dénoncent une mascarade démocratique et un sabotage en règle du débat public par le gouvernement.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 18 janvier 2023

Tribune libre de scientifiques : les faibles doses de radioactivité générées par les installations nucléaires portent atteinte à la santé des travailleurs et de la population.

Annie-Thebaud-Mony_Marie-Ghis-Malfilatre.jpgAnnie Thébaud-Mony - sociologue et directrice de recherche honoraire à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) - et Marie Ghis Malfilatre - sociologue postdoctorante au laboratoire Pacte de l'université de Grenoble-Alpes, spécialiste des conditions de travail dans l'industrie nucléaire - publient une tribune dans le journal "le Monde" alors que débute mardi 17 janvier l'examen par le Sénat à majorité pro-nucléaire du "projet de loi" permettant d'accélérer les procédures liées à la construction de nouvelles installations nucléaires. Elles mettent en évidence le déni démocratique et les dissimulations des maladies induites par la radioactivité, dont sont victimes notamment les travailleurs du secteur et la population atteinte par les faibles doses récurrentes rejetées quotidiennement par les installations nucléaires.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

Séisme à moins de 100km du centre atomique de Cadarache

2023-01-15_seisme-alpes_barcelonnette.jpgMardi 17 janvier2023 dans l'après-midi un séisme de magnitude de 4,5 a frappé les Alpes du sud à proximité de la commune de Barles et à moins de 90km du centre atomique du CEA de Cadarache et du réacteur International Thermonucléaire ITER. Pas de dégât ni victime signalé à cette heure mais plus de huit répliques ressenties dans l'heure qui a suivit.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 16 janvier 2023

L'héritage empoisonné d'Orano : au Niger des millions de tonnes de déchets radioactifs non confinés, en Drôme à Solérieux des tonnes de fûts radioactifs dans une décharge sauvage

2013_arlit-ville-du-nord-niger-theatre-d-une-exploitation-uranium.jpgLorsque l'industrie nucléaire telle Orano (ex-Areva) exploite des mines telle au Niger elle laisse derrière elle une catastrophe écologique et sanitaire dramatique. Lorsque l'industrie nucléaire telle Orano (ex-Areva) exploite des installations telle au Tricastin elle se débarrasse de ses déchets encombrants en pleine nature comme à Solérieux dans la Drôme et impose à l'environnement et aux populations une catastrophe écologique et sanitaire dramatique. Un héritage empoisonné au nom de la modernité et de la technoscience dominatrice. On continu à laisser faire cette mafia écocidaire?

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 6 janvier 2023

Le baratin de EDF sur la prolongation de ses réacteurs nucléaires au-delà de 40 ans et même 50 ans mis à mal par l'ASN

accident_nucleaire_montage_3.jpgLa durée de fonctionnement des réacteurs nucléaires implantés en France est depuis l'origine de 30 ans. Pourtant EDF martèle sans cesse sa volonté de les prolonger jusqu'à 40 ans voire 50 ans et même 60 ans. Une hérésie criminelle et un gros mensonge dénoncés depuis longtemps par les antinucléaires et que l'ASN vient de confirmer par la voie de son Directeur général devant la Commission des Finances de l’Assemblée nationale. "jusqu’à quand les installations nucléaires pourront-elles fonctionner en toute sûreté ?... EDF doit apporter la preuve que ses réacteurs seront à même d’être prolongés au-delà de 50 ans... combien de temps les cuves peuvent tenir?... aujourd’hui ce n’est pas prouvé. "

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 3 janvier 2023

Tricastin : un manque récurrent de personnel et des formations aléatoires

centre_de_commande_reacteur-nucleaire_Tricastin-2.jpgLa centrale atomique du Tricastin, l'une des plus délabrée du pays et accidentogène, tourne tant bien que mal avec des bouts de ficelles et un manque récurrent de personnel. Au pilotage des réacteurs c'est à la fois une gestion aléatoire des équipes et des formateurs pas très formés qui prévalent. Comme vient de le confirmer une inspection de l'Autorité de Sûreté Nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 29 décembre 2022

Sabotages de pylônes: pas d'électricité pour les armes et la destruction chimique, "attaquons-nous aux entreprises qui empoisonnent la terre !"

2022-12-22_pylones-EDF.jpgDes pylônes peuvent tomber pour bloquer la production électrique mais ils peuvent aussi viser l'approvisionnement d'une industrie nocive... C'est ainsi que deux informations venue du sud-est de la France réactualisent l'efficacité de ces actions : à Salindres, dans le Gard, c'est l'alimentation en électricité du pôle chimico-industriel d'Arkema qui a été visée. Du côté de Vitrolles (Bouches du Rhone), le feu a pris dans deux installations électriques de pylônes créant une rupture d'approvisionnement électrique de l’aéroport Marseille-Provence (Marignane) et de la société Airbus Helicopters qui fabrique des véhicules pour riches ou pour tuer... La revendication reçue indique "Attaquons-nous aux entreprises qui empoisonnent la terre !"

Lire la suite...

Partagez ! Partage

Alerte Tricastin : la Fleur du mal, un nouveau parc d’entreposage de déchets radioactifs

site-atomique-du-Tricatin_Drome-Vaucluse_canal-Di=onzere-Mondragon.jpgLa mise en service annoncée d'une nouvelle installation nucléaire de base va avoir lieur sur le site atomique du Tricastin: Fleur, destinée à stocker un des trop-pleins mortels radioactifs national d’Orano et d’EDF. Tout ce qui est dégueulasse porte un joli nom. Des tonnes de CO2, de transports dangereux, de consommation exorbitante d'eau en perspective pour la construction; puis quatre bâtiments métalliques de 11 m de haut abriteront chacun jusqu’à 14 080 fûts d’uranium de retraitement (URT). Déjà la plateforme d’Orano/Areva comporte huit installations nucléaires de base,  deux usines Seveso seuil haut et une installation nucléaire de base secrète militaire lié au CEA et à la bombe. Auquel viennent s'ajouter sur 650 hectares les installations nucléaires de EDF dont les quatre délabrés réacteurs atomiques. Aucun risque, selon l’Autorité de sûreté nucléaire, qui n’a pas son pareil pour noyer le poisson avec son charabia technique. Un article de "Charlie Hebdo"

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 23 décembre 2022

Framatome (Romans-sur-Isère) : Défauts sur le système de fermeture des colis des matières radioactives

crash-test_Areva-Orano_emballage-colis-uranifere_Framatome.jpgLes emballages de type FCC censés assurer un hermétisme total des colis de transport des matières fissiles uranifères de leur lieu de fabrication (Romans sur Isère) vers chaque centrale nucléaire - 19 éparpillées sur le territoire français - fuient. Bien que l'ASN instruit toujours une demande de prolongation de ces colis déposée en 2021 par Areva/Orano, ils continuent à circuler sur les routes françaises et les voies maritimes sans affoler les autorités. Un nouvel incident vient d'être détecté à la réception des colis mortels dans les centrales nucléaires de Gravelines et du Blayais après les quatre autres déjà détectés en début d'année. Le nucléaire cette fabuleuse technique à produire de la radioactivité mortelle et la bombe.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 9 décembre 2022

Cruas : 28 jours de défaillance d'un capteur sur le réacteur nucléaire n°3

IR_Centrale_nucleaire_Cruas_Meysse_reacteurs_3_et_4_28_11_2022_19h27_HD.jpgPendant 28 jours d'affilée, en octobre et novembre, le pilotage du réacteur nucléaire n°3 de la centrale atomique de Cruas (Ardèche) a été aléatoire du fait de la défaillance d'un capteur de pression de la vapeur du circuit secondaire alimentant le groupe turbo-alternateur censé produire l’électricité. Les incohérences entre les différents capteurs de mesure de pression censés assurer la protection du réacteur nucléaire étaient dues à une ... erreur de branchement de la prise d'impulsion qui avait été mise hors-service le 21 juillet précédent lors du redémarrage du réacteur après son arrêt pour rechargement des produits de fission atomique. A Cruas on aime jouer à la roulette russe.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 8 décembre 2022

Mais que font EDF et la nucléocratie française en Ukraine ?

2022_bloc-zircon_zirconium.jpgDerrière une guerre et les malheurs des populations se cachent toujours des intérêts particuliers privés. Le sous-sol ukrainien, riche en ressources notamment de zirconium utile à l'industrie nucléaire a conduit, en 2013, l'Etat ukrainien à délivrer à EDF un permis d'exploitation. Tout comme il venait d'accorder, sous les auspices du ministre des Ressources de l’époque, Mykola Zlochevskyun, et sur fond de corruption, des permis aux sociétés privées états-uniennes Shell et Chevron; le fils de Joe Biden, Hunter Biden, ayant été opportunément intégré en 2014 au conseil d’administration de la Burisma Holdings présidé par le ministre. L’opposition des habitants de la région à ce saccage annoncé de l'environnement et de leurs territoires n'a guère compté face à la voracité des amis du gouvernement pro-occidental de Porochenko auquel Zélinsky a succédé sans modifier la vente de l'Ukraine à l'occident.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 1 décembre 2022

ITER*, la date du démarrage renvoyée une fois de plus aux calendes grecques ! Et un budget qui va encore exploser !

2022-11-30_ITER-site04.2022.jpgLe 24 novembre 2022 se tenait à Manosque la réunion publique annuelle de la CLI. (Commission locale d'information) de Cadarache intitulée « ITER continue ».[sic] L’occasion de refaire le point sur ce réacteur nucléaire expérimental, par Antoine Calandra.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 30 novembre 2022

"Notre Terre Mourra Proprement" : un film-témoignage historique, des images parfois tenues secrètes

notre-terre-mourra-proprement_comite-centrales.jpgCette histoire  est l'histoire de luttes populaires inspirantes. "Comité Centrales" par ce film (en libre accès et conférence-débat) offre un colossal travail de mémoire. Ce récit est régénérant, enthousiasmant. Il permet de s'imprégner de la culture des luttes pour ne pas sombrer dans la résignation, pour nourrir sa révolte, son indignation, son refus et sa volonté d'un autre monde que celui de la destruction. Atomique en l'occurrence. D'admirables "dynosaures" y sonnent au travers de leurs histoires singulières collectives le réveil antinucléaire contre les fanatiques imbéciles et idiots du dieu atome qu'ils soient politiciens ou techno-scientistes. A l'heure de la falsification de masse de l'Histoire ce film rappelle que les françaises et les français n’ont jamais accepté les déchets radioactifs et avec eux, l’ensemble de l’industrie nucléaire qui leur a été imposée. Des images inédites et parfois secrètes, cachées au public.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 44