|

lundi 13 janvier 2020

Cruas : depuis six ans EDF bafoue la légalité et ses obligations règlementaires de protection de la santé et de l’environnement. L'ASN met en demeure le nucléariste de respecter la loi.

criminal-justice.pngLe 7 janvier 2020, l’ASN a mis EDF en demeure de transmettre ses éléments sur la maîtrise des nuisances et l’impact sur la santé et l’environnement des installations nucléaires de base conformément à la décision du 16 juillet 2013. Cette dissimulation depuis six ans par le nucléariste des éléments concrets d'atteintes sanitaires concerne le site ardéchois de Cruas et de six autres centrales atomiques soit 13 INB. EDF, tout comme l'autre exploitant en faillite Areva devenu Orano, se fou de la population, des institutions, de la planète.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 10 janvier 2020

Les Jeux Olympiques 2020 ne doivent pas avoir lieu au Japon : Boycott !

2019_12-13_Japon_contamination_village-olympique_03.jpgLes Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sont un enjeu pour la nucléocratie internationale. Il s'agit de faire croire au monde, avec la complicité des Comités d'organisation sportifs des différents pays, que la catastrophe de Fukushima n'a pas existé ou au pire est définitivement réglée. Face à ce déni piloté par le gouvernement de Shinzo ABE qui met en scène ce grand spectacle sportif pour banaliser la radioactivité et « normaliser » la situation au nom de la reconstruction et de la finance : la mobilisation internationale des peuples est nécessaire. Elle s'organise.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 9 janvier 2020

Les antinucléaires de Vaucluse présents dans les manifestations pour la défense des Retraites

2020-01-09_manifestation_retraites_Avignon.jpgLe mouvement de protestation et de riposte à la décision du gouvernement de casser le système de retraites par répartition ne faiblit pas et entre dans son deuxième mois. Grèves et manifestations se poursuivent comme à Avignon où, ce jeudi 9 janvier 2020 et ce samedi 11 janvier 2020, les antinucléaires s'affichaient encore avec leur banderole "nucléaire : quand ça pète, il n'y a plus de retraite"

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 8 janvier 2020

Vitrine technologique tricolore : Tricastin1, ça s'en va et ça revient.... et ça s'en va. Alerte !

2019-12-26_IR_Centrale_Nucleaire_Tricastin_Reacteur_1_26_12_2019.jpgAlerte ! le réacteur n°1 de Tricastin que EDf et le gouvernement tentent de prolonger au-delà des 40 ans est en quasi perdition. Après son redémarrage poussif le 27 décembre dernier au terme de 5 mois de remises en état, les avaries et défaillances se multiplient et s'enchaînent. Rien n'est maîtrisé, seul l'entêtement à faire fonctionner une vieille casserole périmée préside. Le fanatisme des nucléocrates menace tout le pays.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 3 janvier 2020

Mauvais feuilleton politico-judiciaire à Bure : multiplications des atteintes aux libertés, aux droits citoyens et à la démocratie.

2016-07-16_Bure_Andra_antinucleaires_CRS.jpgCe n'est ni en Turquie ni au Brésil ou en Russie mais en France : 10 militants antinucléaires poursuivi-es pour "association de malfaiteurs", 20 perquisitions, des gardes à vue et des auditions multiples durant parfois jusqu'à 60 heures, des  expertises ADN et informatiques et chimiques, des cabinets d'experts et la police scientifique mobilisés, 30 ordinateurs et téléphones portables saisis, cinquante disques durs  décortiqués, des centaines de scellés, 104 000 communications écoutées/lues intégralement sur 26 lignes téléphoniques interceptées des mois durant, multiples filatures et surveillances policières, des milliers d'heures d'investigations de trente officiers de gendarmerie, des centaines de procès-verbaux fleuves, 2 balises GPS implantées sous des véhicules personnels, une tentative d’intrusion pour pose de micros-espion dans des locaux associatifs, plusieurs centaines de réquisitions téléphoniques auprès des opérateurs pour connaître les identités de téléphones bornant sur les antennes-relais proches de manifestations antinucléaires contre la poubelle atomique Cigéo, voiture de gendarmerie banalisée avec antenne IMSI-Catcher pour capturer pendant des mois tous les numéros de téléphones sur une aire située dans un rayon de 5km autour de... Bure, 15 000 pages de dossiers et 2 000 pages supplémentaires tous les trois mois, 55 000 euros de frais divers et 100 000 euros engagés...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 27 décembre 2019

Le déclin de l'empire nucléaire

planete-Terre.jpg2010-2019 : De Fukushima à Flamanville, la décennie noire du nucléaire annonce la fin inéluctable de la destruction atomique comme technique de production indirecte d'électricité. Si les catastrophes nucléaires illustrent à l'extrême, avec la bombe atomique, la dangerosité du nucléaire, les raisons de fonds du déclin sont aussi économiques et industrielles.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 25 décembre 2019

La chimère des petits réacteurs modulaires nucléaires

Le nucléaire artificiel c'est cher, très cher, et dangereux, très dangereux, toxique et très toxique pour des millions d'années. La  nucléocratie internationale tente désespérément de sauver son vieux monde mortifère dont plus personne sur la planète ne veut hormis quelques politiciens passéistes et à l'idéologie surannée. Leur nouveau cheval de bataille : de petits réacteurs atomiques qu'ils pourraient disséminer au quatre coin de la planète. Exemple au Canada.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 23 décembre 2019

Fake News institutionnelle : Non Tricastin 1 n'a pas reçu le feu vert de l'ASN pour son exploitation au-delà de 40 ans

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_03.jpgFake news. Encore une fois une fausse information est distillée concernant le nucléaire. Et par le journal dit de référence "Le Monde" des financiers Nieil et Pigase (1) rejoint en coeur par la presse régionale. Alors que le réacteur ° 1 de la centrale atomique du Tricastin est à l'arrêt depuis plusieurs mois (juin 2019) et doit servir de tête de pont à la prolongation au-delà de 40 années pour les 58 réacteur nucléaires disséminés sur le territoire français, sa remise en route à la veille de Noel n'est pas un feu vert de l'ASN à sa prolongation. L'avis de l'autorité ne doit intervenir que ... fin 2020.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 18 décembre 2019

3ème manifestation pour les retraites à Avignon : "avec le nucléaire, quand ça pète il n'y a plus de retraite"

2019-12-17_manifestation-Avignon_000.jpg3ème grande journée de manifestation dans le cadre de la grève générale reconductible lancée début décembre contre le plan gouvernemental de casse des régimes de retraites par répartition . Sur Avignon (Vaucluse) près de 10 000 manifestants ont défilé. Parmi eux : des militant-es antinucléaires de la région avec un slogan adapté à la situation nationale et locale  "nucléaire : quand ça pète, il n'y a plus de retraite"...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 16 décembre 2019

Areva/Orano : découverte de défauts de conception et de fabrication du Mox

crayon-uranium_recateur_Cattenom.jpgDes défauts de fabrication des crayons de "Mox"d'Orano/Areva viennent d'être découverts : les pastilles contiennent trop de plutonium et dans les crayons la réaction nucléaire est plus forte à certains endroits qu’à d’autres. Et 22 réacteurs nucléaires continuent à fonctionner en France avec des pastilles de Mox surdosées en plutonium et des crayons mal conçus générant des flux de neutrons non homogènes et donc encore plus risqués. Et ces défauts étaient connus de EDF depuis... 2016 !

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 15 décembre 2019

Cruas-Meysse : Redémarrage chaotique et dangereux des réacteurs atomiques

Centrale Nucléaire Cruas-Meysse 14 12 2019  17hxxL'ASN couvre, comme à l'accoutumée, les activités nucléaires quelque soient les risques et fragilités des installations. L'autorité vient de donner son feu vert au redémarrage des réacteurs nucléaires de Cruas-Meysse mis à l'arrêt depuis le tremblement de terre qui a frappé la région le 11 novembre dernier. Mais rien ne se passe comme prévu. Les équipes qui pilotent la remise en route des réacteurs ne parviennent pas à garder le contrôle de la montée en puissance de la réaction en chaîne de chacun des réacteurs. Danger.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 13 décembre 2019

Fukushima: la décontamination en surface des sols n'a rien réglé

2019-12-09_Fukushima_decontamination-des-sols_entassement-de-dechets-radioactifs.jpgLa revue "Soil" de l'Union européenne des géosciences publie la synthèse scientifique des actions de "décontamination" en surface entrepris au Japon depuis le début de la catastrophe nucléaire de Fukushima-Daïchi sur plus de 9.000 kilomètres carrés, le territoire des 11 municipalités évacuées et celui plus vaste des 40 municipalités également touchées. Au terme de huit années l'enlèvement de la partie superficielle de la couche arable a coûté à l'Etat japonais déjà 24 milliards d'euros pour un résultat bien faible et l'accumulation de 20 millions de m3 de déchets supplémentaires radioactifs. On ne sort pas d'une catastrophe nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 10 décembre 2019

10 décembre 2019 : toujours présent-es

2019-12-10_greve-generale_manifestation_retraites_Avignon_00.JPGDans la résistance aux projets gouvernementaux d'attaque tachérienne contre le bien commun et les retraites, les antinucléaires étaient encore dans la rue au coude à coude avec les salarié-es des secteur public et privé, des retraité-es, des étudiants, des chômeurs et précaires, des gilets jaunes,... Focus en image sur Avignon.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 9 décembre 2019

Socatri : incroyable, le dispositif de détection sismique et anti-incendie n’a jamais été mis en service

socatri_Areva.jpgIncroyable! Le système de détection et de coupure sismique à la Socatri/Areva-Orano du Tricastin (Vaucluse) n'a jamais été rendu opérationnel depuis l’accident de Fukushima. Censé couper l’alimentation électrique de l’INB 138 en cas de séisme important et de prévenir l’apparition d’un incendie consécutif à un séisme c'est fortuitement que l'entreprise s'en est rendu compte fin octobre et n'en a averti l'ASN qu'un mois plus tard. 17 jours après le séisme qui a frappé non loin de là au Teil (Ardèche).

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 8 décembre 2019

Marche mondiale pour le climat : face à l'urgence, la transition et les petits pas sont un leurre

2019-12-08_marche-climat_avignon_palais-des-papes_02_small.jpg"Changeons le système, pas le climat", "urgence climatique, urgence sociale: même combat", "Quand le nucléaire pète la planète meurt"... Dimanche 8 décembre un peu partout dans le monde, et à Avignon (Vaucluse) des centaines et des milliers de citoyen-nes se sont retrouvés et ont défilé. Devant l'inertie complice des pouvoirs en place animés par leur logique productiviste et de prédation des ressources de la planète des citoyens relèvent la tête.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 6 décembre 2019

Macron veut que l'Europe qualifie le nucléaire d'énergie verte et durable et puisse bénéficier d'avantages fiscaux !

Cruas-Meysse1_fullscreen.jpgIls ne reculent et ne reculeront devant rien. Alors que les pays européens tentent de fixer les règles d'une "finance verte", Bruno Le Maire - serviteur zélé de son patron Macron et des nucléaristes ayant noyauté l'Etat et les assemblées - veux faire bénéficier le nucléaire d'un label "énergie verte" et jouir ainsi d'avantages fiscaux au niveau européen. Les idéologues fanatiques de la destruction atomique et leurs relais politiciens pourrissent la planète et les esprits.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

Avignon, jeudi 5 décembre : "quand le nucléaire pète, il n'y a plus de retraite"

2019-12-05_greve-generale_Avignon_CAN84_CGT-3.jpgLes militants antinucléaires de Vaucluse et de Drôme ont pris leur place dans la grève générale inter-professionnelle et de convergence des luttes ce 5 Décembre. Avec leur propre objectif d'arrêt immédiat du crime atomique, ils ont fait la jonction entre revendication sociale et exigence de santé publique et de survie : "quand le nucléaire pète, il n'y a plus de retraite". Plus de 10 000 personnes ont manifesté dans la capitale de Vaucluse.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 3 décembre 2019

Orano/Areva va raser une forêt protégée pour exploiter une mine d’uranium au Kazakhstan

2019-07-31_Bruno-Le-Maire_ministre-français-Economie-Finances_Askar Mamine-Premier-ministre-kazakh.jpgOn en apprend plus sur les raisons obscures de la visite de Bruno Le Maire à Nur-Sultan au Kazakhstan le 30 juillet dernier. Le ministre français des Finances y était en service commandé pour le compte d'Orano/Areva. A l'issue de sa visite, le pouvoir Kazakh autorise par décret au bénéfice de la joint-venture KATCO (51% Orano/Areva)  la destruction d'une forêt protégée endémique menacée de "saxaoul" qui faisait l’objet d’une interdiction de coupe sur 366 hectares pour y permettre l’exploitation d'uranium nécessaire aux réacteurs nucléaires français et à la bombe atomique tricolore. Une destruction de l'environnement et des espèces protégées moyennant quelles contre-parties?

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 30 novembre 2019

Ils ont exigé la fermeture des centrales nucléaires de Cruas et du Tricastin

Manifestation du samedi 30 novembre 2019  Centrale Nucléaire de Cruas-MeysseCe samedi 30 novembre en début d'après-midi, près de 150 personnes se sont rassemblées devant la centrale nucléaire de Cruas pour exiger la fermeture des sites atomiques de Cruas-Meysse et du Tricastin, 19 jours après le tremblement de terre qui a frappé au Teil (Ardèche) et été ressenti jusqu'en Vaucluse. A ce rassemblement initié par "RECH", se sont joints les militant-es de la coordination antinucléaire du sud-est et du CAN84. Avec ceux et celles de l'Ardèche et de la Drôme ils ont affirmé l'urgence de l'arrêt immédiat du nucléaire sans aucune condition et définitivement.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 28 novembre 2019

2 répliques après le séisme du 11 novembre non loin des sites atomiques de Cruas et du Tricastin

2019-11-11_seisme-carte_population.jpgDeux répliques du tremblement de terre du 11 novembre qui a frappé non loin des sites atomiques de Cruas (Ardèche) et Tricastin (Drôme-Vaucluse) ont eu lieu ces 13 novembre et 23 novembre. D'une magnitude de 2,2 et 2,8 sur l'échelle de Richter, ces répliques du plus important tremblement de terre depuis 20 ans en France, ont été ressenties non loin du Teil (Ardèche) et Montélimar (Drôme). L'IRSN a identifié la faille sismique des Cévennes à l'origine de ces séismes. Pas rassurant pour les sites atomiques.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 32